Aménagement et gestion de l'eau :

Visite de la consule de Madagascar au TCO


Publié / Actualisé
Ce lundi 19 avril 2021, le président du TCO, Emmanuel Séraphin, a accueilli la consule de Madagascar, Yolande Razanamalala, pour une présentation des projets de la communauté d'agglomération, dans les domaines de l'aménagement et de la gestion de l'eau. Nous publions ici le communiqué du TCO. (Photo : TCO)
Ce lundi 19 avril 2021, le président du TCO, Emmanuel Séraphin, a accueilli la consule de Madagascar, Yolande Razanamalala, pour une présentation des projets de la communauté d'agglomération, dans les domaines de l'aménagement et de la gestion de l'eau. Nous publions ici le communiqué du TCO. (Photo : TCO)

"Après avoir abordé les différents projets de coopération décentralisée suivis ces dernières années par la Communauté d’Agglomération, les services du TCO ont présenté le projet urbain Plaine de Cambaie dans l’Ecocité de La Réunion. Ce projet exceptionnel construit sur le dernier espace stratégique de La Réunion à urbaniser, s’étend sur 550 hectares, idéalement situés dans l’Ouest. La création de cette ville durable intéresse particulièrement Madagascar puisqu’ils ont eux aussi le projet de réaliser une nouvelle ville écologique s’étalant sur 900 hectares, à côté de Tananarive.

La question d’une mutualisation des savoir-faire réunionnais et malgaches, en matière de construction en milieu insulaire et tropical a ainsi été abordée.

Autre sujet majeur, celui de la gestion de l’eau. La Grande Île connaît en effet de gros problèmes d’alimentation et de gestion de l’eau. Des milliers d’hectares de terres agricoles ne sont pas irrigués faute de pression d’eau suffisante ; Dans certaines régions, l’eau, très calcaire, est inconsommable ; Les villages subissent de longues coupures d’eau quotidiennes ;

Les équipements vétustes ne permettent pas d’alimenter correctement les foyers et entreprises… Sur cette question, l’expertise réunionnaise peut être mise à profit de Madagascar. " Un diagnostic de la situation doit d’abord être effectué afin de trouver les solutions à apporter pour mettre en oeuvre un système de gestion de l’eau pérenne. Nous pourrions lancer un premier acte de coopération dans ce domaine, par une lettre d’intention ", a proposé M. Séraphin.

Proposition entendue par la Consule de Madagascar, Mme Razanamalala, qui a tout de même précisé que cela devra être entériné par son gouvernement"

   

1 Commentaire(s)

Bla bla bla , Posté
C"est le mariage de la carpe et du lapin !Laissons mada gérer son Covid avec la boisson de son président ! Pas de néocolonialisme le régime malgache ne le mérite pas !