Signature :

Campus de l'innovation tropicale et insulaire : le TCO signe un partenariat avec la Caisse des dépôts


Publié / Actualisé
Le TCO a présenté ce mercredi 5 octobre 2021 le projet "Campus de l'innovation tropicale et insulaire" (CITI) à l'occasion de la venue d'Eric Lombard, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Une convention de partenariat a été signée dans le cadre du Plan innovation Outre-mer. Un financement de 100.000 euros va être attribué au TCO. (Photos mm/www.ipreunion.com)
Le TCO a présenté ce mercredi 5 octobre 2021 le projet "Campus de l'innovation tropicale et insulaire" (CITI) à l'occasion de la venue d'Eric Lombard, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Une convention de partenariat a été signée dans le cadre du Plan innovation Outre-mer. Un financement de 100.000 euros va être attribué au TCO. (Photos mm/www.ipreunion.com)

La signature effectuée avec la Caisse des dépôts vient acter le financement des études liées au projet "Campus de l'innovation tropicale et insulaire" (CITI), lauréat du PIA, le Plan innovation Outre-mer. Le projet a été retenu dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt relatif au programme d'investissements d'avenir publié le 4 mars 2020 (par l'État, l'Agence Nationale de la Recherche et la Caisse des Dépôts et Consignations). Le TCO avait présenté sa candidature à travers le projet du CITI.

Le TCO va bénéficier d’une subvention en ingénierie de 100.000 euros. Celle-ci servira à financer les études complémentaires permettant de déposer une candidature à l’appel à projet final prévu fin 2022, pour le CITI. Trois phases distinctes sont établies : celle de la conception est 2020 est terminée, à laquelle succèdent la phase de préfiguration cette année et la phase de réalisation en 2022.

La convention signée ce mercredi permettra de poursuivre les études du CITI, pour aller vers un modèle économique stable, indique le TCO.

Au coeur de la démarche d'innovation territoriale du TCO, l'Ecocité, qui couvre 5.000 hectares et s'étend sur les communes de Saint-Paul, du Port et de La Possession. Le territoire, qui va accueillir de grands chantiers notamment via le port, va accueillir 10.000 logements et se divise en 14 opérations distinctes.

"Notre ambition est de montrer que l'écologie est un moteur de l'économie" insiste Emmanuel Séraphin, président du TCO. "Nous sommes à une étape charnière pour se projet dans l'avenir à moyen et long terme" ajoute-t-il, alors que l'intercommunalité va bientôt fêter ses 20 ans.

Le TCO a également présneté la démarche d'innovation du TCO portée avec l'Adir l'an dernier. En 2020, trois dispositifs complémentaires ont été engagés pour développer le territoire : le CTE, le protocole Territoire d'industrie et le programme Ecocité. Une étude de l'Adir a été menée pour établir les besoins des industriels. L'Adir travaille également sur quatre projets structurants : pépinière d'entreprises d'écologie industrielle et de recyclage, pôle logistique et écosystème hydrogène, schéma directeur du numérique ou encore pôle d'aménagement et de construction durable.

"Je suis très heureux de vous entendre parler de ces projets qui me sont chers" a déclaré Eric Lombard, qui a insisté sur la transition climatique, prioritaire dans ces projets. "Dans le cadre du Plan de relance on a décidé que tous les euros investis dans le cadre de la Caisse des dépôts viserait à aller vers une économie décarbonée." Le directeur général de la Caisse des dépôts a aussi insisté sur la construction de nouveaux logements, pour lesquels il est justement nécessaire de prendre en compte la dimension écologique. "C'est toute la vie quotidienne de nos citoyens qu'il faut transformer si on veut s'adapter aux temps qui viennent. Et ici La Réunion, à nouveau, montre que c'est une terre d'innovation."

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !