Canoë-kayak :

Run Slalom : l'élite mondiale prête à en découdre dans les eaux réunionnaises


Publié / Actualisé
Ce samedi 6 février, les meilleurs céistes et kayakistes mondiaux se retrouveront dans le bassin d'eaux vives de Sainte-Suzanne pour une dernière confrontation avant les Jeux Olympiques de Tokyo 2021. Depuis plusieurs semaines, plus de 15 délégations internationales de canoë-kayak ont établi leurs quartiers à La Réunion pour profiter des conditions d'entraînement du stade en eaux vives. (Photo d'illustration Sevi / www.ipreunion.com )
Ce samedi 6 février, les meilleurs céistes et kayakistes mondiaux se retrouveront dans le bassin d'eaux vives de Sainte-Suzanne pour une dernière confrontation avant les Jeux Olympiques de Tokyo 2021. Depuis plusieurs semaines, plus de 15 délégations internationales de canoë-kayak ont établi leurs quartiers à La Réunion pour profiter des conditions d'entraînement du stade en eaux vives. (Photo d'illustration Sevi / www.ipreunion.com )

Date historique pour le stade intercommunal en eaux vives de la Cinor (Sevi). Les meilleurs spécialistes de canoë-kayak seront réunis ce samedi 6 février à partir de 9 heures à l'occasion du Run Slalom, première compétition internationale (non-officielle) organisée au Sevi. A moins de six mois des Jeux Olympiques de Tokyo, toujours maintenus à ce jour, il s'agit de la dernière opportunité pour les kayakistes et céistes mondiaux de se confronter les uns aux autres avant l'échéance olympique.

Habitués à s'entraîner dans différents bassins de l'hémisphère sud à cette période de l'année, céistes et kayakistes professionnels ont dû faire face à la fermeture de la plupart des bassins en raison des mesures sanitaires actuelles. Les délégations internationales ont donc découvert pour la première fois le bassin du Sevi offrant des conditions optimales aux athlètes. Le nombre limité de cas de Covid à La Réunion a aussi certainement motivé le choix des athlètes mondiaux de venir découvrir ce bassin. Numéro 1 mondial de kayak, le Tchèque Jiři Prskavec a d'ailleurs salué les installations réunionnaises. "Les conditions sont au top : le stade est aux normes et s'insère bien dans l'environnement, les référents techniques sont de qualité, l'accueil des Réunionnais est génial et l'île est surprenante par la diversité de ses paysages”, relate le kayakiste dans un communiqué de la Cinor.

Sa compatriote Kateřina Minařík Kudějová, double championne d'Europe et du monde, est également présente à La Réunion. Découvrez le bassin du Sévi lors d'un de ses entraînements en décembre dernier :

 

Publiée par Stade en Eaux Vives Intercommunal sur Mardi 22 décembre 2020

- Les jeunes Réunionnais au contact des champions -

L'intercommunalité du nord La Réunion s'est montrée particulièrement réjouie à l'idée de recevoir une compétition internationale et de mettre à disposition des champions les aménagements de la Sevi. "Depuis janvier, les délégations internationales ont établi leurs quartiers dans l'île, déclare la Cinor. "C'est un honneur pour nous d'accueillir des athlètes qui font partie des meilleurs de leur discipline." Affichant leur volonté d'appartenir à la communauté Paris 2024, la Cinor à travers le Sevi est devenu le premier territoire ultramarin à obtenir le label Terre de Jeux.

A l'occasion de ce Run Slalom, une vingtaine de céistes Réunionnais ont été invités à prendre part à la compétition. Depuis plusieurs semaines déjà, les jeunes Réunionnais, membres du pôle espoir de La Réunion ont la possibilité de pouvoir s'entraîner aux côtés des sportifs internationaux. “En août, en voyant les athlètes à la télé, ils pourront dire qu’ils se sont entraînés avec les futurs champions olympiques de Tokyo et les ont côtoyés", se réjoui Hugo Biso, ex-champion d'Europe et coordinateur technique du pôle de kayak, dans le communiqué de la Cinor.

Ce samedi, la compétition démarrera dès 9 heures avec la première manche de slalom. Les 120 participants navigueront sur un parcours de 300m où ils auront à aborder de 18 à 25 portes dans les remous du bassin de Sainte-Suzanne. La deuxième manche débutera à 14 heures et la remise des prix conclura cette journée à 16h30.

Si l'événement est fermé au public en raison des mesures sanitaires, vous pourrez suivre le live de la compétition que nous relierons sur notre page Facebook.

ha/www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

7AC, Posté
"Ce samedi 6 février, les meilleurs céistes et kayakistes mondiaux se retrouveront dans le bassin d'eaux vives de Sainte-Suzanne"Motif impérieux ?