Réunion wave classic 2010 :

Le show continue


Publié / Actualisé
C'est encore à Ravine Blanche que les coureurs du Réunion wave classic 2010 ont couru ce mardi après-midi 31 août, dans des conditions beaucoup moins radicales que les jours précédents. Le vent était moins violent et un à deux de vagues cassaient près du récif.
C'est encore à Ravine Blanche que les coureurs du Réunion wave classic 2010 ont couru ce mardi après-midi 31 août, dans des conditions beaucoup moins radicales que les jours précédents. Le vent était moins violent et un à deux de vagues cassaient près du récif.
Rien de bien croustillant pour les champions qui recherchent plutôt la perfection en terme de vagues. Si les jours précédents ont été largement à la hauteur avec 3 manches déjà validées dans de superbes conditions de surf à l'Etang Salé, les coureurs et les organisateurs ont ce mardi décidé de continuer à faire le show, avec une nouvelle super session où les coureurs devaient envoyer la plus grosse figure au surf dans la vague.

Envoyer la plus grosse figure...

Comme lundi, c'est vers 15h que la décision est prise de lancer à nouveau un combat entre équipes, avec 2 manches qui ne compteront pas pour le classement officiel. Les 4 équipes s'affrontent, 2 contre 2, pendant 20 minutes. Le jugement se fera à l'impression générale mais cette fois-ci, on ne compte que les surfs et les coureurs doivent envoyer une grosse figure dans la vague : "goyters", "takas", "360", "aerials "... Le but du jeu est d'impressionner. Toujours blessés, Schweitzer et Porcella seront spectateurs. Zabala a récupéré de son face à face avec son wishbone et retourne à l'eau. Il est 15h20 quand les coureurs de la première manche vont à l'eau.

Manche 1 : Juban score pour son équipe

L'équipe 3 (Juban, Zabala et Hancock) affronte l'équipe 4 (Caste, Frappat - sans Porcella). Beaucoup de moves sont envoyés dans cette manche, mais aussi beaucoup de chutes. On retiendra la vague de Zabala où il envoie un joli aerial 1 main et un "guscrew", un superbe aerial de Caste mais c'est surtout le gros aerial tweaké de Juban qui marquera les juges et qui permettra ainsi à l'équipe du guadeloupéen de remporter cette manche.

Manche 2 : Concours de 360°

L'équipe 1 (Taboulet, Godet & Beaux) affronte l'équipe 2 (Traversa, Pichot - sans Schweitzer). Pas de chance pour Godet qui commence mal sa manche en cassant son mât juste avant qu'il ne commence. Il est bon pour une bonne séance de natation qui lui fera perdre de précieuses minutes. Si les vagues s'améliorent un peu dans cette manche, les chutes seront encore nombreuses mais il y aura un concours de 360° au creux de la vague entre Taboulet et Traversa. On retiendra un bel aerial forward de Beaux, atterri derrière la vague, le très haut goyter engagé de Pichot, les tentatives de 360° très aériens de Taboulet, mais ils ne pourront rien contre un Traversa déchainé qui fera la faveur des juges et permettra ainsi à son équipe de partir en finale gagnants.

Finale perdants : Taboulet assure pour son équipe

Dans la foulée est envoyée la finale perdants. Equipe 1 (Taboulet, Godet & Beaux) contre équipe 4 (Caste, Frappat). Les conditions ne s'améliorent pas vraiment mais il y aura suffisamment de vagues et toujours du vent pour que l'équipe de Godet score un maximum grâce à de bonnes figures envoyées par Taboulet : "aerial" et tentative de "taka" une main, 360... Caste et Frappat ne pourront rien faire, le Wesh est déchainé. L'équipe 1 l'emporte alors que Frappat termine sur les rochers et casse son mât, tout comme Beaux qui explosera sa voile en fin de course.

Finale gagnants : Traversa le martien

La finale gagnants voit s'affronter l'équipe 2 (Traversa, Pichot) contre l'équipe 3 (Juban, Zabala et Hancock). Si Juban a scoré des points pour son équipe dans la manche 1, il n'a pas forcément brillé dans celle-ci, et malgré un joli aerial et un gros cut back, ne pourra rien faire face à un Traversa qui envoie des figures un peu spéciales et très variées : forward off the lip, air taka et une sorte de air cheeseroll dans la vague ! Rien à dire, les juges sont unanimes : les points lui reviennent et permettent à son équipe de remporter cette finale gagnants.

Encore rien d'officiel ce mardi, pas de 4ème round pour les 12 coureurs du Réunion wave classic 2010, mais une journée fun pour assurer du spectacle près du bord à Ravine Blanche. Malgré le fait qu'il y ait encore eu un peu de casse, les champions sont prêts à recommencer ce mercredi. Peut-être pour une ultime journée car le vent est annoncé faiblissant les prochains jours.

Cela se jouera certainement encore une fois à Ravine Blanche, mais dans l'après-midi car dès 9h mercredi matin, les coureurs ont rendez-vous avec une dizaine d'enfants des quartiers de Ravine Blanche, au Cercle Nautique de Saint-Pierre. Les champions se convertiront l'espace de 2h en moniteurs privés pour ces marmailles afin de les initier aux bases de la planche à voile.

Une initiative qui tient à coeur à l'organisation des Wave classic qui avait déjà mis en place une telle action lors de la dernière étape au Maroc en mai dernier, et avait rencontré un vif succès auprès de 30 enfants d'Essaouira au Maroc.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !