Habitat

Illustration : Les 7 priorités de George Pau-Langevin pour l'habitat ultramarin
LIKES
TWEETS

Plan logement outre-mer

Les 7 priorités de George Pau-Langevin pour l'habitat ultramarin

Posté par IPR, dans Habitat
Ce mardi 23 septembre 2014, lors du congrès annuel de l'Union sociale pour l'habitat (USH), la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin a présenté les sept priorités de son "ambition pour l'habitat outre-mer et détaillé les moyens que l'État entendait mobiliser "pour lui donner corps". L'objectif est de conclure avant la fin de l'année, avec tous les partenaires (financeurs, collectivités, bailleurs), un plan pluriannuel pour le logement outre-mer. "Une concertation locale permettra ensuite, sous l'égide des préfets, d'en adapter les termes et les conditions de mise en oeuvre au plus près des réalités de chaque territoire", indique le ministère des Outre-mer.
Illustration : Le parc immobilier des sociétés passé au crible
LIKES
TWEETS

Entreprises

Le parc immobilier des sociétés passé au crible

Posté par IPR, dans Habitat
Bâtiments de bureaux, de commerces, d'entrepôts et locaux d'activité n'ont désormais plus de secrets à La Réunion. Une étude inédite a été présentée ce 28 mai 2014. Il ressort que le parc d'immobilier d'entreprise de la Réunion s'élève à près de 2,5 millions de m² dont 2,2 million de m² construits depuis 1991, indique la société Inovista, à l'origine de cette publication. Les surfaces à vocation commerciale représentent 36 % du parc étudié, contre 26 % pour les bureaux. Avec uniquement 455 000 m², les locaux d'activité représentent l'actif immobilier le moins développé sur l'île.
Illustration : La case au coeur d'une conférence
LIKES
TWEETS

Saint-Leu

La case au coeur d'une conférence

Posté par IPR, dans Habitat
La mairie de Saint-Leu reprend à partir de ce 24 avril 2014 ses conférences du jeudi. A partir de 18 heures, la salle des mariages du nouvel hôtel des postes accueillera une discussion autour de "la kaz courant d'air." Michel Reynaud, architecte et paysagiste du laboratoire d'écologie urbaine Réunion, abordera notamment la question du développement durable dans la construction d'habitats. Un diaporama sera également projeté pour montrer "la transformation de l'espace domestique réunionnais." La conférence sera également l'occasion de poser des questions sur le voisinage, le confort intérieur et extérieur de la case, ainsi que l'espace automobile. "Cette approche pratique permettra de greffer d'autres thèmes comme l'efficience énergétique", précise la commune.
Illustration : Taxe d'habitation : La Réunion paie le prix fort
LIKES
TWEETS

Etude de la confédération générale du logement

Taxe d'habitation : La Réunion paie le prix fort

Posté par IPR, dans Habitat
Publiée le vendredi 21 mars 2014, une étude de la confédération générale du logement s'est penchée sur le prix de la taxe d'habitation, commune par commune. Et lorsque l'association de consommateurs établit une moyenne par département, elle révèle que La Réunion est très mal classée. Derrière les Guadeloupéens, les Réunionnais paient la taxe d'habitation la plus élevée de France avec un taux de 20,82 %. Cet impôt local, calculé en fonction de la valeur locative du logement, pourrait être revu par le gouvernement Ayrault en fonction du revenu fiscal du foyer. "C'est un impôt injuste, mais les gouvernements qui ont essayé de corriger ces anomalies ont reculé car c'est une vraie poudrière", commente Michel Frechet, président de la CGL, interrogé par Le Parisien.
Illustration : L'EPF Réunion rappelle son investissement
LIKES
TWEETS

5000 logements sont en cours de construction

L'EPF Réunion rappelle son investissement

Posté par IPR, dans Habitat
Créé en 2002 par le département et la région, l'établissement public foncier de La Réunion a organisé ce vendredi 28 février 2014 une conférence de presse. L'occasion pour son président, Robert Nativel, de faire le bilan de son action : "l'EPF Réunion a acquis 347 terrains (dont 42% pour le logement) représentant une surface cumulée de 323 ha et un montant total d'investissement de 156 M?. Ce sont plus de 5 000 logements sociaux qui sont en cours, ou vont être très prochainement réalisés sur les terrains acquis par l'EPF Réunion." Depuis 2009, 100 millions d'euros ont été investis afin de permettre aux acteurs publics d'implanter leurs activités.
Illustration : Inauguration de 30 logements à Manapany-les-Bas
LIKES
TWEETS

Petite-Île

Inauguration de 30 logements à Manapany-les-Bas

Posté par IPR, dans Habitat
Vendredi 24 janvier 2014, 30 logements locatifs "très sociaux" ont été inaugurés à Manapany-les-Bas. La Sogedis, en charge du projet, indique qu'une "vingtaine d'entreprises du secteur du bâtiment on travaillé durant plusieurs mois sur ce chantier." Le coût de cette résidence est estimé à près de 4 millions d'euros. Et en 2014, la commune de Petite-Île accueillera 7 autres habitations de ce type livrées par la société. (photo D.R.)
Illustration : Logements attendent réhabilitation
LIKES
TWEETS

Le Port - Rivière des Galets

Logements attendent réhabilitation

Posté par IPR, dans Habitat
La confédération nationale du logement tire la sonnette d'alarme à la Rivière des Galets. Ce samedi 5 octobre, le syndicat de locataires a dénoncé l'état de l'avancement du projet de résorption d'habitat insalubre. Il y a 15 ans, plus d'un millier de Portois se sont vus promettre une réhabilitation de leur habitation. Aujourd'hui, la plupart des constructions sont à l'arrêt. "La population est excédée devant tant d'amateurisme qui a brisé la vie de plusieurs centaines de familles", commente Erick Fontaine, administrateur de la CNL.
Illustration : 22 % des Réunionnais vivent dans un logement trop petit
LIKES
TWEETS

Un chiffre en baisse depuis 1999 selon l'Insee

22 % des Réunionnais vivent dans un logement trop petit

Posté par IPR, dans Habitat
À La Réunion, 164 000 personnes vivent dans un logement considéré comme trop petit et sont ainsi en situation de suroccupation, d'après les chiffres publiés ce jeudi 27 juin 2013 par la direction régionale de l'Insee, pour l'année 2010. Cela représente 22 % de la population, soit deux fois plus que la moyenne nationale. Les familles nombreuses et monoparentales sont surexposées, tout comme les familles sans emploi et de celles de catégories socioprofessionnelles modestes. Néanmoins, la suroccupation des logements a diminué depuis 1999 dans toutes les communes de l'île.
Illustration : La SIDR primée pour les immeubles Florès et Malacca au Port
LIKES
TWEETS

Construction

La SIDR primée pour les immeubles Florès et Malacca au Port

Posté par IPR, dans Habitat
En visite à La Réunion pour remettre officiellement le trophée des EPL (établissements publics locaux) à la société immobilière du département de La Réunion (SIDR) pour son opération d'habitat et de renouvellement urbain de Florès et Malacca au Port, le sénateur et président de la fédération des EPL, Jean-Léonce Dupont a tenu à souligner "l'esprit créatif du projet". Dans un communiqué publié e mardi 25 juin 2013, le bailleur social note que le personnel de la SIDR "apprécie cette reconnaissance de (leur) esprit innovant et de la sensibilité aux enjeux du développement durable"
Illustration : Des logements sociaux respectueux de l'environnement
LIKES
TWEETS

Saint-Philippe - SIDR

Des logements sociaux respectueux de l'environnement

Posté par IPR, dans Habitat
Olivier Rivière, maire de Saint-Philippe, a posé la première ierre de la nouvelle opération de la SIDR "Trinité" ce mercredi 27 février 2013, rue de La Pompe à Saint-Philippe. L'opération est certifiée "CERQUAL". Ce label est délivré aux logements neufs répondant à une approche environnementale et développement durable en termes de confort, de gestion des eaux pluviales, de choix des matériaux, de production d'eau chaude solaire, notamment. Le projet porté par la SIDR compte 37 logements locatifs très sociaux allant du T2 au T5 (Photo SIDR).
Illustration : Cité Herbert Spencer : les locataires reçus à la mairie
LIKES
TWEETS

Le Port - Logements insalubres

Cité Herbert Spencer : les locataires reçus à la mairie

Posté par IPR, dans Habitat
Une délégation de la CNL (confédération nationale du logement) et d'habitants de la cité Herbert Spencer au Port a été reçue par la municipalité du Port ce vendredi 25 janvier 2013 dans la matinée. Les locataires du groupe d'habitations souhaitaient exposer la situation d'insalubrité dans laquelle ils se trouvent. Pour rappel, le mardi 22 janvier, ils ont tiré la sonnette d'alarme. Vivant dans des logements insalubres depuis plusieurs années, ils s'estiment délaissés par leur bailleur social, la Semader. Ils ont par ailleurs demandé la mise en place d'une table ronde entre la préfecture, la Semader, la CNL et la municipalité du Port.
Illustration : 300 terrains acquis pour 110 millions d'euros
LIKES
TWEETS

L'établissement public foncier de La Réunion fête ses 10 ans

300 terrains acquis pour 110 millions d'euros

Posté par IPR, dans Habitat
300 hectares de terrains achetés pour un montant total de 110 millions d'euros, dont 120 hectares dédiés à la construction d'environ 5 000 logements sociaux. C'est le bilan de l'établissement public foncier de La Réunion (EPF), présenté ce jeudi 4 octobre 2012. Un bilan jugé positif. Depuis 10 ans, l'EPF Réunion s'impose comme un acteur incontournable de la politique foncière au service de l'aménagement de La Réunion.
Illustration : Les loyers sont encadrés
LIKES
TWEETS

Logements

Les loyers sont encadrés

Posté par IPR, dans Habitat
Le décret prévoyant l'encadrement des loyers dans 38 agglomérations de métropole et d'outre-mer a été publié la semaine dernière au Journal officiel. Promesse de François Hollande, ce dispositif entre en vigueur ce mercredi 1er août 2012, pour une durée d'un an. A La Réunion, ce sont dix communes qui sont concernées : Saint-Denis, Sainte-Marie, Saint-André, Le Port, la Possession, Saint-Paul, Saint-Louis, Saint-Pierre, Le Tampon et l'Entre-Deux.
Illustration : Plus de 980 000 euros de charges locatives abusives
LIKES
TWEETS

Logement - Contrôles effectués par la CNL

Plus de 980 000 euros de charges locatives abusives

Posté par IPR, dans Habitat
981 336 euros de charges locatives abusives. C'est ce que dénonce la CNL (confédération nationale du logement) à La Réunion, suite à des contrôles effectués en 2010 auprès de 10 406 logements sur l'ensemble de l'île. Ces locataires de la SIDR, de la Semader, de l'Immobilière de La Réunion et de la SHLMR, auraient en effet payé des charges qui relevaient de leurs bailleurs. Quelques exemples de ces charges abusives : salaire d'agent d'entretien et de concierge, paiement de l'eau chaude solaire là où il n'y en a pas, fuites d'eau, enlèvement de véhicules et d'encombrants, abonnements téléphoniques dans les ascenseurs, ou encore achats d'ampoules pour les parties communes.