Lutter contre la pauvreté :

Cinq nouvelles structures labellisées "point conseil budget"


Publié / Actualisé
L'Etat, à travers la préfecture, a labellisé cinq nouvelles structures "points conseils budget (PCB)" à La Réunion. Ces lieux ouverts à tous proposent un accompagnement gratuit et personnalisé dans la gestion des budgets ainsi qu'une aide en cas de difficulté financière. L'objectif est de lutter contre la pauvreté (photo vc / www.ipreunion.com)
L'Etat, à travers la préfecture, a labellisé cinq nouvelles structures "points conseils budget (PCB)" à La Réunion. Ces lieux ouverts à tous proposent un accompagnement gratuit et personnalisé dans la gestion des budgets ainsi qu'une aide en cas de difficulté financière. L'objectif est de lutter contre la pauvreté (photo vc / www.ipreunion.com)

La Réunion est l’une des régions les plus touchées par la précarité. Pour lutter contre la pauvreté, l’Etat a pris plusieurs mesures dont la labellisation de points conseil budget (PCB). Jeunes, salariés, retraités, familles, personnes isolées… Ces lieux sont ouverts à tous ceux qui auraient besoin d’aide dans la gestion de leur budget ou qui rencontreraient des difficultés financières. Camille Dagorne, sous-préfète chargée de mission de cohésion sociale et jeunesse, parle "d'éducation budgétaire": "les personnes qui se rendent au PCB peuvent recevoir des conseils gratuits, confidentiels et individualisés par rapport à leur situation et aux questions qu'elles peuvent se poser sur la gestion de leur budget".

Les professionnels qui exercent au sein de ces PCB peuvent analyser les dossiers dits "complexes" et contacter les créanciers pour proposer des solutions, avec l’accord des intéressés. Ils sont aussi en mesure d’apporter un appui pour les démarches liées au surendettement et peuvent prêter main fort lors d’un changement de situation familiale ou professionnelle.

Julia Fo-Yam, assistante sociale de la Caf et chargée d’agir au sein des points conseil budget explique : "nous avons deux niveaux d’intervention, un premier d’écoute et d’orientation et un deuxième qui constitue en un accompagnement personnalisé sur le long terme".

- Cinq structures labellisées à La Réunion -

Le point conseil du Chaudron à Saint-Denis porté par la caisse d’allocation familiale inauguré en mars 2019, fut le premier de France. Un deuxième PCB également labellisé est sorti de terre à Saint-Louis, lié au centre communal d’action social (CCAS) courant 2019.

En 2020, l’Etat a lancé un nouvel appel à manifestation d’intérêt. Actuellement, cinq structures sont labellisées avec trois structures supplémentaires portées par la Croix Rouge, ESF Réunion et l’association réunionnaise d’éducation populaire (Arep) sur l’île. Côté financement, l’Etat s’est engagé à financer à hauteur de 15.000 euros les points conseil budget. Ce budget est complété par la Caf pour permettre le recrutement d’un conseiller en économie sociale et familiale dans chaque PCB. En complément, l’institution d’émission des départements d’outre-mer (IEDOM) accompagnera également les structures avec la mise en place d’un plan de formation.

Pour l’année 2020, 312 personnes ont été accueillies par les PCB, soit par téléphone, soit en présentiel : "on a une eu centaine d’accueils physiques et environ 200 téléphoniques" détaille Julia Fo-Yam. Selon la préfecture, 30 situations mensuelles ont été prises en charge et environ 1.100 dossiers de surendettement ont été déposés, soit 53 % des dossiers de surendettement traités dans les DOM. "Il faut noter qu'à cause de la Covid-19, le service n'a pas fonctionné de janvier à avril et qu'entre avril et juillet nous ne prenions que des rendez-vous téléphonique" précise Julia Fo-Yam. "Ça aurait pu être le double", ajoute la professionnelle, "on a dû se limiter dans la démarche de présentation et de valorisation du PCB pour éviter l'affluence".

Ces nouveaux points conseil budget doivent permettre d’assurer une couverture de proximité équilibrée sur tout le territoire.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Daniel FAIVRE, Posté
@La société de surconsommationNous vivons dans une société de consommation, ou plutÃ't devrais-je dire une société de surconsommation !Le monde entier se laisse entraîner dans cette spirale sans fin, qui en y réfléchissant un minimum à une finalité destructrice bien qu'apparemment et à tort décrit comme "société de confort"; En effet ce confort n'est à la fois qu'illusoire et éphémère. Illusoire car il vous faut sacrifier toujours plus de ce précieux temps auprès de vos enfants, vos parents ou vos amis pour passer plus de temps de votre vie à travailler pour justement vous payer ce court confort. Ce confort se paye donc au prix de votre labeur au travail et du temps perdu à profiter de vos proches ou encore à vous cultiver intellectuellement ou pour d'autres à s'élever spirituellement ! Éphémère car cette société de surconsommation à fixé des dates de péremption sur la valeur des plaisirs que vous vous offrez, de sorte que l'on recherche toujours en plus d'être abonné à un produit, à être "à la mode", au "dernier cri", "à la pointe de la technologie", â?| bref à consommer ce qu'il y'a de plus nouveaux sur le marché et autant que possible être le premier, concurrence oblige ! Tout ceci mène au final à la destruction de notre environnement, de notre santé, et même de notre morale.Alors pourquoi subir ou persister dans cette voie lorsqu'une solution simple mais certes pas facile à mettre en Å"uvre existe : Résister a la Tentation.Le rÃ'le de la société de consommation, enfin de surconsommation, c'est de nous faire produire plus pour acheter plus, sans oublier de jeter plus, mais avec toujours moins de revenus, et dans le but caché de nous pousser a emprunter pour enrichir les banques et les riche actionnaires. Ces grandes surfaces qui nous inondent de publicités ont alors tous les droits de nous arnaquer, nous plumer, puisque l'objectif qu'on leur à confié est de nous faire consommer à outrance. Mais attention nous, consommateurs en face d'elle, nous n'avons aucun droit ! Eux ont leur entreprise de sécurité qu'il payent avec notre argent. Si vous planquez une plaquette de chocolat, attention a leur vigile, et a tous les gendarmes qui viennent vous attraper. Ils ont le pouvoir de leur cÃ'té. Et si vous deviez à l'inverse défendre vos droits contre eux, vous seriez seul, avec au mieux une association de défense des consommateurs, donc de simples citoyens comme vous et moi !J'assume d'utiliser le terme "mafia", car il s'agit bien de bandes organisées ayant pour but d'escroquer. A ce propos, combien gagne un directeur et un propriétaire de grande surface ?? Ils sont parmi les plus riches. Et concernant les cartes de fidélités que les grandes surfaces de l'île nous proposent, c'est une escroquerie intellectuelle. Faire vendre plus pour gagner plus ! Vous ni gagnez rien, le seul gagnant est le propriétaire de la grande surface dont la duperie consiste a vous faire gagner quelques modestes 2 ou 3 euros au mieux sur 200â"¬ d'achat.Il suffit de faire la comparaison avec une carte de fidélité de l'Hexagone, ici il y a une entente entre les grandes surfaces pour plumer d'avantage les consommateurs.Consommateurs réveillez vous, ouvrez les yeux !! La vie est chère a la réunion, montrez que vous êtes des consommateurs avertis et intelligents en suivant ces deux règles élémentaires :          â?" n'achetez que ce dont vous avez besoin en faisant une liste avant de partir,          â?" boycottez les produits abusivement chersRéunionnais, vous criez mais vous ne passez pas une semaine sans anniversaire, baptême, mariage, ou autres, avec des cadis qui débordent !Bien sÃ"r d'autres facteurs sont en cause, comme la sur rémunération qui doit être supprimée car c'est certainement la cause principale des prix élevés. Ensuite il y'a l'Octroi de Mer à supprimer également. Somme-nous en France ici ? Permettez mois d'en doutez ! Pourquoi payer des frais de douane pour des produits qui viennent de France ?? C'est une escroquerie, je dirais même un raquette !!! Réveillez vous !Et puis il y'a la défiscalisation qui aurai du être supprimée depuis longtemps. Patrons arrêtez avec vos mensonges à nous faire croire que cela crée des emplois ! Non ça vous a permis de vous enrichir encore plus, vous les gros propriétaires terriens et d'agences immobilières qui avez doublé votre fortune. D'autres grosses fortunes en ont profité pour venir depuis la métropole avec des valises de billets, souvent de l'argent douteux. Cela a fait doubler le pris du foncier à La Réunion et acheter un terrain est maintenant réservé aux plus riches et aux fonctionnaires trop payés pour le travail qu'ils font.Etant maillon de cette chaîne infernale, nous avons le pouvoir et le devoir d'agir pour nous dans l'immédiat et pour l'avenir de ceux qui nous suivent. Cela passe d'abord par la prise de conscience de nos mauvais comportement d'abord, et de ce pouvoir latent que nous possédons ensuite : faire plier la mafia !FAIVRE Daniel https://youtu.be/_ZUfUoObTcs la Fièvre acheteuse https://youtu.be/ltmTSAyx0k4 https://youtu.be/Jx56Xg8-9t4
Daniel FAIVRE, Posté
Savoir géré, ne dépenser que ce qu'on gagne, depuis 1963 a ce jour je n'ais jamais été a découvert, d'un Franc, et d'un Euros, la fierté l'envie, la surconsommation, n'acheté que le nécessaire,