Rendez-vous au Japon :

Jeux Olympiques : dix athlètes réunionnais attendus à Tokyo


Publié / Actualisé
Les Jeux Olympiques de Tokyo débuteront le vendredi 23 juillet 2021, après un an de report en raison de la crise sanitaire. Sur place, La Réunion sera représentée par neuf athlètes, dont quatre en handisport, dans différentes catégories. Gymnastique, natation, athlétisme ou encore cyclisme, nos athlètes péi seront sur place pour représenter la France et mettre La Réunion en lèr. Tour d'horizon des différents sportifs qui seront présents.
Les Jeux Olympiques de Tokyo débuteront le vendredi 23 juillet 2021, après un an de report en raison de la crise sanitaire. Sur place, La Réunion sera représentée par neuf athlètes, dont quatre en handisport, dans différentes catégories. Gymnastique, natation, athlétisme ou encore cyclisme, nos athlètes péi seront sur place pour représenter la France et mettre La Réunion en lèr. Tour d'horizon des différents sportifs qui seront présents.

• Surf

C'est dans la catégorie surf, qui fait pour la première fois son entrée aux JO, que La Réunion se démarque. La moitié de la sélection est en effet réunionnaise, avec les célèbres Johanne Defay et Jérémy Florès. Inutile de présenter ces deux sportifs, qui s'illustrent depuis de nombreuses années déjà dans le monde du surf.

La Réunionnais Johanne Defay, 27 ans, a signé la quatrième victoire de sa carrière dans la nuit du 20 au 21 juin 2021 en Californie, en remportant l'étape du Championship Tour disputée sur la vague artificielle de Lemoore. Elle est désormais n.2 mondiale.

• Gymnastique

Marine Boyer, originaire de Saint-Benoit, représentera la France dans les épreuves de gymnastique artistique. L'athlète est qualifiée depuis les championnats du monde de Stuttgart en 2019 en équipe de France de gymnastique artistique féminine. Elle évolue actuellement au club de Meaux en Métropole.

Présente lors des JO de Rio en 2016, où elle termine 4ème à la poutre et 11ème au concours général par équipes, elle participera pour la seconde fois à la compétition.

• Cyclisme

Donoavan Grondin, jeune cycliste de 21 ans, représentera la France lors des JO de Tokyo. La réalisation d'un rêve pour celui qui indiquait en 2019 viser la compétition, alors qu'il rejoignait l'équipe cycliste professionnelle Arkéa-Samsic. Plusieurs fois champion de France et même champion du monde en 2018, le jeune sportif affiche déjà un beau parcours. Ce jeune coureur a fait ses classes et a été entraîné jusqu’à la catégorie junior par Sébastien Henriette dans notre île.

• Handball

Melvyn Richardson n'est peut-être pas né à La Réunion, mais son père Jackson Richardson, lui-aussi handballer, est bien né à Saint-Pierre. Le jeune joueur international évolue au poste d'arrière droit ou de demi-centre (gaucher) au Montpellier Handball et en équipe de France.

Il devient champion d'Europe jeunes en 2014 puis remporte le championnat du monde jeunes en 2015, compétition à laquelle il est élu meilleur joueur. Il rentre dans l'équipe de France en 2017

• Volley-ball

Stephen Boyer, né à Saint-Denis, évolue au poste de pointu, au sein du club qatari d'Al-Arabi SC Doha à l'international. Il a été sélectionné pour disputer avec l'équipe de France de volley-ball le tournoi de qualification aux Jeux olympiques d'été de 2016, après avoir remporté avec la sélection réunionnaise les épreuves de volley-ball aux Jeux des îles de l'océan Indien 2015.

En 2017, il a par ailleurs remporté le championnat de France avec le Chaumont Volley-Ball 52 et la ligue mondiale au Brésil, en finissant meilleur marqueur du tournoi.

• Paralympique Athlétisme

Dimitri Pavadé et Ronan Pallier représenteront la France en athlétisme handisport. Originaire de La Possession, Dimitri Pavadé, du haut de ses 31 ans, enchaîne les performances incroyables depuis quelques mois. Amputé de son tibia droit depuis 2007 suite à un accident de travail, il commence à concourir avec une prothèse à haut niveau en 2016. Deux années lui suffisent alors pour intégrer l'équipe de France handisport d'athlétisme.

Ronan Pallier, lui, évolue pour sa part dans la catégorie des malvoyants. C'est en 2003 qu'il se lancedans les compétitions handisports et disputent ses premiers Jeux Paralympiques à Athènes en 2004. Quatre ans plus tard, il décroche une médaille olympique en s'adjugeant le bronze sur 4x100 à Pékin.

Dernièrement, à Berlin, il a de nouveau enrichi son palmarès en étant sacré vice-champion d'Europe de saut en longueur, sa discipline de prédilection, en atteignant les 6,16 mètres.

• Paralympique Natation

Originaire de l’Étang Salé, Laurent Chardard, ingénieur de métier a fait une entrée fracassante dans le milieu de la natation handisport de haut niveau. Après avoir été attaqué par un requin et avoir perdu un bras et une jambe en 2016, le nageur s'est rapidement fait une place dans le handisport. Médaillé de bronze et d'argent aux mondiaux de Londres, et médaillé d'or et d'argent aux championnats d'Europe en 2021, il participe pour la première fois aux JO.

• Paralympique Cécifoot

Gaël Rivière a grandi à La Réunion jusqu’à ses 15 ans et a découvert le football à cinq ans. En 2012, il décroche une médaille d’argent aux Jeux Paralympiques de Londres. Après leur seconde place décrochée aux championnats d’Europe à Rome en 2019, Gaël et ses coéquipiers de l’Équipe de France tenteront de nouveau, d’ajouter une ligne au palmarès français à l’occasion des Jeux Paralympiques de Tokyo

as/www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Sosso, Posté
bin mersi imazpress : persone y koné pa sa la reunion!! persone y en parleau faite kissa y occupe les sport la reunion : la pa conseil general' y fé ri non'