Voile - tour du monde à contre-courant :

Pari réussi pour Maud Fontenoy


Publié / Actualisé
C'est fait, à 15 heures 21 ce mercredi 14 mars 2007 Maud Fontenoy a bouclé son tour du monde à la voile à contre courant et contre les vents dominants. Une ligne virtuelle d'arrivée avait été établie au large de Saint-Denis entre le Barachois et le patrouilleur de la Marine nationale la Boudeuse. Escortés par plusieurs bateaux de plaisance transportant de nombreux journalistes, la jeune femme et l'Oréal Paris ont franchi cette ligne.
C'est fait, à 15 heures 21 ce mercredi 14 mars 2007 Maud Fontenoy a bouclé son tour du monde à la voile à contre courant et contre les vents dominants. Une ligne virtuelle d'arrivée avait été établie au large de Saint-Denis entre le Barachois et le patrouilleur de la Marine nationale la Boudeuse. Escortés par plusieurs bateaux de plaisance transportant de nombreux journalistes, la jeune femme et l'Oréal Paris ont franchi cette ligne.
Maud Fontenoy a alors laissé libre cours au bonheur d'avoir gagné son pari. Elle relâchait ainsi la pression de 150 jours 23 heures et 48 minutes passés dans des océans souvent déchaînés.
Cela avait d'ailleurs valu à l'Oréal Paris la perte de son mat en plein océan Indien le 10 février dernier.
Avec un courage et une ténacité à toute épreuve, la navigatrice s'est fabriqué un gréement de fortune et a continué sa route vers La Réunion.
Visiblement très en forme malgré ces multiples tempêtes et péripéties, la jeune femme touchera enfin terre ce jeudi matin au quai 7 du port de la Pointe des Galets.
Elle devrait être accueillie par plusieurs milliers de personnes dont des centaines d'écoliers qui l'ont suivi, par Internet interposé, tout au long de son parcours.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !