[VIDEOS] Mobilisation :

La Possession : des agents communaux débrayent devant la mairie


Publié / Actualisé
Des agents communaux employés par la ville de La Possession organisent un débrayage ce vendredi 10 juin 2022 dès 8 heures devant l'hôtel de ville. Ils et elles protestent contre leurs conditions de travail. Une mobilisation qui n'en est pas à son premier coup d'essai : l'an dernier les agents s'étaient déjà rassemblés à plusieurs reprises devant la mairie, dénonçant une souffrance au travail et des salaires bas. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Des agents communaux employés par la ville de La Possession organisent un débrayage ce vendredi 10 juin 2022 dès 8 heures devant l'hôtel de ville. Ils et elles protestent contre leurs conditions de travail. Une mobilisation qui n'en est pas à son premier coup d'essai : l'an dernier les agents s'étaient déjà rassemblés à plusieurs reprises devant la mairie, dénonçant une souffrance au travail et des salaires bas. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

• Notre journaliste est sur place, regardez :

200 personnes environ sont présentes sur place. Régis Infa, responsable Unsa à la mairie de La Possession, dénonce la refonte des emplois du temps des agents. "S'il y a un temps de travail réglementaire de 1.107 heure, la nouvelle organisation génère aujourd'hui énormément de souffrance. Il y a des femmes seules, des gens qui vivent des astreintes, qui sont affectés par cette réorganisation. La mairie se précipite : il y a effectivement la loi sur le temps de travail, mais il faut aussi prendre en considération le bien-être des agents" explique-t-il.

Les syndicats réclament une rencontre avec la mairie, et prévoient d'ores et déjà de déposer un préavis de grève pour se faire entendre. "On veut discuter avec transparence. Cette mobilisation montre bien le ras-le-bol des agents de la mairie" souligne Alain Deliron, secrétaire de la SAFPTR à la mairie de La Possession, alors que le débrayage a fortement mobilisé les agents. Regardez :

"Je remercie tous les agents à être venus aussi nombreux. Nous sommes dans la souffrance, on ne comprend plus ce que fait l'autorité, il y a une casse sociale qui se prépare" dénonce Alain Deliron. D'après lui, de nombreux agents sont en arrêt maladie en raison de la réorganisation au sein de la mairie. Regardez :

Sylvie Thémyr, représente de l'Unsa à la mairie, estime de sonc côté que la réorganisation du temps de travail  "aurait dû être organisée en concertation avec les agents, aujourd'hui cela créé de la frustration et de la désorganisation".

Les questions de la revalorisation des salaires et de la titularisation des agents ont été avancées, bien qu'elles ne fassent pas partie des revendications ayant motivé ce débrayage.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Pas passé concours, Posté
Agents communaux n ont pas passé de concours, la plupart n ont pas travaillé à l école et n ont pas concours, si vous êtes pas content allez toucher le Rsa, y apprendre pas l école et y veut tout avoir