Second meeting international d'athlétisme de Saint-Denis :

Le sprinteur américain Maurice Greene à La Réunion


Publié / Actualisé
Le sprinteur américain Maurice Greene sera le parrain de la seconde édition du meeting international de la ville de Saint-Denis. L'événement se tiendra le mercredi 11 avril 2012 au stade Marc Nasseau de Champ Fleuri. Aux côtés de l'athlète américain, le public pourra retrouver Vanessa Boslak (vice championne du monde indoor 2012 de saut à la perche), Salim Sdiri (record de France 2009 de saut en longueur), Ronald Pognon (champion du monde 2005 au 4x100), Naman Keita (médaillé de bronze aux J.O de 2004), ou encore Jimmy Vicaut (champion d'Europe 2010 du 4x100m) et toute l'Equipe de France de saut à la perche emmenée par Romain Mesnil. À noter qu'avant le meeting Maurice Greene rendra visite à de jeunes sportifs du Chaudron à Saint-Denis.
Le sprinteur américain Maurice Greene sera le parrain de la seconde édition du meeting international de la ville de Saint-Denis. L'événement se tiendra le mercredi 11 avril 2012 au stade Marc Nasseau de Champ Fleuri. Aux côtés de l'athlète américain, le public pourra retrouver Vanessa Boslak (vice championne du monde indoor 2012 de saut à la perche), Salim Sdiri (record de France 2009 de saut en longueur), Ronald Pognon (champion du monde 2005 au 4x100), Naman Keita (médaillé de bronze aux J.O de 2004), ou encore Jimmy Vicaut (champion d'Europe 2010 du 4x100m) et toute l'Equipe de France de saut à la perche emmenée par Romain Mesnil. À noter qu'avant le meeting Maurice Greene rendra visite à de jeunes sportifs du Chaudron à Saint-Denis.
Après la triple championne olympique, Marie-Josée Pérec, l'an dernier, c'est au tour de Maurice Greene de parrainer l'événement. Le sprinteur américain a notamment remporté les jeux olympiques en 2000 à Sydney et a détenu pendant six ans le record du monde du 100 m avec un temps de 9 secondes 79.

Outre ce parrain de marque, d'autres athlètes de haut niveau sont attendus. Ces derniers s'affronteront à travers 7 disciplines, à savoir, le sprint (100m, 200m, 400m, 400m haies 800m, 5000m), le saut en longueur et le saut à la perche, les lancés de javelot, de disque, de poids et de marteau. 





Par cet événement, il s'agit, pour la ville de Saint-Denis, "d'offrir au public réunionnais une grande manifestation populaire".

Le meeting international d'athlétisme de la ville de Saint-Denis est organisé conjointement avec le "Permit meeting IAAF" de Maurice et la Fédération Mauricienne d'Athlétisme.



   

1 Commentaire(s)

J.v, Posté
Super coup pour le sport à La Réunion et pour La Réunion. Super coup pour l'athlétisme dans l'île qui en a bien besoin.
En effet, depuis maintenant plusieurs années les compétitions sur pistes sont réduites au plus strict anonymat. Seules les courses de montagnes font recettes. Cette situation est le reflet du manque de vitalité des clubs. Des clubs forts et structurés autour des disciplines du stade, ce sont, de fait, des rencontres et des meetings avec de nombreux participants, du niveau et du spectacle.
La difficulté des clubs à vivre hors les courses de pleine nature n'est pas que le fait d'un engouement du public pour ces épreuves. Absence de vision de la ligue, faiblesse des soutiens financiers, faiblesse de l'offre de formations d'encadrants et de leur réseau de recrutement, désintérêt des medias, absence totale de politique de communication.
Le meeting de Saint Denis est donc un évènement qu'il convient de saluer. Il faut souhaiter qu'il contribue à revitaliser l'athlétisme local. Il faut souhaiter que le public sera au rendez vous. Et il faut souhaiter une vraie couverture médiatique d'ampleur.