Sport de glisse :

Jérémy Florès, l'enfant du surf


Publié / Actualisé
En décembre 2001, Jérémy Florès, le jeune surdoué réunionnais de surf, a passé un mois à La Réunion avant de reprendre la route du voyage. L'enfant des vagues parcourt toujours le monde pour étancher sa soif de compétitions et de découvertes
En décembre 2001, Jérémy Florès, le jeune surdoué réunionnais de surf, a passé un mois à La Réunion avant de reprendre la route du voyage. L'enfant des vagues parcourt toujours le monde pour étancher sa soif de compétitions et de découvertes
Jérémy Florès (qui fête ses 15 ans en 2003) a sans aucun doute vu davantage de pays que n'importe quel autre de ses frères des vagues réunionnaises. L'Australie, Hawaii, la Polynésie, la France, l'Espagne, l'Angleterre, le Portugal, Madagascar... Autant de nations du surf et de spots différents qui lui ont permis d'aguerrir sa technique.

UN NIVEAU MONDIAL

Aujourd'hui, Jérémy Florès fait partie des plus grands espoirs du surf mondial. Il est le champion de France et d'Europe minimes. En 2001, le magazine américain "Surfer" le place dans les 10 meilleurs "kids" de la planète. La firme Quiksilver qui lui a fait signer un contrat mirobolant voici bientôt quatre ans, se frotte les mains: le garçon est aussi talentueux qu'affable. Toujours souriant, malgré une belle personnalité qui tend à se forger. En décembre 2001, Jérémy - qui avait alors 13 ans, est venu passer un mois de vacances dans son île natale avec une joie non dissimulée. "La Réunion, c'est là où j'ai appris à surfer, à chaque fois que je reviens je suis heureux car je retrouve des vagues que j'aime et surtout mes potes..." dit-il.
Ses parents ne l'ont que très peu vu au cours de ses quatre semaines réunionnaises. Dans l'eau du matin au soir, Jérémy en a profité pour suivre les cours du centre de haut niveau dont il fait bien évidemment partie.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !