Errance animale :

Opération de capture par la TCO : "Les seuls coupables sont les propriétaires irresponsables"


Publié / Actualisé
Vendredi 29 et samedi 30 avril 2022, le TCO a lancé une opération de capture de chiens errants, suite à l'attaque survenue à la Saline-les-Hauts. Lors de ces deux nuits, 29 chiens divaguant ont été capturés. Sur tous ces chiens, certains seront remis à leur propriétaires, tandis que les autres iront dans des associations en vue de leur adoption. (Photo d'illustration)
Vendredi 29 et samedi 30 avril 2022, le TCO a lancé une opération de capture de chiens errants, suite à l'attaque survenue à la Saline-les-Hauts. Lors de ces deux nuits, 29 chiens divaguant ont été capturés. Sur tous ces chiens, certains seront remis à leur propriétaires, tandis que les autres iront dans des associations en vue de leur adoption. (Photo d'illustration)

Le Territoire de la Côte Ouest (TCO) l’assure, les 29 chiens capturés ne seront pas euthanasiés. "Bien au contraire, ils seront restitués à leurs propriétaires et pour les autres, ils seront soignés, identifiés et stérilisés pour être ensuite confiés aux associations en vue de leur adoption."

L’objectif de cette action, comme l’avait rappelé Emmanuel Séraphin, président du TCO, vendredi 29 avril 2022, est d’assurer la sécurité de la population. "Les meutes de chiens errants ou divagants sont un véritable problème que nous ne pouvons absolument pas minimiser. Les enfants, les marcheurs, les habitants, les cyclistes ne sont pas en sécurité quand ils rencontrent des chiens qui en groupe, deviennent agressifs. Le nombre de signalements à notre numéro vert ne cesse d’augmenter. Nous ne pouvons rester sans rien faire !".

- Faire prendre conscience aux propriétaires –

Le président du TCO, déclare même que "dès le 2ème jour de l’opération, nous avons constaté qu’il y avait vraiment beaucoup moins de chiens dans les rues. Les propriétaires ont compris les messages et enfin gardé leurs chiens chez eux ! Nous remercions les partenaires communaux et intercommunaux qui se sont rapidement mobilisés pour cette opération".

"Les seuls coupables sont les propriétaires irresponsables de ces chiens et chats qui les laissent divaguer. Quand on décide de prendre un animal c’est pour s’en occuper, pour en prendre soin et l’aimer et ce pendant plusieurs années", rajoute Emmanuel Séraphin.

Dorénavant, les services de l’Etat et les Maires du TCO via leurs polices municipales feront systématiquement appliquer les lois et verbaliser les propriétaires des chiens divagants. Par ailleurs, un séminaire de travail sur la problématique de l’errance animale réunissant tous les acteurs sera organisé prochainement. L’objectif est notamment de trouver des solutions et d’uniformiser les procédures. "D’ici-là, les policiers municipaux seront équipés de détecteurs leur permettant de vérifier si les animaux sont identifiés; les captures seront optimisées (numéro d’astreinte pour les forces de l’ordre, interventions de nuit/début soirée/petit matin); le quota des associations pour la stérilisation gratuite sera augmenté", indique le TCO.

- Quelques chiffres -

• 12 chiens capturés sur La Saline et 1 rappel à la loi d’un chien divagant restitué au propriétaire sur place ;
• 6 chiens sur Tan Rouge avec 1 rappel à l’ordre d’un chien divagant restitué au propriétaire sur place 
• 11 chiens sur Bel Air et 3 rappels à la loi chien divagant

- La préfecture rappelle son plan contre l'errance animale -

L’État mobilise 2 millions d’euros par an dans le cadre du plan errance animale depuis 2017, indique la sous-préfète de Saint-Paul, Sylvie Cendre. "Les captures d’animaux à La Réunion représente 20 % des captures en France. C’est une proportion trop importante." Au TCO, 1,6 million d’euros sont dédiés à la lutte contre l’errance animale et les actions de sensibilisation.

Alors que le corps d'un homme présentant des morsures de chien a été découvert à la Saline-les-Hauts, la préfecture rappelle qu'une enquête a été ouverte par le parquet de Saint-Denis. Elle rappelle par ailleurs que ce sont "les maires qui disposent de la compétence en matière de gestion de l'errance animale".  "L'État s'engage massivement à leurs côtés pour les accompagner, ainsi que les présidents d'intercommunalités." précise-t-elle.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

4 Commentaire(s)

OLLIVIER, depuis son mobile , Posté
Les propriétaires ne sont vraiment les coupables les chiens errants sont souvent issus de chiens errant qui se reproduisent entre eux. Ces chien errants n ont jamais eu de propriétaires. Un jour un chien s est échappé il a rencontré une femelle et la reproduction sauvage à commencé. A part les exterminer, je sais c est horrible, je ne vois pas de solution. J ai vu des meutes attaquer une maman avec don bébé dans la poussette et j ai vu une meute massacrer et déchiqueter un chat. C est horrible
Ramier , Posté
29 chiens en 2 jours Dont 5 divaguants C'est vraiment PEU. Eu égard au nombre que l'on voit .Bien c'est un début .Je suis pour l'éradication totale des chiens errants, si possibilités de les placer dans des associations tant mieux sinon Euthanasie.S'agissant des chiens divaguants , appliquer les sanctions EXISTANTES .Marcheur , un jour sur deux des chiens veulent m'intimider et ce malgré la présence de mon Bâton .Le jour où un Touriste se fera attaquer la presse Nationale et bien plus se feront un délice de Gros Titres
Jose, Posté
On sait maintenant qui sont les responsables, appliquez la Loi alors !
Josh, depuis son mobile , Posté
Ce n'est pas suffisant on ne se sent pas en sécurité il y en a encore beaucoup trop en liberté