Il veut être le premier Réunionnais à le faire :

Malo Lavocat prépare une traversée de la Manche à la nage


Publié / Actualisé
Âgé de 23 ans, Malo Lavocat veut être le premier Réunionnais à traverser de la Manche à la nage. Il prépare cet exploit pour le 20 juillet 2022. Une traversée soutenue par l'association Roulé mon z'avirons, qui promeut l'économie sociale et solidaire. Pour ce défi, le nageur traversera dans le sens Angleterre-France sur une durée de 16 heures dans une eau entre 14 et 18 degrés. (Photo DR)
Âgé de 23 ans, Malo Lavocat veut être le premier Réunionnais à traverser de la Manche à la nage. Il prépare cet exploit pour le 20 juillet 2022. Une traversée soutenue par l'association Roulé mon z'avirons, qui promeut l'économie sociale et solidaire. Pour ce défi, le nageur traversera dans le sens Angleterre-France sur une durée de 16 heures dans une eau entre 14 et 18 degrés. (Photo DR)

Comme le relaie l'association Roulé mon z’avirons, Malo Lavocat "a déjà relevé en septembre 2020 le défi de relier Dijon à la mer en vélo". Désormais il prépare un défi plus aquatique. Le 20 juillet, il "traversera dans le sens Angleterre-France et nagera pendant 16h dans une eau entre 14 et 18 degrés celsius. Il ne doit recevoir aucune aide et ne doit être touché par personne. Il recevra de la nourriture et des boissons via une perche (3 minutes toutes les heures pendant les 4 premières heures, puis 3 minutes toutes les 1⁄2 heures). Il sera accompagné d'un bateau-pilote et d’un ami tout au long de la traversée" précise l'association qui le soutient. "A l’issue de sa course, Malo souhaite déployer le drapeau réunionnais."

Né à l'Entre-Deux, Malo Lavocat explique être sportif depuis son enfance. Dès l'âge de 8 ans, il est monté au sommet du Piton des Neiges. Il a pratiqué le tennis pendant sept ans. Il vit désormais à Genève en Suisse et précise qu'il a "l'habitude des eaux froides" puisqu’il se baigne régulièrement dans le Lac Léman "notamment en hiver par 7 degrés" raconte l'association Roulé mon z’avirons.

A ce stade, seuls 45 Français ont traversé La Manche à la nage. Le froid est la contrainte la plus violente pour les challengers. Pour l'association, "ce projet réunit le dépassement de soi, la sensibilisation à l’environnement ou encore l’envie d’entreprendre". Ce sera aussi l’occasion éde sensibiliser la population à la pollution marine qui dévaste nos
océans et nos mers".

Pour réaliser son projet, "Malo a besoin de soutien financier afin de régler les différents prestataires (bateau, achat de la combi, frais de traversées...etc). Il souhaite que ses sponsors soient des structures réunionnaises. Ce projet a un coût non négligeable de 7.500 euros. L’association Roulé mon z’avirons sera l’intermédiaire pour la coordination des partenaires."

Une cagnotte leetchi est ouverte pour toutes celles et ceux qui souhaitent le soutenir. "Elle permettra de récolter des fonds pour aider Malo à réaliser son projet."

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !