Tour de France à la voile 2011 :

Marseille - la Seyne-sur-Mer : le dernier ralliement


Publié / Actualisé
La flotte des M34 a quitté Marseille ce samedi matin 23 juillet 2011 pour courir le dernier ralliement de l'épreuve : un parcours de 30 milles vers la Seyne-sur-Mer aux allures de sprint. Dans un mistral de force 6 toujours grandissant et plus d'un mètre de houle, les bateaux ont filé au portant en restant particulièrement vigilant aux risques de sorties de routes sur cette portion de la Méditerranée - avec pour point d'orgue le Cap Sicié - qui a la réputation de ne pas ménager ceux qui s'y hasardent. Chacun avait à l'esprit les avaries subies sur ce même parcours l'an dernier.
La flotte des M34 a quitté Marseille ce samedi matin 23 juillet 2011 pour courir le dernier ralliement de l'épreuve : un parcours de 30 milles vers la Seyne-sur-Mer aux allures de sprint. Dans un mistral de force 6 toujours grandissant et plus d'un mètre de houle, les bateaux ont filé au portant en restant particulièrement vigilant aux risques de sorties de routes sur cette portion de la Méditerranée - avec pour point d'orgue le Cap Sicié - qui a la réputation de ne pas ménager ceux qui s'y hasardent. Chacun avait à l'esprit les avaries subies sur ce même parcours l'an dernier.
Suite à un excellent départ, l'équipage "Île de la Réunion - Ville du Port" a enroulé la bouée de dégagement en 4e position. Arrivé au large des îles Tiboulen, le hissage instantané du grand spi lui aurait permis de maintenir cette avance. "On pensait que le spi de capelage suffirait. On n'était pas prêt à envoyer le grand spi, on a donc perdu du temps dans la man?uvre. Trois minutes ça ne paraît pas grand-chose, mais c'est suffisant pour perdre quelques places", raconte Mayeul Dalleau. "On a ensuite eu un bord sous spi très favorable ce qui nous a permis de distancer TPM puis Côtes d'Armor". A ce même moment, le M34 réunionnais a aussi effrontément laissé les détenteurs du spi rouge "Sud de France" dans son sillage.

Le vent est monté crescendo et le choix des voiles a desservi la progression du bateau. "On se rend compte maintenant qu'avec ce bateau, il est préférable de conserver deux voiles, le foc et le grand spi, dès lors que le vent dépasse les 20 n?uds" note l'équipage réunionnais. Avec des rafales enregistrées à plus de 40 n?uds, la clé de cette étape était de bien garder son bateau à l'endroit et ainsi éviter les risques de départ au lof. Plusieurs bateaux dénombrent à leur arrivée un spi déchiré et de la casse courante. "Île de la Réunion - Ville du Port" a su jouer la sécurité tout en menant une navigation propre qui lui permet d'accrocher la 9e place sur ce dernier ralliement. Il conserve la 12ème place au classement général.

Ce dimanche les Réunionnais affronteront le mistral et leurs concurrents en baie de Toulon pour les dernières confrontations officielles du Tour de France à la Voile 2011.

* L'équipage
Manuel Lodeho (skipper, barreur), Noé Delpech (tacticien), Mayeul Dalleau (régleur GV), Gilles Vimard (embraqueur), Florent Auber-accot (embraqueur), Charles Berro (piano), Baptiste Galaup (n°2), Gilles Mailly (n°1)

* Classement général après 34 courses
1 Sud de France / Languedoc Roussillon / Bertrand Pacé: 118 pts
2 Courrier Dunkerque / Daniel Souben: 128 pts
3 Bretagne-Crédit Mutuel Elite / Nicolas Troussel: 160 pts
4 Toulon Provence Méditerranée / Fabien Henry: 176 pts
5 BAE Systems / Cédric Pouligny: 181 pts
6 Nantes Saint Nazaire E. Leclerc / Corentin Douguet: 248 pts
7 Safran - Multiplast / Julien Villion: 284 pts
8 BRED - La Normandie / Benoît Charon: 278 pts
9 Ile de France / Jimmy Pahun: 288 pts
10 Côtes d'Armor Bretagne / Stéphane Letertre: 283 pts
11 Batistyl Ville de Pornic / Cyrille Le Gloahec: 331 pts
12 Ile de La Réunion - Ville du Port / Gabriel Jean-Albert/ Manuel Lodeho: 408 pts
13 Iskareen / Soenke Bruhns: 466 pts
14 Région de Bruxelles / Courbière / Casaux / Ammeux / Michel: 456 pts
15 Martinique-Centrale Paris-HEC / Mathieu Mourès: 487 pts
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !