Distinction :

Un label "économie circulaire" pour la Casud


Publié / Actualisé
Lors des Assises européennes de la transition énergétique qui se tenaient du 12 au 14 janvier 2021 à Dunkerque, l'Ademe (agence nationale de la transition écologique) a décerné à la Casud le Label "économie circulaire". "Le Président de la Casud et son conseil communautaire se félicitent de cette distinction nationale" notent le collectivité intercommunale dans un communiqué que nous publions ci-dessous (Photo Casud)
Lors des Assises européennes de la transition énergétique qui se tenaient du 12 au 14 janvier 2021 à Dunkerque, l'Ademe (agence nationale de la transition écologique) a décerné à la Casud le Label "économie circulaire". "Le Président de la Casud et son conseil communautaire se félicitent de cette distinction nationale" notent le collectivité intercommunale dans un communiqué que nous publions ci-dessous (Photo Casud)

"Ce label récompense le travail accompli ces 6 dernières années par la Casud pour la mise en œuvre de sa politique en matière d'économie circulaire et de son engagement en faveur du développement durable sur l'ensemble de son territoire. Au niveau national, seules 26 collectivités et organismes dont 2 en Outre-mer détiennent ce précieux label délivré pour 4 ans.

Parmi les actions et projets de la Casdu qui ont permis l'obtention de cette reconnaissance nationale :
 - la création de filières locales en faveur de la réduction des déchets ;
- la mise en commun du  Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA) de la Casud avec Ileva et la Civis ;
- soutien de la Casud aux acteurs du réemploi et de la réutilisation des objets tel que :
- la recyclerie de la plaine des Cafres gérée par Audace (Laine Péi, valorisation des déchets électro-ménagers et des textiles usagés) ;
- la proxiclerie pour Saint-Joseph et Saint-Philippe (réparation et recyclage d'électroménagers, etc.) ;
- la valorisation de textiles et de bois de palette  (SCIC Fasolre  à l'Entre-Deux)
- la mise en place par la Casud de nouveaux services de proximité concernant les déchets verts  (broyeurs, compostage en établissement scolaire, bacs à fermentation) ;
- la lutte contre le gaspillage alimentaire dans les écoles en collaboration avec élèves, enseignants et personnels de restauration scolaire ;
- la favorisation de la production locale et structuration des filières d'économie circulaire en accompagnant les acteurs du territoire via le Service Emploi Rural et le GAL Grand Sud au travers des fonds européens leader".

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !