36ème Tour Auto :

Une nuit agitée


Publié / Actualisé
116 équipages ont pris ce vendredi soir 2 septembre 2005 le départ du Tour auto-Rallye de La Réunion, 36ème du nom. Pascal Ardouin est le grandissime favori de l'épreuve. Il a viré en tête au terme de cette première étape après une première partie de nuit agitée dans les hauts de Saint-Denis et la mythique épreuve des Trois Bancs qui a déplacé des milliers de spectateurs
116 équipages ont pris ce vendredi soir 2 septembre 2005 le départ du Tour auto-Rallye de La Réunion, 36ème du nom. Pascal Ardouin est le grandissime favori de l'épreuve. Il a viré en tête au terme de cette première étape après une première partie de nuit agitée dans les hauts de Saint-Denis et la mythique épreuve des Trois Bancs qui a déplacé des milliers de spectateurs
Si par le passé l'épreuve la plus prestigieuse du Championnat a accueilli de grands noms du sport automobile national (les champions du monde français Didier Auriol et Sebastien Leob entre autres), cette année le seul pilote extérieur est Pascal Enjolras.
Troisième au classement du Championnat de France des rallyes, le pilote métropolitain est venu démontrer que la voiture développée par son préparateur de père, une 206 F2000 unique au monde était capable de viser la première place du podium. C'est sans compter l'armada des candidats locaux à la victoire. Actuel leader du Championnat, Pascal Ardouin a l'intention de prouver que la 206 WRC est l'arme absolue. À la régulière, sans problèmes mécaniques ou autres, on ne voit pas qui pourrait contrarier ses projets. Mais Sabir Gany (Subaru groupe A), Malik Unia (Escort 2000 RS) et Olivier Payet (Opel Astra Kit Car) prenaient la départ avec la ferme intention de jeter toutes leurs forces dans une bataille qui durera jusqu'à dimanche midi.
C'est d'ailleurs Olivier Payet qui étonnait son monde en prenant la tête de
l'épreuve dès la deuxième épreuve spéciale, celle de la Montagne, devant Malik Unia et Pascal Ardouin. Mais ce dernier reprenait les choses en mains dès l'ES3. Il a termine la première étape en tête.

J.P.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !