Réunion wave classic 2010 :

Spectacle et initiation


Publié / Actualisé
Ce mercredi 1er septembre 2010, les windsurfeurs du Réunion Wave Classic ont consacré leur matinée à l'initiation à la planche à voile d'un petit groupe d'enfants de la Ravine Blanche à Saint-Pierre. C'est sur ce même site que les champions ont assuré le spectacle dans l'après-midi lors d'une super session improvisée d'une heure (Photos Védé et Réunion wave classic).
Ce mercredi 1er septembre 2010, les windsurfeurs du Réunion Wave Classic ont consacré leur matinée à l'initiation à la planche à voile d'un petit groupe d'enfants de la Ravine Blanche à Saint-Pierre. C'est sur ce même site que les champions ont assuré le spectacle dans l'après-midi lors d'une super session improvisée d'une heure (Photos Védé et Réunion wave classic).
En collaboration avec l'association nautique de Saint-Pierre (ANSP)et Nicolas Anquetil, éducateur sportif et responsable technique, l'organisation du Wave classic a mis en place une journée d'initiation à la planche à voile pour quelques enfants du quartier de Ravine Blanche. Equipés en planches larges et stables, avec des gréements adaptés et légers fournis par l'ANSP, les jeunes ont reçu des conseils sur les bases du windsurf par tous les champions participant à la compétition. Ces enfants qui ont pu glisser pour la première fois sur une planche et, pour certains, assurer leur premier planning. Dans l'après-midi, les professeurs sont redevenus des compétiteurs l'espace d'une nouvelle super session.

Le bulletin météo n'était pas très optimiste la veille. Pourtant, les vagues affichaient encore une belle hauteur en ce mercredi après-midi de mercredi et le vent toujours bloqué à 30 n?uds. Traversa et Caste, les initiateurs du projet Wave classic invitational en équipes, ont sauté à l'eau afin de prendre la température du spot pour tous les autres. Après un rapide briefing entre tous, les coureurs et l'organisation décident de lancer une super session, mais étalée sur une heure avec tous les
coureurs à l'eau en même temps.
L'avantage d'une super session avec tous les coureurs à l'eau en même temps, est que l'action n'arrête jamais. Chaque coureur trouve une vague à surfer ou à sauter toutes les 5 minutes. Alors après avoir trouvé des juges parmi les spectateurs locaux, heureux de participer à l'élection du seul et unique grand gagnant de cette super session, le top départ est donné.

Si les vagues ne rentraient pas régulièrement, il y avait quand même quelques bons sets qui affichaient une taille raisonnable, parfois plus de 2 mètres. Mais il fallait aujourd'hui avoir un bon timing pour les chevaucher et envoyer de grosses man?uvres au bon moment. Pour preuve, il y a encore eu de la casse. Pas moins de 4 mâts cassés et 2 voiles déchirées. Dans ces conditions de vent encore fort et de vagues sournoises, le public et les juges ont eu droit à un nouveau festival de gros aerials, de goyters, 360, aerial forward loops et de bons gros surfs bien appuyés.

Cette fois-ci, pas de travail d'équipes, c'est "chacun pour soi", le but de la super session est de nominer un seul vainqueur, celui qui sera le plus complet, le plus impressionnant et qui enverra les plus gros moves. Après une heure de spectacle, les juges délibèrent et donnent Thomas Traversa grand vainqueur de cette super session, après une lutte serrée contre Pierre Godet le local, Julien Taboulet et Fabrice Beaux.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !