Championnats du monde :

Handi-surf : Dargent et Bonich terminent à la 5e place


Publié / Actualisé
Les Français Eric Dargent et Mathis Bonich ont terminé à la 5e place des premiers championnats du monde Handi-surf, dimanche à San Diego (Californie). Les deux chances de médailles tricolores n'ont pas atteint la finale de leur catégorie mais se sont montrées dignes des meilleurs mondiaux. Pour rappel, Eric Dargent avait été attaqué par un requin le samedi 19 février 2011 à Grand-Fond (Saint-Gilles). Il avait eu la jame gauche sectionnée. Nous publions ci-après le communiqué de la fédération de surf.
Les Français Eric Dargent et Mathis Bonich ont terminé à la 5e place des premiers championnats du monde Handi-surf, dimanche à San Diego (Californie). Les deux chances de médailles tricolores n'ont pas atteint la finale de leur catégorie mais se sont montrées dignes des meilleurs mondiaux. Pour rappel, Eric Dargent avait été attaqué par un requin le samedi 19 février 2011 à Grand-Fond (Saint-Gilles). Il avait eu la jame gauche sectionnée. Nous publions ci-après le communiqué de la fédération de surf.

L’équipe de France, qui était composée pour cette première édition de 7 athlètes, "a énormément échangé et appris de son séjour américain. Elle reviendra plus forte l’an prochain" déclare la fédération française de surf . "Quant à la méthode française, le travail de l'association nationale Handi Surf et de la Fédération Française de Surf, a été plébiscité" ajoute-t-elle.

Il s’en est fallu de peu. De très peu même pour que Mathis Bonich ne parvienne à se hisser en finale de la catégorie " allongé " des championnats du monde HandiSurf. Le jeune marseillais (15 ans) a été éliminé en demi-finales pour 0,20 point. Sans regret toutefois car après une année seulement de pratique, le Provençal a parcouru un chemin phénoménal avec sa planche de surf, qui l’a menée de la Méditerranée à l’océan Pacifique.


Dargent et Moreau s’arrêtent en demis


Cinquième, c’est également le classement final d’Eric Dargent. Dans la catégorie " Stand Up " (debout), l’autre Marseillais de l’équipe a lui aussi laissé échapper une place en finale. Face à deux adversaires qui ont eu les meilleures vagues des 20 minutes de sa demi-finales, Dargent a proposé un surf intelligent, propre, mais pas assez incisif pour lui permettre de passer en finale. 
Dans l’autre demi-finale de la catégorie, le Basque Benoît Moreau est passé à côté. Dans une mer capricieuse, avec de rares bonnes vagues, Moreau n’a jamais pu s’exprimer et prend la 7e place de la compétition. 


Magnifique équipe de France


Plus tôt dans la journée, le capitaine de l’équipe de France, Fred Biscayar n’avait pu se hisser en demi-finale de la catégorie " Assisté ". Lui aussi de très peu puisqu’il était 8e ex-aequo avec l’Américain Jesse Billauer, la différence se faisant sur la meilleure vague des eux compétiteurs. Biscayar conserve toutefois le sourire et peut être très fier de son parcours. 
Comme peuvent l’être les 7 premiers surfeurs de cette magnifique équipe de France. Comme la totalité du staff et les bénévoles de l’association nationale Handi Surf. Les techniciens et ceux de la Fédération Française de Surf débrieferont au retour en France pour améliorer ce qui doit l’être et se projeter rapidement sur les prochains Mondiaux.


Quatre titres mondiaux pour quatre continents


Pour cette première édition, qui aura réuni 70 athlètes de 18 pays, la répartition des titres concerne un pays sur quatre continents : les Etats-Unis, le Brésil, l’Australie et le Danemark ! Rendez-vous est d’ores et déjà pris dans 12 mois, toujours à San Diego, pour les deuxièmes championnats du monde Handi Surf.
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !