Cyclones

Illustration : Jasmine sort de Madagascar et se dirige vers les Mascareignes sans risque de réintensification
LIKES
TWEETS

Activité cyclonique

Jasmine sort de Madagascar et se dirige vers les Mascareignes sans risque de réintensification

Posté par IPR, dans Cyclones
Le douzième système de la saison cyclonique Jasmine, au stade de dépression sur terre, sort de Madagascar. Il se trouve désormais à 985 km à l'ouest de La Réunion et se déplace vers l'est à une vitesse de 24 km/h. Mais Météo France assure que la dépression résiduelle "va poursuivre sa trajectoire vers les Mascareignes sans les atteindre ni présenter de réintensification". Depuis son atterrissage sur la Grande Ile ce mardi, Jasmine continue en effet de s'affaiblir rapidement, mais les précipitations sont encore présentes sur la partie Sud de Madagascar. (Photo : Mtotec)
Illustration : Inondations en Afrique du Sud : le bilan grimpe à une soixantaine de morts
LIKES
TWEETS

[VIDÉOS] Le système baptisé Issa

Inondations en Afrique du Sud : le bilan grimpe à une soixantaine de morts

Posté par IPR, dans Cyclones
Un nouveau bilan a fait état ce mardi 12 avril 2022 au soir d'une soixantaine de morts en Afrique du Sud dans des inondations causées par plusieurs jours de fortes pluies sur la côte est, les autorités redoutant les ravages de nouvelles intempéries annoncées pour la nuit. Un précédent bilan faisait état d'au moins 45 morts. Le système, le onzième de la saison cyclonique dans l'océan Indien, a été baptisé Issa. Il ne menace pas La Réunion. (Photos AFP)
Illustration : Loin de La Réunion, un cyclone est potentiellement en formation
LIKES
TWEETS

Aucune menace cyclonique pour les prochaines 72 heures

Loin de La Réunion, un cyclone est potentiellement en formation

Posté par IPR, dans Cyclones
Une perturbation évolue à 2.900 km à l'est-nord-est de La Réunion, indique Météo France ce mardi 23 mars 2022. Ce système de faible intensité à "le potentiel de devenir la 10ème tempête de la saison et même potentiellement le 5ème cyclone de la saison au cours des prochains jours" notent les météorologues. Ils précisent ensuite que la perturbation "devrait effectuer un virage vers le sud en seconde partie de semaine, qui devrait le laisser loin des terres habitées". Aucune menace cyclonique n'est envisagée pour les prochaines 72 heures (Photo www.mtotec.com)
Illustration : Faible risque de formation d'une tempête à partir de dimanche
LIKES
TWEETS

Météo

Faible risque de formation d'une tempête à partir de dimanche

Posté par IPR, dans Cyclones
Les conditions météorologiques sont favorables à la formation d'une tempête tropicale sur l'extrême Nord-Est du bassin, note Météo France ce mardi 15 mars 2022. "Un risque très faible (probabilité inférieure à 10%) apparaît à partir de dimanche et pourrait être à la hausse au-delà des 5 jours" indiquent les météorologues. Nous publions ci-dessous les informations complémentaires de Météo France. (Photo : Météo France)
Illustration : Cyclone Gombe: au moins douze morts au Mozambique, cinq au Malawi, deux à Madagascar
LIKES
TWEETS

[PHOTOS - VIDEO] Plus de 30.000 sinistrés

Cyclone Gombe: au moins douze morts au Mozambique, cinq au Malawi, deux à Madagascar

Posté par IPR, dans Cyclones
Le calme est revenu dans cette province du nord-ouest du Mozambique, les traces du passage du dernier cyclone, qui a fait au moins douze morts selon un dernier bilan dimanche, restent visibles: toits envolés, murs effondrés. Gombe a touché plus de 30.000 Mozambicains depuis vendredi 11 mars 2022, principalement dans la province de Nampula en bordure de l'océan Indien, et celle voisine de Zambézie, a indiqué l'Institut national de la gestion des risques liés aux catastrophes (INGD). Gombe a également provoqué la mort d'au moins cinq personnes au Malawi et deux à Madagascar
Illustration : Le cyclone Gombe traverse le Mozambique
LIKES
TWEETS

D'importantes inondations constatées (actualisé)

Le cyclone Gombe traverse le Mozambique

Posté par IPR, dans Cyclones
La dépression sur terre Gombe évolue actuellement sur les terres du Mozambique en s'affaiblissant, après son atterrissage sur la province de Nampula ce vendredi matin 11 mars 2022. Il génère encore des conditions météorologiques dégradées, avec de forts cumuls de pluies, ainsi que de nombreuses rafales. Le vent souffle actuellement en rafales entre 80 et 100 km/h sur la province de Nampula et sa frange littorale et pourra atteindre des pointes jusqu'à 140 km/h. Elles baisseront en intensité assez rapidement au cours du week-end.
Illustration : Le cyclone Gombe représente une menace "très sérieuse" pour le Mozambique
LIKES
TWEETS

Les rafales pourraient dépasser les 200 km/h

Le cyclone Gombe représente une menace "très sérieuse" pour le Mozambique

Posté par IPR, dans Cyclones
Gombe est passé au stade de cyclone ce jeudi 10 mars 2022 au matin et il continue de s'intensifier selon Météo France. Il pourrait atteindre le stade de cyclone intense dans les heures qui viennent, alors qu'il se rapproche dangereusement des côtes du Mozambique. Il présente une menace "très sérieuse" pour la province de Nampula "où il pourrait atterrir en fin de nuit prochaine, notamment sur le littoral entre Angoche et Nacala" précise Météo France. (Photo Mtotec)
Illustration : La tempête Gombe s'intensifie et menace le Mozambique
LIKES
TWEETS

Influence orageuse prévue pour Mayotte

La tempête Gombe s'intensifie et menace le Mozambique

Posté par IPR, dans Cyclones
Gombe se rapproche du Mozambique et donc de Mayotte pour qui il devrait avoir une influence pluvieuse et orageuse. Après sa traversée des terres malgaches, Gombe est repassé au stade de tempête modérée. Ses pluies ont surtout concerné le nord de la Grande Ile. Gombe va continuer à s'intensifier et pourrait devenir un cyclone dès ce jeudi. Le système devrait atteindre les côtes du Mozambique vendredi à Nampula, selon Météo France, probablement au stade de cyclone intense. Il présente donc "une menace très sérieuse pour la zone". (Photo Mtotec)
Illustration : Gombe : "risque d'un impact majeur sur le Mozambique"
LIKES
TWEETS

Pluies à Madagascar, aucune menace pour La Réunion

Gombe : "risque d'un impact majeur sur le Mozambique"

Posté par IPR, dans Cyclones
Le système numéro 9 a été baptisé et se nomme Gombe. Il est passé au stade de tempête modérée et a atterri sur Madagascar en fin de nuit. Le système "s'intensifie de manière soutenue". La tempête devrait surtout avoir une influence pluvieuse sur la Grande Ile mais elle représente un "risque d'impact majeur" pour le Mozambique. A 16h30 ce mardi, Gombe est au stade de dépression sur terre et se trouve à 985 km de La Réunion. Des dégradations météos sont possibles cependant à Mayotte la semaine prochaine (Photo Mtotec)
Illustration : Madagascar menacée par une nouvelle zone perturbée
LIKES
TWEETS

La Grande Île a déjà été frappée par quatre tempêtes cette année (actualisé)

Madagascar menacée par une nouvelle zone perturbée

Posté par IPR, dans Cyclones
Une zone perturbée est située à 700 km au nord-nord-ouest de La Réunion ce lundi 7 janvier 2022 à 10h30. Elle se déplace vers l'ouest à une vitesse de 6 km/h. Le système ne présente pas de menace pour La Réunion mais un passage sur Madagascar est probable, bien que son évolution sur le nord du canal du Mozambique reste incertaine. C'est surtout une menace pluvieuse qui est à craindre sur la Grande Île, sur des régions déjà impactées par Ana et Dumako. Un atterrissage au stade de tempête reste envisagé ce mardi. La zone perturbée pourra ensuite avoir une influence en termes de conditions météos à Mayotte en seconde partie de semaine. (Photo Mtotec)
Illustration : La nouvelle zone perturbée est à 540km des côtes réunionnaises
LIKES
TWEETS

Aucune menace cyclonique pour les prochaines 72 heures

La nouvelle zone perturbée est à 540km des côtes réunionnaises

Posté par IPR, dans Cyclones
La zone perturbée n°9 s'est formée au large de l'île de Tromelin. Il est prévu qu'elle atteigne potentiellement le stade de tempête tropicale en début de semaine en se dirigeant vers la côte malgache indique Météo France. Celle-ci se trouve à à 540km des côtes réunionnaises au secteur Nord-Nord-Ouest et se déplace vers l'Ouest à 9km/h. Aucune menace cyclonique n'est envisagée pour les prochaines 72h. Toutes les informations l sont disponibles ci-dessous. (Photo : Mtotec)
Illustration : Une nouvelle dépression devrait se former d'ici dimanche ou lundi
LIKES
TWEETS

Pas d'alerte cyclonique envisagée pour les prochaines 72h

Une nouvelle dépression devrait se former d'ici dimanche ou lundi

Posté par IPR, dans Cyclones
Une zone suspecte est présente dans le bassin Océan indien. Il y a un risque de formation d'une autre tempête tropicale modérée pour les 5 prochains jours indique Météo France. Cette nouvelle dépression devrait se former d'ici dimanche ou lundi au nord des Mascareignes pour ensuite devenir une tempête modérée. Toutefois, le risque reste faible à modéré (30-60%) dans les 5 prochains jours et la trajectoire reste très incertaine précise Météo France. Il est d'ailleurs trop tôt pour estimer les menaces que cette dépression pourrait engendrer sur les territoires habités, Madagascar, La Réunion et Maurice. Aucune alerte cyclonique n'est envisagée. (Capture d'écran: Mtotec)
Illustration : Dépression en formation près de Madagascar, possible dégradation du temps ce week-end
LIKES
TWEETS

Aucune menace cyclonique n'est envisagée

Dépression en formation près de Madagascar, possible dégradation du temps ce week-end

Posté par IPR, dans Cyclones
Un système dépressionnaire est actuellement présent sur le sud-ouest de l'océan Indien, indique Météo France ce vendredi matin 4 mars 2022. "Une nouvelle dépression devrait se former d'ici dimanche ou lundi au large du nord des Mascareignes et pourrait devenir une tempête tropicale modérée" ajoutent les météorologues. "Toutefois, le risque reste faible à modéré (30-50%) dans les 5 prochains jours et la trajectoire reste très incertaine" dit encore Météo France. "Il est donc encore trop tôt pour avoir une idée fiable de la menace sur les terres habitées (Madagascar, Réunion, Maurice)" poursuivent les météorologues en précisant qu'"ne dégradation pourrait se mettre en place en cours de week-end"
Illustration : Risque de formation d'une tempête modérée dans les cinq prochains jours
LIKES
TWEETS

Saison cyclonique

Risque de formation d'une tempête modérée dans les cinq prochains jours

Posté par IPR, dans Cyclones
Météo France annonce ce mercredi 23 février qu'une zone suspecte est présente et qu'il y a donc un risque de formation d'une autre tempête tropicale modérée pour les 5 prochains jours. "En effet, il y a un risque d'entrée d'une tempête tropicale modérée depuis l'extrémité Est de notre bassin" précisent les météorologistes. Il n'y a cependant pas d'alerte en cours à La Réunion, et aucune menace cyclonique n'est envisagée pour les prochaines 72 heures (Photo Mtotec)
Illustration : Madagascar : Emnati traverse la Grande île
LIKES
TWEETS

[LIVE] Risques d'inondations, de glissements de terrain, de submersions

Madagascar : Emnati traverse la Grande île

Posté par IPR, dans Cyclones
Après être passé à proximité de La Réunion dans la nuit de dimanche à lundi, Emnati impacte Madagascar ce mercredi. Le météore est arrivé sur les terres malgaches en début de nuit ce mardi 22 février au stade de cyclone, avec des vents à 145 km/h. Le système est désormais une dépression sur terre et va s'affaiblir. Mais après la tempête Ana, les cyclones Batsirai et Dumako, Emnati fera de nombreux dégâts sur la Grande île. Les rafales de vents devraient dépasser les 200 km/h. Les côtes seront submergées par la houle cyclonique. Des inondations et glissements de terrain auront lieu comme sous Batisrai, à cause des fortes pluies. Le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) s'attend à ce que 120.000 personnes soient sinistrées. Emnaty devrait poursuivre ressortir en mer dans le Canal de Mozambique dans la région Androy ce mercredi. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)