20ème meeting de natation de l'Océan Indien :

Des records et du spectacle


Publié / Actualisé
Qu'ils soient Réunionnais, métropolitains ou étrangers, les compétiteurs du 20ème meeting international de natation de l'Océan Indien sont tout de suite entrés dans le vif du sujet ce samedi 27 décembre 2008 dans le bassin de Plateau Caillou (Saint-Paul). Dès cette première journée de compétition, le record de France du 4 x 200 mètres nage libre a été battu et 2 records du meeting ont été pulvérisés. Le très attendu Alain Bernard a ainsi approché son record de France du 200 mètres nage libre. La seule déception de la journée est venue de Laure Manaudou.Victime d'une insolation, elle a déclaré forfait pour la finale du 200 mètres nage libre qui devait l'opposer à Coralie Balmy, la tenante du titre.
Qu'ils soient Réunionnais, métropolitains ou étrangers, les compétiteurs du 20ème meeting international de natation de l'Océan Indien sont tout de suite entrés dans le vif du sujet ce samedi 27 décembre 2008 dans le bassin de Plateau Caillou (Saint-Paul). Dès cette première journée de compétition, le record de France du 4 x 200 mètres nage libre a été battu et 2 records du meeting ont été pulvérisés. Le très attendu Alain Bernard a ainsi approché son record de France du 200 mètres nage libre. La seule déception de la journée est venue de Laure Manaudou.Victime d'une insolation, elle a déclaré forfait pour la finale du 200 mètres nage libre qui devait l'opposer à Coralie Balmy, la tenante du titre.
Des centaines de spectateurs ont fait le déplacement jusqu'à la piscine saint-pauloise et ils ne l'ont sans doute pas regretté. "Les nageurs ont envie de faire le spectacle, je suis sûr que des records vont tomber" disait l'un organisateur samedi en début de meeting. Il a vu juste. En fin d'après-midi, lors des séries du 4 x 200 mètres nage libre, l'équipe de relais du CN Marseille composé de Fabien Gilot, Frédérick Bousquet, Grégory Mallet et Camille Lacourt, a battu le record de France de la spécialité en réalisant un chrono de 7m00s87. Le précédent, et déjà ancien, record était de 7m13s73.

Plus tôt dans l'après-midi, Alain Bernard (CN Antibes), triple médaillé olympique de Pékin, a pulvérisé le record du meeting du 200 mètres nage libre en réalisant un temps de 1m44s80 soit un chrono très proche de son record de France (1m43s40).

Coralie Balmy (Dauphins Tououse OEC) a réalisé une tout aussi belle performance en s'adjugeant la première place du 200 mètres nage libre avec un chrono de 1m54s84. Elle a devancé la Neerlandaise Femke Heemskerk, battu le record du meeting et approché le record de France qu'elle détient avec 1m53s18.

Quant à Hugues Duboscq (CN Le Havre),il a terminé à la deuxième place du
100 mètres brasse avec un chrono de 58s37. Il est devancé d'une main par le Sud Africain Cameron Van Der Burgh qui signe un temps de 57s91.

À noter que Laure Manaudou (CN Marseille), victime d'une insolation, a finalement déclaré forfait pour la finale du 200 mètre nage libre qui devait l'opposer à Coralie Balmy. En série le matin, elle s'était classée en 3ème position derrière la Neerlandaise Femke Heemskerk et Coralie Balmy.
"Cela fait du bien de pouvoir partager ce moment, c'est même difficile à exprimer" avoue Julien Philippe qui a eu la possibilité de discuter avec des médaillés des Jeux olympiques comme Alain Bernard.Tout au long de la journée, les jeunes nageurs Réunionnais ont partagé des moments intenses avec les grands champions invités. Nicolas Jeany qui a nagé contre Hugues Duboscq ce samedi confie "lorsque l'on nage avec eux cela nous montre le chemin que nous avons encore à faire".
Le meeting continue ce dimanche 28 et ce lundi 29 décembre.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !