Stade Paul Julius Bénard - Match de Gala :

La All Star Team surclasse la sélection de La Réunion


Publié / Actualisé
Il y a eu du spectacle au stade Paul Julius Bénard de Saint-Paul ce samedi 26 mai 2012. Au terme d'un match de folie, la All Star Team menée par Zinedine Zidane et composée de quelques anciens champions du monde 98 s'est imposée 5 buts à 1 sur la sélection de La Réunion. Un match pour l'inauguration du stade régional olympique. À noter que si les Réunionnais ont été les premiers à inscrire un but. La défense réunionnaise a pris l'eau dans la deuxième mi-temps, puis coulée. Mais pas d'enjeu dans ce match, un seul objectif soutenir l'association ELA. Quant aux 8 200 spectateurs présents dans les gradins, ils n'ont pas été déçus.
Il y a eu du spectacle au stade Paul Julius Bénard de Saint-Paul ce samedi 26 mai 2012. Au terme d'un match de folie, la All Star Team menée par Zinedine Zidane et composée de quelques anciens champions du monde 98 s'est imposée 5 buts à 1 sur la sélection de La Réunion. Un match pour l'inauguration du stade régional olympique. À noter que si les Réunionnais ont été les premiers à inscrire un but. La défense réunionnaise a pris l'eau dans la deuxième mi-temps, puis coulée. Mais pas d'enjeu dans ce match, un seul objectif soutenir l'association ELA. Quant aux 8 200 spectateurs présents dans les gradins, ils n'ont pas été déçus.
Ce week-end, les amateurs de football se sont donnés le mot. Une soirée de gala pour un match de football au sommet entre les amis de Zinedine Zidane et une sélection de La Réunion. Une trop belle occasion de voir les champions du monde France 98 en chair, en os et en short s'il vous plaît. La ville de Saint-Paul et le club de la Saint-Pauloise FC inaugurait le stade Paul Julius Bénard de la plus belle des manières, en mêlant sport et action caritative. En effet, si la All Star Team se déplace, c'est pour défendre les couleurs de l'association ELA (association européenne contre la leucodystrophie), dont Zinedine Zidane est le parrain national.

Aux alentours de 17 heures 40, le coup d'envoi du match est donné par la All Star Team. On est en droit de se demander si les joueurs vont vraiment se donner à fond pour ce match, où bien lever le pied. Les joueurs Réunionnais ne sont pas la pour faire de la figuration. Se retrouver face aux champions du monde 98 devrait leur donner des ailes. Mais, dès le début du match, on sent cette équipe timorée toute chétive.

Mickaël Tseng Thon, le portier tamponnais a du souci à se faire dans ses cages. Dix minutes plus tard, c'est une toute autre équipe que l'on retrouve. Une équipe qui joue les contre-attaque à fond. L'équipe réunionnaise veut marquer, et c'est bien pour le spectacle. En noir et blanc, les Réunionnais se mettent dans le bon sens de la marche. Après un quart d'heure, l'équipe obtient déjà deux coups francs. Éric Farro prend ses responsabilités sur le deuxième. Et, c'est le but pour l'équipe de La Réunion. Le gardien Gaëtan Huard fait une erreur. Il croit le ballon partir en dehors du terrain. Mais, il rentre bel et bien dans les filets de la All Star Team. Un match qui tourne à l'avantage des joueurs péi.

Un premier changement pour l'équipe All Star Team, c'est Diodème qui cède sa place à Florent Sinama Pongolle. Un changement à la 19ème minute, somme toute logique. Pour rappel, les changements ne sont pas limités et sont à définir entre les deux entraineurs. Et, un nouveau visage plus offensif se dessine sur la pelouse. La All Star Team en veut et donne du fil à retordre aux défenseurs locaux. À la vingt-troisième minute, Zidane lance son ami Dugarry dans la surface de réparation, l'ancien marseillais arme et met à terre le portier. But pour la All Star Team et on remet le compteur à zéro : 1 à 1.

Le match est maintenant lancé. Ces deux équipes vont maintenant jouer à fond. Et, c'est sans surprise, que les joueurs nationaux poussent l'équipe de La Réunion dans ses plus hauts retranchements. Une équipe blanc et noir à la peine. Des occasions à la pelle pour les bleus, un tir de Zidane contré à la 35ème minute, un tir enroulé de Sinama Pongolle sur le poteau à la 40ème. Mais ces réunionnais ne baissent pas les bras. À la 42ème, Bernard Lacollay a failli tromper le gardien, mais le ballon touche le poteau avant de sortir. Le public y croit et crie à la gloire de la sélection réunionnaise.

À la mi-temps, le score est nul, un partout. À noter, le très bon comportement des spectateurs de Julius Bénard . Un public conquis à la cause des blancs et noirs et heureux de voir évoluer sur leurs pelouses d'aussi grands joueurs. Pour rappel, dès la quinzième minute Farro trompe Huard et inscrit le premier but de la rencontre. À peine dix minutes plus tard, c'est Zidane qui lance Dugarry qui réduit l'écart.

Début de la deuxième période. On ne sait pas ceux que les entraineurs ont donné comme consigne aux joueurs. C'est une équipe des All Star en feux qui rentrent sur le terrain. À peine, le coup de sifflet retentit, sur une passe de Makélélé, Dugarry se démarque et lobe Thierry Gorée. Il signe un doublé en prenant la défense réunionnaise de vitesse. 2 à 1 après la 49ème minute de jeu. Cinq minutes plus tard, pas le temps de reprendre leur souffle, les joueurs de la sélection de La Réunion est acculée. Nouvelle action dangereuse, Zidane en milieu de terrain alerte Dugarry. Ce dernier réalise une petite louche et lance Makélélé devant les buts. Le milieu récupérateur des grandes années de l'équipe de France prend le portier réunionnais à revers. Et, cela fait 3 à 1 pour les Amis de Zidane. Une équipe de La Réunion qui essaye de reprendre l'avantage. Mais à part les quelques contre-attaques, le public supporter des blanc et noirs ne se met pas d'occasions sous les dents.

Encore une belle action pour les bleus, Mehdy Zidane lance Makélélé sur la ligne de touche. Ce dernier centre instinctivement, Sinama Pongolle est bien placé. 4 buts à 1 pour les All Star Team à la 65ème minute.

Cinq minutes et des poussières plus tard, Jackson Richardson rentre en jeu. Un champion du monde qui prend la place du gardien de but des Amis de Zidane. Plus habile de ses mains, tout était écrit. Il a su repousser les attaques réunionnaises trop peu nombreuses.

Thierry Gorée prend l'eau. À la 75ème minute, sur un centre parti du côté gauche, Florent Sinama Pogolle est seul et frappe une somptueuse reprise de volée. Il inscrit lui aussi son doublé et conforte le score des Amis de Zidane, 5 à 1.

Coup de sifflet final, la sélection de La Réunion s'incline 5 buts à 1 face à la All Star Team, les Amis de Zidane.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !