Elle est vice-championne olympique :

La karatéka ukrainienne Anzhelika Terliuga à La Réunion pour porter la parole de son peuple


Publié / Actualisé
A partir du 14 juillet 2022, la vice-championne olympique de karaté, Anzhelika Terliuga, sera à La Réunion. La sportive ukrainienne est attendue pour des stages pour les karatékas locaux et des combats d'exhibition, mais aussi pour organiser une conférence sur la situation en Ukraine. Une levée de fonds sera organisée à destination des réfugiés ukrainien et de la population restée sur place.
A partir du 14 juillet 2022, la vice-championne olympique de karaté, Anzhelika Terliuga, sera à La Réunion. La sportive ukrainienne est attendue pour des stages pour les karatékas locaux et des combats d'exhibition, mais aussi pour organiser une conférence sur la situation en Ukraine. Une levée de fonds sera organisée à destination des réfugiés ukrainien et de la population restée sur place.

Habitant entre Odessa et Kiev avant le déclenchement de la guerre, Anzhelika Terliuga a fui son pays comme des millions de ses compatriotes. Un temps réfugiée à Paris, elle se trouve actuellement en Turquie où participer aux championnats d’Europe de karaté qui se déroulent jusqu'au 29 mai.

"Sa venue à La Réunion était prévue de longue date, mais entre la crise Covid-19 et la guerre, ça n’avait pas pu se faire" explique Vincent Larroque, chargé de mission pour l'association Centre de Karaté Français (CFK) Réunion. Avec le contexte qui s’ajoute aujourd’hui, ce qui devait être une simple visite sportive s’est transformée en action humanitaire. Les recettes des stages proposés seront donc reversés pour l’Ukraine. Elle arrive le 14 juillet sur l'île. Cette championne olympique, numéro 1 monde combat dans la catégorie des -55 kg.

Les stages se dérouleront à Saint-Pierre, au stade Michel Volnay les 15 et 16 juillet, tandis que les combats d’exhibition se tiendront le 17 juillet à Casabona, à Saint-Pierre toujours ; ils sont gratuits. "Ces événements sont ouverts à toute personne qui souhaiterait y participer, pour que chacun puisse entendre le témoignage de Anzhelika Terliuga, qui a vu la situation en Ukraine de ses propres yeux" souligne Vincent Larroque. Tout se passe cependant par inscription, faute de place pour tout le monde. Une conférence autour de la situation en Ukraine va également être tenue le vendredi 15 juillet dans la salle de réunion du stade Michel Volnay.

Pour s’inscrire aux stages, il faudra passer par internet, et s’affranchir de 60 euros à destination de la population ukrainienne.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !