Après un an d'absence :

4ème édition du SwimRun : une course entre terre et mer


Publié / Actualisé
Ce dimanche 14 novembre 2021, 500 participants prendront le départ de la 4ème édition du SwimRun, une course par équipe (en duo) qui enchaîne des parcours de natation et de course à pied répétés. L'occasion de valoriser une discipline qui monte, d'autant plus sur un territoire comme La Réunion parfaitement adapté à ce genre de pratique qui réunit des sportifs venus de divers horizons. A une semaine du Jour-J, on vous dit tout sur cette manifestation. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Ce dimanche 14 novembre 2021, 500 participants prendront le départ de la 4ème édition du SwimRun, une course par équipe (en duo) qui enchaîne des parcours de natation et de course à pied répétés. L'occasion de valoriser une discipline qui monte, d'autant plus sur un territoire comme La Réunion parfaitement adapté à ce genre de pratique qui réunit des sportifs venus de divers horizons. A une semaine du Jour-J, on vous dit tout sur cette manifestation. (Photo rb/www.ipreunion.com)

- Le SwimRun, de la Suède à La Réunion -
 

"A l’origine, je SwimRun, c’est un défi lancé par une bande de potes en Suède. Il s’agissait de faire un parcours alternant entre natation est course à pied", rappelle Pascal Peloux, co-organisateur de cette 4ème édition à La Réunion. Le premier SwimRun, l’Otillo, est ainsi organisé en 2006 en Suède. Le concept s’est ensuite démocratisé partout dans le monde jusqu’à atteindre notre territoire avec un certain succès puisqu’on en est à la 4ème édition.

"L’engouement est réel autour de cette course. Nous arrivons à remplir la liste des inscriptions très rapidement chaque année", se réjouit le co-organisateur de l’évènement qui rappelle que c’est une course "très physique" qui fait aussi appel au "sens de solidarité", étant une course en duo où les coéquipiers ne doivent pas se séparer de plus de 10 mètres.

- 700 participants pour la 4ème édition à La Réunion -

A La Réunion, on célèbre donc cette année la 4ème édition du SwimRun. Une édition qui devait à l’origine se tenir en 2020.  "La manifestation a été annulée à cause du contexte sanitaire, aucune manifestation ne pouvait se tenir", rappelle Pascal Peloux. Cette édition aura donc lieu ce dimanche 14 novembre avec 3 formats de courses.

D’abord la "longue", un parcours de 24km de trail et de 5,5km de natation dont le départ sera donné depuis la plage de Boucan Canot. Ensuite la "courte" avec 12,5km de trail en 6 sections et 2 km de natation en 5 sections. Son départ sera donné depuis la passe de l’Hermitage. Enfin la "Kids" avec 4 courses possibles en fonction des âges (à partir de 6 ans).

Au total, 500 participants sont attendus sur les lignes de départ, soit 250 binômes. "Il y a une diversité de sportifs qui y participe, et non pas que des triathlètes. On y voit aussi des nageurs, des cyclistes ou encore des traileurs. Le SwimRun est une discipline qui permet aux gens de sortir de leur environnement sportif naturel", explique Pascal Peloux qui prévoit une nouveauté lors de la prochaine édition avec un format "marathon" de 42 km.

- Une course qui attire des sportifs locaux, nationaux et internationaux -

Sur les 500 coureurs attendus, certains grands noms sont attendus. Sur le plan local, la célèbre surfeuse Johanne Defay qui courra avec son coach Simon Paillard. Niveau athlètes extérieurs, on peut citer Mélanie Hauss, l’épouse de David Hauss, avec son binôme Mario Schierok. Désirée Andersonn, championne du monde de l’Otillo Race en mixte et la Suisse Sabina Rapelli qui performe également sur l’Otillo Race (2ème en mixte). Guillaume Henneman qui enregistre lui aussi de très bons résultats dans cette discipline (2ème de l’Otillo Engadin) va concourir aux côtés de Hugo Tormento, 3ème sur les championnats du monde et 1er sur l’Otillo World Serie de Cannes.

Autre pointure, Léonie Périault, 5ème au triathlon et médaillée de bronze par équipes lors des JO de Tokyo, sera sur la ligne de départ en course mixte aux côtés de Sylvain Daudet, double champion de France de triathlon.

- Quid de l’organisation ? -

Côté organisation, près de 100 bénévoles seront mobilisés pour cette édition. La remise des dossards aura lieu le samedi 13 novembre à l’hôtel Boucan Canot de 9h à 18h. Le Pass sanitaire est exigé tant pour la remise des dossards que pour la course. Pour le dimanche 14 novembre, rendez-vous est donné à la plage de Saint-Leu. Les participants seront acheminés vers le lieu de départ de la course en bus, avant le coup d’envoi de la "longue" à 7h depuis Boucan Canot, et de la "courte" à 7h45 depuis la passe de l’Hermitage.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !