Voile - Tour du monde à contre-courants :

Maud Fontenoy : "Je suis de nouveau en route"


Publié / Actualisé
Maud Fontenoy qui a démâté en plein océan Indien ce samedi 10 février 2007 s'est remise en route ce mercredi 14 février après avoir fabriqué un gréement de fortune pour son voilier. "L'Oréal Paris avance enfin, je fais du 3 n?uds plein cap vers l'île de La Réunion. J'en ai les larmes aux yeux" a déclaré la jeune femme jointe au téléphone par son centre d'assistance
Maud Fontenoy qui a démâté en plein océan Indien ce samedi 10 février 2007 s'est remise en route ce mercredi 14 février après avoir fabriqué un gréement de fortune pour son voilier. "L'Oréal Paris avance enfin, je fais du 3 n?uds plein cap vers l'île de La Réunion. J'en ai les larmes aux yeux" a déclaré la jeune femme jointe au téléphone par son centre d'assistance
"Ces dernières 48 heures, je n'ai pas arrêté. Dix heures rien que pour hisser la bôme centimètre par centimètre, avec la crainte quelle retombe à tout instant. Elle est maintenant prête à accueillir une voile. Je viens également de hisser la trinquette" a encore dit Maud Fontenoy qui avance maintenant à 3 n?uds/heure au lieu des 10 n?uds/heure qu'elle abattait avant le démâtage.
La jeune femme a ajouté lucide: "je n'ai pas encore fait l'évaluation de mes ressources, mais elles vont en s'amenuisant. Tout commence à manquer à bord".
Maud Fontenoy se trouve à plus de 4 000 kilomètres des côtes réunionnaises. "Je ne sais pas combien de temps je vais mettre pour rallier La Réunion, la route est encore longue. Il faut avancer, mais je dois aussi me reposer" a-t-elle souligné. Selon différentes estimations et à condition que le vent soit favorable, il lui faudra entre 30 et 35 jours pour atteindre La Réunion.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !