L'équipe France est à La Réunion :

Ski nautique : La Réunion comme pôle d'excellence


Publié / Actualisé
Au beau milieu de son stage "hivernal" de slalom et de figures, l'équipe de France Open de ski nautique a donné une conférence de presse, aux côtés de Dominique Gasmi, présidente du club de Saint-Paul, sur le site agréable du Ski Club de Saint-Paul, dont les locaux, pour être un brin spartiates, sont posés sur la rive ouest de l'étang, à l'ombre de grands cocotiers, à l'abri de la houle qui gronde sur les galets de la baie. Le team France Open est composé de huit des meilleurs skieurs français, comme en témoigne la longue liste de leurs titres nationaux et internationaux, quatre files et quatre garçons, auxquels il ne manquait que Lindsay Bordier, actuellement en stage en Floride, notamment pour travailler sa technique de saut, ce qui ne peut se faire à Saint-Paul, et Laura Martin-Champetier, blessée, en cours de rééducation suite à une opération des ligaments du genou.
Au beau milieu de son stage "hivernal" de slalom et de figures, l'équipe de France Open de ski nautique a donné une conférence de presse, aux côtés de Dominique Gasmi, présidente du club de Saint-Paul, sur le site agréable du Ski Club de Saint-Paul, dont les locaux, pour être un brin spartiates, sont posés sur la rive ouest de l'étang, à l'ombre de grands cocotiers, à l'abri de la houle qui gronde sur les galets de la baie. Le team France Open est composé de huit des meilleurs skieurs français, comme en témoigne la longue liste de leurs titres nationaux et internationaux, quatre files et quatre garçons, auxquels il ne manquait que Lindsay Bordier, actuellement en stage en Floride, notamment pour travailler sa technique de saut, ce qui ne peut se faire à Saint-Paul, et Laura Martin-Champetier, blessée, en cours de rééducation suite à une opération des ligaments du genou.

Les jeunes champions français* sont accompagnés du directeur technique national (DTN) de la Fédération française de ski nautique et de wakeboard (FFSNW), Grégory Saint-Génies, et de leur coach national, Christophe Duverger.

Le DTN semble trouver goût à ce stage réunionnais, puisqu'il ne tarit pas d'éloges sur nos deux champions péi, Lindsay et Laura, "qui présentent un vrai potentiel" et qui sont suivis avec d'autant plus d'attention qu'ils ont participé à la moisson de médailles des derniers championnats d'Europe, à Sesena (Espagne). Et si Laura ne pourra revenir dans le circuit avant la fin du premier trimestre 2015, Lindsay rejoindra l'équipe de France au Pérou à la fin du mois, pour participer au dernier stage avant les championnats du monde prévus pour la première quinzaine de janvier.

Au-delà, le DTN est ravi de la qualité du stage auquel s'est soumis l'équipe de France Open, qui a skié huit heures par jour depuis son arrivée sur l'île, dans des conditions d'accueil et de travail excellentes. Le plan d'eau est parfait, le slalom aux normes internationales et le matériel du club, les bateaux notamment, au top. Dominique Gasmi souligne d'ailleurs l'intérêt pour les compétiteurs de pouvoir utiliser un Mastercraft 2014, dont la carène et le sillage constitueront des paramètres déterminants lors des compétitions internationales officielles de la saison 2015.

A noter encore, pour citer Dominique Gasmi, l'avantage technique et psychologique incomparable prodigué par le tracteur de marque Ferrari, à la patine vintage, 23 ans d'âge, qui sert à tirer les bateaux au sec.

Le DTN Saint-Génies se félicite encore de ce que le courant passe bien entre "les deux Christophe", Duverger et Lefour, le premier, coach national, trouvant dans le second, compétiteur plus que titré et pilote du club, un alter ego avec lequel il est aisé de travailler et de faire progresser les compétiteurs.

D'ailleurs la lune de miel entre la Fédération française de ski nautique et de wakeboard et le Ski Club de Saint-Paul est à ce point parfaite que ce premier stage de haut niveau de l'équipe de France Open sera institutionnalisé, du fait de son positionnement stratégique au cœur de la saison hivernale en métropole, quand les skieurs ne peuvent pratiquer et à proximité immédiate des premiers grands rendez-vous internationaux. Au-delà, des problématiques d'entraînement, la pérennisation du stage de l'équipe de France permettra à la Fédé de susciter envie et émulations chez les jeunes sportifs réunionnais qui pourront ainsi régulièrement s'entraîner et côtoyer leurs homologues plus capés.

Et le DTN de songer à La Réunion comme base arrière de la FFSNW en matière d'entraînement sur un site qui pourrait s'imposer comme un pôle d'excellence sportif, avec la compétition Elite, initiée en 2014 et qui sera reconduite en 2015 pour devenir un classique du circuit international. Sans doute faudra-t-il alors envisager de réinstaller un tremplin, vraisemblablement amovible, pour ne pas gêner la circulation des kayaks et autres petites embarcations qui fréquentent l'étang.
Après une chaude journée d'entraînement, l'équipe de France qui souhaitait se détendre s'est adonnée à une séance de délassement en pédalant dans l'eau avec Aquabike 974 sous l'égide de la coach Elisabeth Lefour. Pas moyen de sortir de l'eau…

* Sur le Mastercraft du club avec Dominique Gasmi, Grégory Saint-Génies, Christophe Duverger et Christophe Lefour :
 - Iris Cambray : vice-championne d'Europe Open 2010,2011 et 2013, vice-championne du monde Open 2009 et 2013, championne du monde junior 2010 figures et combiné et championne du monde figures U21 en 2011.
- Marion Aynaud : championne d'Europe Open figures 2006 et 2010, vice-championne du monde Open figures 2011, vice-championne d'Europe Open figures 2012.
- Manon Costard : championne d'Europe Open slalom 2010 et vice-championne d'Europe Open slalom 2014.
- Claire-Lise Welter : championne d'Europe Open slalom 2012 et 2014.
- Pierre Ballon : champion d'Europe Open figures 2013, vice-champion du monde Open figures 2013, champion des US Masters en figures 2014.
- Alexandre Poteau : champion d'Europe Open figures 2012.
- Tanguy Dailland : champion d'Europe cadet figures 2010, vice-champion d'Europe junior figures 2012 et 2013.
- Sacha Descuns : vice-champion du monde slalom U21 en 2009, champion d'Europe U21 slalom 2010, médaille de bronze au championnat du monde U21 2011.

Philippe Le Claire pour www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !