Favoriser le dialogue entre jeunes et entreprises :

PAQTE : une convention signée avec dix entreprises réunionnaises


Publié / Actualisé
Ce mardi 3 mai 2022, Jacques Billant, préfet de La Réunion, a signé avec dix entreprises réunionnaises, les conventions PAQTE (Pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises). Ce dispositif a vocation à favoriser le dialogue entre le monde de l'entreprise et les habitants, les jeunes, des quartiers prioritaires. Il s'agit d'inciter les entreprises à recruter des habitants issus de quartiers prioritaires, de favoriser l'apprentissage, de lutter contre les discriminations ou encore d'accompagner le développement de politiques d'achats responsables, notamment auprès des entreprises implantées dans les quartiers. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce mardi 3 mai 2022, Jacques Billant, préfet de La Réunion, a signé avec dix entreprises réunionnaises, les conventions PAQTE (Pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises). Ce dispositif a vocation à favoriser le dialogue entre le monde de l'entreprise et les habitants, les jeunes, des quartiers prioritaires. Il s'agit d'inciter les entreprises à recruter des habitants issus de quartiers prioritaires, de favoriser l'apprentissage, de lutter contre les discriminations ou encore d'accompagner le développement de politiques d'achats responsables, notamment auprès des entreprises implantées dans les quartiers. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le Pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises (PAQTE) est mis en œuvre dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville depuis 2019 à La Réunion. Il a pour objectif:

- d’accompagner et de valoriser l’implication des entreprises locales;

- d'agir pour le développement social et culturel des quartiers dans les domaines de l’éducation, de l’orientation, de l’emploi, de l’insertion, de la formation;

- de soutenir les projets locaux.

Ce pacte s’inscrit dans la continuité de la charte "Entreprises et quartiers" qui a suscité une mobilisation importante des entrepreneurs réunionnais. Une convention triennale de partenariat a notamment été signée entre l’État et 7 entreprises préfiguratrices.

Le Paqte est un dispositif piloté par l’État. Deux référents à la Préfecture et à la direction de l'économie, de l' emploi du travail et des solidarités assurent son suivi. Le comité de suivi du PAQTE a été installé en septembre 2019. Fin 2020, la création de 3 postes de "Coachs de quartiers en développement économique", en partenariat avec le Conseil régional et portés par le Centre de ressources Cohésion sociale et urbain de La Réunion (CR-CSUR), a permis de renforcer l'accompagnement des entreprises.

Dans un territoire où le chômage, la formation, le recrutement et la fidélisation des salariés sont des enjeux majeurs, le déploiement du PAQTE contribue à rapprocher le monde de l’entreprise et les personnes éloignées de l'emploi.

Les conventions triennales 2019/2022 arrivent à leur terme. Dans le cadre de la prorogation des contrats de ville, la démarche sera prolongée pour trois années supplémentaires (2022-2025). Ainsi, l'État propose aux entreprises de contractualiser grâce aux conventions PAQTE pour favoriser une société plus solidaire et inclusive.

Il s'agit de :

- favoriser le dialogue entre le monde de l'entreprise et les jeunes habitants un quartier populaire,
- promouvoir l'insertion professionnelle par l'alternance des jeunes habitant dans un quartier populaire,
- améliorer en continu les pratiques RH pour éviter les biais discriminants à l'embauche et tout au long de la carrière,
- booster les politiques d'achats responsable, notamment auprès des entreprises implantées dans les quartiers populaires.

- Le PAQTE repose sur quatre axes à travers lesquels les entreprises partenaires s'engagent à : -

SENSIBILISER

- En favorisant la découverte des métiers et l’accès à des stages d’observation pour les élèves de 3ème issus des quartiers de la politique de la ville
- En initiant les acteurs de l’éducation et de l’insertion à la connaissance des codes et de la culture d’entreprise
- En ouvrant les portes des entreprises pour favoriser la découverte des métiers et des parcours

FORMER

- En accueillant des jeunes en alternance et en apprentissage ou en les accompagnant sous forme de coaching et de mentorat
- En favorisant le recrutement de personnes handicapées

RECRUTER

- En repérant les talents dans les quartiers prioritaires
- En luttant contre les discriminations à l’embauche et dans le déroulé des carrières
- En participant à des forums et à des job dating

ACHETER

En privilégiant lorsque c'est possible les services et les prestations fournis par des PME et TPE implantées dans les territoires fragiles ou issus de l’économie sociale et solidaire. À travers le PAQTE, l’État accompagne, soutient et valorise les actions des entreprises mises en oeuvre au bénéfice des habitants des quartiers prioritaires.

Il s’engage à :

- Désigner un (ou des) référent(s) comme interlocuteur privilégié des entreprises
- Mobiliser les réseaux et les acteurs de la politique de la ville pour faciliter le lien avec les quartiers prioritaires
- Mobiliser chaque fois que possible les politiques publiques et les dispositifs déployés en partenariat avec les acteurs publics et privés de l’éducation, de la formation, de l’insertion et du développement de l’entrepreneuriat : Rectorat, l’Association Régionale des Missions locales (ARML), Pôle Emploi, missions locales, Caisse Des Dépôts et Consignation, Organismes Paritaires Collecteurs Agrées, dispositifs des contrats de ville tels que les cités éducatives ou de l’emploi...
- Animer le réseau des entreprises signataires permettant ainsi le partage d'expériences et de connaissances à l'échelle régionale
- Installer un comité de suivi du PAQTE incluant les membres signataires
- Accompagner les entreprises signataires dans leur processus de déploiement d’actions quelle que soit la forme qu’elles auront choisie

   

3 Commentaire(s)

Razmot, Posté
Quand je lis juste le mot politique je ne lis plus! en effet la politique me dégoutte tant, trop de magouilles et chantages la dedans!
Menteur, Posté
C est du Pipo les entreprises signataires du cac 40 ne favorisent ni l embauche locale encore moins la promotion locale. C est de la communication rien d autre.
Joe bar team, Posté
kan ou voit la jeunesse koméla!na un i comprend poukwé son marmail lé en prison!!!PAQTe kwé!EDUCATION na PU