Voile - Tour du monde à contre-courants :

Maud Fontenoy sur la terre ferme


Publié / Actualisé
Il est 11 heures 7 ce jeudi 15 mars au quai 7 du port ouest, Maud Fontenoy vient de poser pied à terre. Cela faisait 151 jours qu'elle ne l'avait plus fait.

Son premier geste a été de remercier le "l'Oréal Paris" en embrassant son "sacré voilier" selon son expression
Il est 11 heures 7 ce jeudi 15 mars au quai 7 du port ouest, Maud Fontenoy vient de poser pied à terre. Cela faisait 151 jours qu'elle ne l'avait plus fait.

Son premier geste a été de remercier le "l'Oréal Paris" en embrassant son "sacré voilier" selon son expression
De grands moments d'émotion ont suivi, comme cette longue étreinte avec Chantal sa mère, enfin rassurée sur le sort de sa fille. Maud Fontenoy a ensuite sacrifié à la tradition en arrosant de champagne le l'Oréal Paris. Puis
Acclamée par un public où les enfants étaient nombreux la navigatrice a fait ses premiers pas sur la terre ferme et ses premiers mots ont été des remerciements. "Merci à La Réunion, merci aux enfants qui m'ont suivi et encouragé pendant mon parcours. merci à vous tous" a-t-il dit.s
Elle a été félicitée par plusieurs personnalités, dont Paul Vergès, le président du conseil régional et Jean-Yves Langenier, le maire du port et les dirigeants de l'Oréal son principal sponsor
Évacuant la pression accumulée au cours de sa folle aventure autour du monde à contre courants, Maud Fontenoy n'a pas résisté au plaisir de danser au rythme de "j'irai au bout de mes rêves" le tube de Jean Jacques Goldman.
La navigatrice est effectivement allée au bout de son rêve et elle mérite pour cela toute la considération du monde.
Rappelons que la navigatrice a passé 150 jours 23 heures et 48 minutes passés dans des océans souvent déchaînés. Elle a franchi la ligne d'arrivée de son tour du monde à contre courants et contre les vents dominants le mercredi 14 mars à 15 heures 21 au large de Saint-Denis.
Elle avait quitté La Réunion le 15 octobre 2006 et a traversé quelques uns des points maritimes les plus dangereux au monde.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !