Championnat de France de parapente :

La pluie perturbe encore


Publié / Actualisé
Nouvelle manche du championnat de France de parapente ce mardi 8 novembre. Une nouvelle manche marquée par la pluie et l'attente au décollage. Présente dans les hauts de Saint-Leu et accompagnée d'une rentrée de vent sur Kélonia, la pluie a alors incité le comité directeur à attendre avant de lancer la compétition. A 14 heures, le changement de conditions aérologiques obligent les organisateurs à changer le parcours de la manche, avant de lancer, à 14 heures 45, un "temps mini" de 35 kilomètres sur Stella. La fin de course ne pose pas trop de problème aux meilleurs. Plus de la moitié des concurrents ont réussi à boucler la manche.
Nouvelle manche du championnat de France de parapente ce mardi 8 novembre. Une nouvelle manche marquée par la pluie et l'attente au décollage. Présente dans les hauts de Saint-Leu et accompagnée d'une rentrée de vent sur Kélonia, la pluie a alors incité le comité directeur à attendre avant de lancer la compétition. A 14 heures, le changement de conditions aérologiques obligent les organisateurs à changer le parcours de la manche, avant de lancer, à 14 heures 45, un "temps mini" de 35 kilomètres sur Stella. La fin de course ne pose pas trop de problème aux meilleurs. Plus de la moitié des concurrents ont réussi à boucler la manche.
À noter que l'organisation avait décidé de dédier cette journée de mardi à faire voler des personnes à mobilité réduite. Avec l'aide de la Ligue de Vol Libre de La Réunion qui a financé l'achat de chariots adaptés et de moniteurs formés pour leur utilisation, seuls deux PMR ont pu voler avant que les conditions de vent à l'atterrissage ne rendent les vols dangereux, n'autorisant plus la poursuite de l'action.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !