Faire de l'Ouest la capitale économique de l'île :

TCO: répondre aux besoins fonciers des entreprises


Publié / Actualisé
Ce mercredi 27 avril 2022, le président du TCO Emmanuel Séraphin a reçu des acteurs socio-économiques et financiers afin de partager la feuille de route de l'intercommunalité en matière de développement économique pour les prochaines années. L'enjeu principal : répondre, à court et moyen terme, aux besoins en foncier immobilier économique des entreprises afin de permettre de leur installation ou leur développement. Nous publions ci-dessous le communiqué du TCO. (Photo - TCO)
Ce mercredi 27 avril 2022, le président du TCO Emmanuel Séraphin a reçu des acteurs socio-économiques et financiers afin de partager la feuille de route de l'intercommunalité en matière de développement économique pour les prochaines années. L'enjeu principal : répondre, à court et moyen terme, aux besoins en foncier immobilier économique des entreprises afin de permettre de leur installation ou leur développement. Nous publions ci-dessous le communiqué du TCO. (Photo - TCO)

Cette  1ère rencontre  marque  la  volonté  du  TCO  d’être  au  plus  près  des  acteurs  du développement économique  et  touristique et  de collaborer  avec  eux autour  d’une  même ambition : faire de l’ouest la capitale économique de La Réunion.

Le territoire ouest affiche l’ambition de livrer  15  hectares  de  foncier  économique  par  an,  soit  environ  80  ha  pour  les  six prochaines années. Le TCO fait le choix d’une maitrise publique du foncier économique afin de pouvoir commercialiser ces zones à des prix raisonnables avec des baux à construction de 30 ans.

Cette première rencontre a ainsi constitué  un  moment  de dialogue  privilégié et a permis concrètement de présenter les priorités d’actions économiques à savoir:

1. L’amélioration de l’accueil  et de l’accompagnement des entreprisesdansles zones d’activités du TCO.

2. La  libération  du  foncier  économiqueavec,à  court  terme,la  sortie  de  nouvelles opérations,l’optimisation  du foncierdans  les  zones  existantesen  vue  de  la création d’écobox et fluidifier les procédures de réallocation des parcelles.

3. L’aménagement économique de la Zone Arrière Portuaire (ZAP) nécessaire au développement  des  activités industrialo-portuaires  et  plus  globalement au  devenir économique de La Réunion.

4. L’animation  économique  du territoireà  travers  la  mise  en  réseau  des  acteurs (Territoire d’industrie; Campus de l’Innovation Territoriale et Insulaire).

Olivier  Hoarau,  Vice-Président  du  TCO,  en  charge  du  Développement  Economique  et Touristique,  a  rappelé  l’opportunité  exceptionnelle  de  se  saisir  de  la  révision  du  " Schéma Régional  de  Développement  Économique,  d’Internationalisation  et  d’Innovation  "  (SRDEII) pour  valoriser  les  atouts  du  Territoire  de  la  Côte  Ouest  auprès  de  la  Région  Réunion.

Des interventionsrégionalescibléespourront  dès  lors  être  sollicitées  notamment  en  matière d’accompagnement  des  nouvelles  filières  d’avenir  et  de  développement  des  liens  avec  la recherche et la formation, à l’image du Campus de l’Innovation Tropicale et Insulaire. Le Président du TCO, Emmanuel Séraphin, a affirmé sa volonté de travailler de concert avec tous  les  acteurs  dans  tous  les  domaines  d’action  relevant  de  son  champ  de  compétence.

L’ensemble  des  partenaires,économiques  et  financiers,se  sont ainsi accordés  de  manière unanime  sur  l’intérêt  d’un  travail  partenarial et  concerté  avec l’intercommunalité  sur  sa nouvelle  armature  économique. Plusieursrencontres  sontà  venir  avec  l’installation  de CAFéCO  visant  à  informer,  échanger  et  accompagner  les  entreprises. 

D’autres  réunions thématiques  sont  également programmées dans  le  cadre  de  la plateforme de  transition écologique et industrielle et du conseil de développementdu TCO, composé des forces vives du territoire, pour une dynamique collégiale de son développement économique.

Par  ailleurs, 377  millions d’euros d’investissements sont programmés par  le  TCO sur cette mandature afin d’aménager le territoire, qui participeront ainsi à la relance économique, aux côtés de l’Etat et du Conseil Régional, de même que la collectivité signera prochainement son contrat de relance et de transition écologique pour un montant d’environ 100 millions d’euros d’investissement, donnant ainsi de la visibilité sur les futurs investissements à venir sur le territoire Ouest.

   

1 Commentaire(s)

ZembroKaf, Posté
TCO veut être "capitale économique" de La Réunion !!!Le SUD (Civis/St Pierre) veut être "capitale économique" de La Réunion !!!Sinon on a : Salazie "capitale du chouchou" Saint Philippe "capitale du vacaos" St Joseph "capitale du sud sauvage"...Le Tampon "capitale des hauts" ... Saint Pierre "Capitale du sud" !!!Il ne restera plus grand chose bientôt à Saint Denis ..." La Capitale au ralenti" lol !!!