Cyclones

Illustration : La forte tempête Habana est à 1.605 km de La Réunion
LIKES
TWEETS

Pas de menace cyclonique (actualisé)

La forte tempête Habana est à 1.605 km de La Réunion

Posté par IPR, dans Cyclones
Le système Habana, qui se trouve dans le bassin des Mascareignes depuis quelques jours déjà, est repassé au stade de forte tempête. A 10h06 ce lundi 15 mars 2021 le système était situé à à 1.605 km à l'est de La Réunion. Elle elle se déplace vers le sud-ouest à 4 km/h. Météo France n'envisage aucune menace cyclonique au cours des prochaines 72h, mais prévient que la tempête se rapprocher de l'île. Elle devrait "s'affaiblir nettement" ajoutent les météorologues en soulignant qu'au moment de passer au plus près de La Réunion, Habana devrait être repassée au stade de dépression tropicale (Photo : Mtotec)
Illustration : La tempête Iman s'éloigne, après avoir apporté beaucoup de pluie
LIKES
TWEETS

Levée de la pré-alerte jaune cyclonique

La tempête Iman s'éloigne, après avoir apporté beaucoup de pluie

Posté par IPR, dans Cyclones
Après une nuit agitée et une journée ponctuée par des fermetures de route et réparation de plusieurs dégâts matériels, la tempête Iman s'éloigne vers l'est. Le soleil revient en cette fin de dimanche et toutes les vigilances ont été levées, fortes pluies, vents forts et forte houle. Si plusieurs axes routiers sont encore coupés, La Réunion n'est plus menacée par le système, la préfecture a donc décidé de lever la pré-alerte jaune cyclonique. Nous publions ci-dessous le communiqué de la préfecture. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Tempête Iman : l'épisode pluvieux le plus significatif depuis le début de la saison
LIKES
TWEETS

[LIVE] Encore 5.000 foyers privés d'électricité

Tempête Iman : l'épisode pluvieux le plus significatif depuis le début de la saison

Posté par IPR, dans Cyclones
La dépression Iman s'est renforcée dans la nuit du samedi 6 mars au dimanche 7 mars 2021 et a atteint le stade de tempête modérée. Elle a commencé à s'éloigner à la mi-journée et à 16h53 est à 270 km à l'est de La Réunion. De fortes pluies, parfois accompagnées de coups de tonnerre, se sont abattues sur l'île tout au long de la nuit. De grosses rafales de vent, certaines d'entre-elles ont dépassé les 120 km/h, ont été également été notées par Météo France. Mais désormais les vigilances fortes pluies, vents forts et forte houle sont levés. Bien que quelques axes routiers restent fermés, la tempête ne présente plus de menace pour La Réunion, poussant la préfecture à lever la pré-alerte cyclonique. Suivez notre live (Photos rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Tempête Iman : le point sur le trafic routier
LIKES
TWEETS

Plusieurs axes coupés (actualisé)

Tempête Iman : le point sur le trafic routier

Posté par IPR, dans Cyclones
La tempête Iman, qui passe ce dimanche 7 mars 2021 au plus près des côtes de La Réunion, a entraîne de fortes pluies toute la nuit. Plusieurs radiers sont submergées, des routes sont également fermées en raison de chutes de branches, de gravats ou d'éboulis. La route du littoral est d'ailleurs en cours de basculement sur les voies côté mer. Retrouvez notre point sur le trafic routier ci-dessous, mis à jour au fil de la journée via les différentes alertes du centre réunionnais de gestion du trafic (CRGT). (Photo radar 974)
Illustration : Tempête Iman : près de 5.000 foyers encore privés d'électricité
LIKES
TWEETS

Intempéries (actualisé)

Tempête Iman : près de 5.000 foyers encore privés d'électricité

Posté par IPR, dans Cyclones
Le passage de la tempête Iman au large de la Réunion a provoqué des dégâts sur le réseau électrique privant d'électricité un total de 30.000 clients dans la nuit. 50% des clients ont été réalimentés en moins de 3h. A 7h ce dimanche 7 mars, il restait 15.000 foyers impactés, puis encore 12.000 à midi. A 18h il reste 5.000 foyers environ encore privés d'électricité. Nous publions ici le communiqué d'EDF Réunion. (Photos : EDF Réunion)
Illustration : La dépression est à 245 km  : pluies, vent et houle sur La Réunion
LIKES
TWEETS

[LIVE] L'île est en alerte pré-cyclonique

La dépression est à 245 km : pluies, vent et houle sur La Réunion

Posté par IPR, dans Cyclones
La Réunion est copieusement arrosée par une dépression ce samedi 6 mars 2021. Depuis 22h les vigilances vents forts, fortes pluies et forte houle sont en cours A 22h45 h le système se trouvait à 245 km dans l'ouest - nord - ouest de La Réunion. Il se déplace vers l'est-sud-est à la vitesse de 33 km/h. Le phénomène devrait légèrement se renforcer dans les prochaines heures et être classé tempête modérée. Un passage au plus près des côtes devrait avoir lieu en fin de nuit de samedi à dimanche. La Réunion est toujours en pré-alerte cyclonique. Le second système présent dans le zone, le cyclone intense Habana, se situait à 22h45 ce samedi 2.465 km à l'est-sud-est de l'île, Aucune menace cyclonique n'est envisagée pour les prochaines 72 heures, indiquent les météorologues. Suivez notre live (Photo mtotec.com)
Illustration : Dépression tropicale : La Réunion en pré-alerte jaune cyclonique
LIKES
TWEETS

Météo (actualisé)

Dépression tropicale : La Réunion en pré-alerte jaune cyclonique

Posté par IPR, dans Cyclones
La préfecture a placé le département en pré-alerte jaune cyclonique, annonce Météo France. Une dépression tropicale située à 1.255 km à l'ouest de l'île se déplace actuellement vers l'est à une vitesse de 26 km/h. Elle pourrait devenir la tempête Iman. Le passage du système près des côtes de La Réunion va entraîner des fortes pluies et des vents forts. Le passage au plus près des côtes est prévu dans la nuit de samedi à dimanche et dimanche 7 mars au matin. le système dépressionnaire concerne actuellement Madagascar qui devrait être impacté à proximité du littoral ouest ce vendredi. Par ailleurs, Habana est passé en cyclone mais il ne menace pas les côtes, et va rester à bonne distance des terres habitées. Nous publions ci-dessous le communiqué de la préfecture.
Illustration : Saison cyclonique : la huitième tempête de la saison baptisé Guambe
LIKES
TWEETS

Il a évolué en tempête trociale (actualisé)

Saison cyclonique : la huitième tempête de la saison baptisé Guambe

Posté par IPR, dans Cyclones
La huitième tempête de la saison a été baptisée Guambe par le service météorologique de Madagascar ce mercredi 17 février 2021. Il s'agit d'une tempête tropicale modérée. "Il n'y a pas d'alerte en cours ni à La Réunion ni à Mayotte, et aucune menace cyclonique n'est envisagée pour les prochaines 72 heures", indique Météo France. Ce système devrait s'intensifier lentement dans un premier temps, puis devrait devenir un cyclone au delà de 48 heures. (Photo Mtotec)
Illustration : Le cyclone intense Faraji évolue loin à l'est de La Réunion
LIKES
TWEETS

Pas de menace

Le cyclone intense Faraji évolue loin à l'est de La Réunion

Posté par IPR, dans Cyclones
A 4h ce lundi 8 février 2021 le cyclone intense Faraji se trouvait à 2.745 km à l'est de La Réunion. Il se déplace vers l'est-nord-est à 11 km/h. Météo France estime que le système se trouve va évoluer loin des terres habitées" et précise qu'"aucune menace cyclonique n'est envisagée pour les prochaines 72 heures". Les météorologues indiquent par ailleurs qu'"une zone suspecte est également présente, et il y a un risque de formation d'une autre tempête tropicale modérée pour les 5 prochains jours" (Photo www.mtotec.com)
Illustration : Faraji, premier cyclone intense de la saison
LIKES
TWEETS

Loin des terres habitées

Faraji, premier cyclone intense de la saison

Posté par IPR, dans Cyclones
Le système Faraji, le dixième de l'été, est passé au stade de cyclone tropical intense, le premier de la saison. Météo France indique qu'il se trouve à l'extrême est du bassin des Mascareignes et va évoluer loin des terres habitées. Il se trouve à 2.615 km de La Réunion. Faraji devrait rester au stade de cyclone tropical au moins jusqu'à mardi 8 février. (Photo : Mtotec)
Illustration : Le dixième système de l'été a été nommé Faraji
LIKES
TWEETS

Saison cyclonique

Le dixième système de l'été a été nommé Faraji

Posté par IPR, dans Cyclones
Le dixième système de l'été a été nommé Faraji par le service météorologique mauricien ce vendredi 5 février 2021. Il s'agit d'une dépression tropicale. "Bien que cette tempête devrait continuer à s'intensifier, elle ne présente aucune menace pour les îles du bassin. Elle devrait rester à plus de 2500km de la Réunion" précise Météo France. "Une période d'intensification est attendue pouvant l'amener au stade de cyclone au cours des prochains jours", mais aucune terre habitée n'est menacée pour l'heure par ce système (Photo Mtotec)
Illustration : Moins de tempêtes et de cyclones pour la suite de la saison cyclonique
LIKES
TWEETS

Prévisions de Météo France

Moins de tempêtes et de cyclones pour la suite de la saison cyclonique

Posté par IPR, dans Cyclones
Météo France établit un bilan de la première partie de la saison cyclonique et présente les tendances pour la seconde partie. Jusqu'ici, l'activité s'est montrée soutenue, avec des genèses à l'est du bassin des Mascareignes, "des intensifications laborieuses et des trajectoires zonales" qui ont marqué la première partie de saison. On dénombre six phénomènes baptisés dont deux (Alicia et Eloïse) ont atteint le stade de cyclone tropical. Pour la seconde partie, on s'attend à "des genèses possibles sur l'ouest du bassin et des trajectoires un peu plus variées". Météo France invite les Réunionnais à rester prudents face au risque cyclonique. Nous publions leur communiqué ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Eloïse : au moins neuf morts sont à déplorer dans la ville de Beira
LIKES
TWEETS

Désormais au stade de système dépressionnaire (actualisé)

Eloïse : au moins neuf morts sont à déplorer dans la ville de Beira

Posté par IPR, dans Cyclones
Le site Deutsche Welle annonce qu'Eloïse aurait fait "au moins neuf morts" dans la ville mozambicaine de Beira. La plupart des victimes seraient décédées à cause de "chutes d'arbres" d'après les autorités locales. Après avoir évolué en cyclone tropical le vendredi 22 janvier 2021, Eloïse est passée au stade dépressionnaire dans la nuit du samedi au dimanche 24 janvier. Elle avait atterri samedi sur les côtes du Mozambique, faisant d'importants dégâts dans la ville de Beira. Entre les rafales de vent et les fortes pluies, la cité portuaire a fait les frais de son passage. Inondations, arbres déracinés et toitures envolées ont plongé les habitants de Beira dans des conditions de vie particulièrement difficiles. Météo France annonce que le système poursuit son déplacement vers l'ouest-sud-ouest et que son centre se situe actuellement dans le nord de l'Afrique du Sud. "Les pluies le long de la trajectoire du système continueront à présenter un danger jusqu'à mardi en atteignant le sud du Zimbabwe puis l'est du Botswana" estiment les météorologues. (Photos : Twitter/Ismael Machavane)
Illustration : Le cyclone Eloïse fait ses premiers dégâts au Mozambique
LIKES
TWEETS

[LIVE] Les inondations ont commencé

Le cyclone Eloïse fait ses premiers dégâts au Mozambique

Posté par IPR, dans Cyclones
Eloïse a évolué en cyclone tropical ce vendredi 22 janvier 2021 et a atterri sur les côtes du Mozambique au Sud immédiat de Beira, à environ 30 kilomètres, ce samedi 23 janvier "en fin de nuit" déclare Météo France. Le cyclone évolue désormais à 20 km/h. Les météorologues indiquent qu'il impacte actuellement de façon significative la partie Sud de la région de Beira, notamment la baie de Sofala. Des rafales de vent peuvent encore atteindre les 120 km/h. Des pluies intenses et des submersions côtières sont en cours sur cette zone. Les habitants du secteur sont invités à suivre les consignes délivrées par les autorités locales et de rester abrités lors de l'accalmie temporaire lié au passage de l'oeil. (Photo : Twitter/Saviano Abreu)
Illustration : La tempête Éloïse évolue en cyclone
LIKES
TWEETS

[LIVE] Les côtes du Mozambique sérieusement menacées

La tempête Éloïse évolue en cyclone

Posté par IPR, dans Cyclones
Après avoir traversé le nord-ouest de Madagascar le mercredi 20 janvier 2021, le cyclone Éloïse file droit sur les côtes du Mozambique, qui pourraient être atteintes dès samedi matin. Aux alentours de 10h ce vendredi 22 janvier, elle se situait à environ 400km de de la ville portuaire mozambicaine de Beira. Météo France annonce que son atterrissage est prévu entre vendredi soir et samedi matin. Il devrait avoir lieu entre Quelimane et le delta du fleuve Save à proximité nord de Beira. Sur place, la population locale, qui avaient déjà fait les frais de plusieurs cyclones dévastateurs en 2019, est appelée à suivre les consignes délivrées par les autorités locales. (Photo : Mtotec)