Le monde du sport en colèree :

Restrictions sanitaires : le CROS demande une audience au préfet


Publié / Actualisé
Ce samedi 8 mi 2021, à l'initiative du CROS (comité régional olympique et sportif), se sont réunis : l'association des maires, l'association nationale des élus au sport, l'association nationale des directeurs et intervenants des installations et des services des sports, des présidents de ligues et comités de sports collectifs en salle et de combats. Le CROS dit ne pas comprendre le maintien des restrictions sanitaires pour le sport et souhaite une rencontre avec le préfet.
Ce samedi 8 mi 2021, à l'initiative du CROS (comité régional olympique et sportif), se sont réunis : l'association des maires, l'association nationale des élus au sport, l'association nationale des directeurs et intervenants des installations et des services des sports, des présidents de ligues et comités de sports collectifs en salle et de combats. Le CROS dit ne pas comprendre le maintien des restrictions sanitaires pour le sport et souhaite une rencontre avec le préfet.

Suite à la récente annonce du préfet, tous les organes représentatifs du monde sportif réunionnais se sont réunis ce samedi. "Le but est de comprendre et de mesurer les conséquences de ces décisions pour le sport. Nous sommes en colère car ce que nous avons présenté au préfet n'a pas été entendu" indique le CROS.

"Nous avons convenu de solliciter une audience commune avec le préfet afin d'exposer notre incompréhension. Il s'agira de lui expliquer que l'on souhaite reprendre notre liberté et que le sport ne veut pas être une variable d'ajustement. Nous sommes force de proposition!"

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !