Éliminé au premier tour :

Lutte : une première Coupe du monde compliquée pour Charles Afa


Publié / Actualisé
Alors qu'il disputait sa première Coupe du monde séniore à Belgrade, le lutteur péi Charles Afa s'est malheureusement fait éliminer au premier tour de la compétition le mercredi 16 décembre 2020. Engagé dans la catégorie des -74 kilos, il est tombé face au Bulgare Ali Pasha Ruslanovich Umarpashaev. Son retour de Serbie est prévu samedi 19 décembre et lui permettra de revenir à La Réunion pour la fin d'année. (Photo d'illustration : CRLR)
Alors qu'il disputait sa première Coupe du monde séniore à Belgrade, le lutteur péi Charles Afa s'est malheureusement fait éliminer au premier tour de la compétition le mercredi 16 décembre 2020. Engagé dans la catégorie des -74 kilos, il est tombé face au Bulgare Ali Pasha Ruslanovich Umarpashaev. Son retour de Serbie est prévu samedi 19 décembre et lui permettra de revenir à La Réunion pour la fin d'année. (Photo d'illustration : CRLR)

Du haut de ses 22 ans, Charles Afa a vécu une première participation à une Coupe du Monde séniore pour le moins délicate. Ayant pour objectif de décrocher le titre dans sa catégorie des -74 kilos, dont il est le meilleur Français, le jeune Réunionnais s'est malheureusement fait sortir dès le premier tour par le Bulgare Ali Pasha Ruslanovich Umarpashaev. Malgré ce revers, le lutteur du club Saint-Joseph aurait pu être repêché par la suite en cas d'accession en finale de son adversaire du jour mais ce dernier n'a pas franchi les quarts de finale.

"Je n'avais encore jamais lutté contre cet adversaire mais je savais qu'il avait un bon niveau, il est régulièrement médaillé lors des compétitions. Je n'étais pas à 100% mais je me sentais quand même prêt. Je l'ai trop observé lors de la première manche et ça m'a endormi. C'est la dur loi du sport. Mais cela m'a fait plaisir de revenir sur les tatamis, un mois après ma troisième place à l'Open de Pologne. Je ne suis pas du tout déçu par ma performance. Au contraire, je repars d'ici plus serein, avec l'envie d'y aller encore plus fort à l'entraînement", confie Charles Afa.

Membre de l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (INSEP) depuis 2016, le Réunionnais prévoit de rentrer sur son île dès le samedi 19 décembre. Une préparation physique menée par Florent Seychelles l'y attend et lui permettra d'aborder l'année 2021 dans sa meilleure forme. Son retour à la compétition s'effectuera début janvier à l'occasion du Challenge Henri Deglane, qualificatif pour les prochains championnats d'Europe.

vl/www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !