Réduire l'attente pour les démarches administratives :

Une association propose la création d'une "identité numérique"


Publié / Actualisé
Grace au projet de l'association Nout' Futur, fini les files d'attentes pour récupérer ou fournir un document administratif. Une carte numérique stockerai la carte vitale, les titres de transport, les attestations de la Caisse d'allocations familiales et même de pôle emploi.
Grace au projet de l'association Nout' Futur, fini les files d'attentes pour récupérer ou fournir un document administratif. Une carte numérique stockerai la carte vitale, les titres de transport, les attestations de la Caisse d'allocations familiales et même de pôle emploi.

Ces documents demandés à chaque nouvelle inscription  pourraient être regroupés sur une petite carte également accessible sur smartphone. Les demandes de bourse ou d'accès à des activités extra-scolaire seraient simplifiés et bien plus rapides.

L'association réunionnaise créée en 2019 souhaite offrir aux citoyens réunionnais un accès simplifié aux démarches administratives du quotidien.

L'objectif est de diminuer l'attente aux guichets pour recevoir ou demander un document et de mieux protéger les données personnelles des citoyens. L'association espère accompagner les collectivités locales pour rendre leur service accessible à tous et inclure les Réunionnais qui cumulent exclusion sociale et numérique.

La plateforme permettrait de faire le lien plus rapidement entre les organismes privés et les organismes publics comme l'Etat. Les citoyens réunionnais pourraient accéder à tous leurs documents en ligne et savoir précisément quelles entités ont l'autorisation d'utiliser leurs données.

m.ba/www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Mékoué, Posté
Ce qui s'appelle là: "prendre le bâton pour se faire battre", ou "amener (de son plein gré), son cou à l'abattoir" . Aujourd'hui, "traçabilité" par smartphone pour gagner du temps, demain la puce sera injectée sous la peau, pour économiser l'achat d'un appareil et améliorer encore plus le "gain"de temps. Analogie ici avec le leitmotiv utilisé pour introduire, l'automatisation outrancière dans les services dans les années 70 qui consistait à dire : tâches dangereuses rébarbatives, pénibles..., réservées aux "machines"; tâches "valorisantes" avec plus de temps libres à consacrer à la culture, aux sports..., pour le salarié (période du plein emploi où un ouvrier pouvait encore s'acheter sa maison à crédit). En 2021 du temps libre il y a plus qu'il en faut (chômage de masse), s'accompagnant de moult petits boulots exercés par des personnes surdiplômés et surtout sous payés. l'envers néfaste de la technologie outrancière, faisant oublier que: "l'Homme doit gagner son pain à la sueur de son front"... Demain, sans assistance technologique, serions-nous encore en mesure de planter une salade par nos dix doigts, doigts premiers outils naturels contribuant à l'indépendance individuelle en toute circonstance '