Étang-Salé - Sports nautiques :

Le paddle board en compétition pour la première fois


Publié / Actualisé
Ces grandes planches qui permettent de se promener sur le lagon et sur lesquelles on rame debout séduisent de plus en plus les amateurs de glisse comme les amateurs de balades tranquilles. Dimanche 12 juin 2011, la première compétition de la discipline sera organisée à Etang Salé tandis qu'une découverte sera proposée aux baigneurs.
Ces grandes planches qui permettent de se promener sur le lagon et sur lesquelles on rame debout séduisent de plus en plus les amateurs de glisse comme les amateurs de balades tranquilles. Dimanche 12 juin 2011, la première compétition de la discipline sera organisée à Etang Salé tandis qu'une découverte sera proposée aux baigneurs.
Plus facile que le surf, plus amusant que le kayak, plus accessible que la planche à voile : le paddle board. Cette grande planche sur laquelle on pagaie debout commence à envahir les plages réunionnaises. Dimanche 12 juin, la première compétition de la discipline sera organisée à Etang Salé, selon un concept un peu particulier, fidèle à la philosophie de ce sport : ludique et convivial.

Le bateau Le Grand Bleu stationnera toute la journée au niveau de la vague d'Etang Salé, avec les compétiteurs à son bord. Un zodiac permettra à ceux qui le souhaitent de rentrer sur la plage et la nourriture sera assurée par le restaurant le Copa Cabana. " Il s'agira d'une épreuve de vagues. Le but est que personne ne soit éliminé. A priori, nous aurons une vingtaine de compétiteurs, le classement ira jusqu'au dernier ", indique Denis Rey, organisateur de la compétition.

Chaque compétiteur aura droit à une session de 20 minutes et sera jugé par les autres compétiteurs. Scott Mac Karcher, un des meilleurs mondiaux, ex champion du monde de planche à voile, sera présent pour l'évènement. " Cela permettra aux autres compétiteurs de se confronter au meilleur ", poursuit Denis Rey. Sur la plage, un animateur proposera aux baigneurs d'essayer cette drôle de planche qui commence à trouver son public dans l'île.

Utilisée à Waïkiki, sur l'île d'Hawaï, par les professeurs de surf, le paddle board a commencé à conquérir le monde dans les années 80, ares avoir été remise au goût du jour par le champion de surf américain, Laird Hamilton. A la Réunion, ce n'est depuis deux ou trois ans que les premières planches ont commencé à arriver. " La demande est en train d'exploser. Par exemple, en Espagne, il y a eu 300% d'augmentation de vente de planches en un an. Aujourd'hui, le paddle board est plus volumineux, en terme de marché que la planche à voile ", poursuit Denis Rey, aussi importateur de la marque Starboard.

Il met en place un cours de fitness sur planche dont les premières leçons devraient débuter d'ici quelques semaines. Frédéric Leal, professeur de " fitness paddle " propose cette activité de remise en forme qui vise tous les publics " dans un cadre idéal. Aujourd'hui les gens veulent moins de bruit que dans les salles de sports. C'est une activité de détente, on ne se blesse jamais et on travaille ses muscles profonds ", explique le professeur.

Mais cette nouvelle activité nécessite de répondre à des contraintes en terme de sécurité et d'environnement, dans un lagon retreint et protégé. Pour la course, comme pour les cours, les autorisations ont été accordées. Et lors de la course de dimanche, un représentant de la réserve marine sera présent pour sensibiliser les amateurs à l'importance de la protection de l'océan.

Marine Veith pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !