Réunion wave classic 2010 :

De belles vagues


Publié / Actualisé
Alors que les organisateurs ne s'attendaient pas à des conditions de vent et de vagues parfaites, l'après-midi de ce jeudi 2 septembre 2010 a réservé une bonne surprise pour ce 8ème jour de course à la Ravine Blanche. De belles vagues longues et creuses, très "glassy", et un vent beaucoup moins fort que les jours précédents mais suffisamment présent pour envoyer les coureurs à l'eau. Il n'a fallu que 30 minutes à tout le monde pour se préparer et reprendre la compétition en lançant une quatrième manche.
Alors que les organisateurs ne s'attendaient pas à des conditions de vent et de vagues parfaites, l'après-midi de ce jeudi 2 septembre 2010 a réservé une bonne surprise pour ce 8ème jour de course à la Ravine Blanche. De belles vagues longues et creuses, très "glassy", et un vent beaucoup moins fort que les jours précédents mais suffisamment présent pour envoyer les coureurs à l'eau. Il n'a fallu que 30 minutes à tout le monde pour se préparer et reprendre la compétition en lançant une quatrième manche.
Manche 1 : une affaire locale

Une nouvelle fois (après la manche 2 à l'Etang Salé), 3 des 4 locaux de la compétition se retrouvent dans la même manche. Pichot/Frappat/Zabala s'affrontent sur leur spot aux côtés de Beaux, avec une voile de 4.2 m alors que les autres sont en 5.0 m. Zabala, bien remis de son face à face avec son wishbone dimanche dernier, prendra le plus de vagues. Il accumulera un maximun de points en s'exprimant parfaitement pendant ces 20 minutes de manche avec de jolis aerials une main sur des vagues bien choisies.

Beaux, plus à l'aise dans ces conditions de vent moins fort et dans ces vagues glassy, assure une jolie 2° place après avoir shooté et bien exploité les plus gros sets de la manche, en plaçant de très beaux rollers et aerials. Pichot ne trouvera pas ses marques et prendra peu de vagues par rapport à ses concurrents, alors que Frappat, malgré quelques beaux rollers bien appuyés sur de belles sections, tombera trop souvent pour scorer le maximum de points.
1/Zabala, 2/Beaux, 3/Pichot, 4/Frappat

Manche 2 : le clash Juban/Traversa

Des vagues plus rares dans ce heat, mais toujours du vent. Pas de problèmes pour Traversa qui, s'il ne score pas les plus grosses vagues, les exploite jusqu'au bout avec son style fluide et engagé à la fois. Il réussira à placer de bons rollers bien verticaux sur les sections bien creuses, avec de jolis aerials et des rollers appuyés. Il remporte cette manche face à un Juban pourtant pas en reste avec des aerials tweakés, des surfs backside et une belle vague où il enchaîne 5 rollers à la suite. Godet "l'ancien" fera de son mieux face à ces jeunes loups déchainés, mais il ne pourra décrocher que la 3° place alors que Caste, malgré quelques beaux rollers slashés et 1 bel aerial, n'aura pas pu prendre beaucoup de bonnes vagues.
1/Traversa, 2/Juban, 3/Godet, 4/Caste.

Manche 3 : la surprise de l'après-midi

Alors que l'on pensait que les vagues étaient définitivement parties à la fin de la manche 3, que le vent était un peu tombé, les coureurs de cette manche eu droit à une bonne surprise. Au moment où Taboulet, Schweitzer, Porcella et Hancock se mettent à l'eau, les vagues reviennent et le vent remonte. Hancock survole la manche et shoote les plus grosses vagues. Il enverra sur une belle section le plus gros et le plus haut aerial du jour (Photos Réunion Wave Classic)

Survolté, le britannique s'enverra de gros surfs avec des virages bien appuyés et toujours bien placés, il alignera également de beaux surfs backside/frontside et un autre gros aerial qui lui permettra de remporter la faveur des juges. Taboulet, très énervé sur l'eau aujourd'hui, fait un bon choix de vagues et envoie des surfs puissants, mais il se fait enfermer en bas de la plage et, déventé, perdra un temps précieux pour repartir rejoindre le large avant de terminer une nouvelle fois sur les rochers. Out !

Schweitzer a impressionné dans ce heat. Avec une certaine assurance malgré son pied douloureux, le jeune américain enverra un gros aerial sur une belle vague, fera un bon choix de vague pour caler de bons surfs, mais cela ne sera pas suffisant. Porcella, l'épaule toujours affaiblie, ira placer ses rollers juste sous la lèvre, ça passe ou ça casse. Il chutera souvent dans ses aerials et ne pourra s'exprimer à 100% dans ce heat où il ne trouvera que peu de vagues.
1/Hancock, 2/Taboulet, 3/Schweitzer, 4/Porcella

Classement

Avec 2 manches remportés sur les 3 du jour, c'est l'équipe de Zabala qui accumule le plus de points aujourd'hui (11 pts) mais elle garde la 2° position face à l'équipe de Godet qui possédait déjà une large avance. Les 3° et 4° ne changent pas.

TEAM 2 - 39 points
- Pierre Godet (Local Captain)
- Julien Taboulet (France)
- Fabrice Beaux (France)
TEAM 4 - 35.5 points
- Nico Zabala (Local Captain)
- Camille Juban (Guadeloupe)
- Jamie Hancock (UK)
TEAM 3 - 28 points
- Steven Pichot (Local Captain)
- Thomas Traversa (France)
- Zane Schweitzer (USA)
TEAM 1 - 20.5 points
- Loïc Frappat (Local Captain) aka "l'insolent"
- Francisco Porcella (Italy)
- JB Caste (France)
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !