Histoire

Illustration : Florent Turpin veut rendre la culture réunionnaise "accessible à tous"
LIKES
TWEETS

Des anecdotes péi partagées sur Facebook par un passionné d'histoire

Florent Turpin veut rendre la culture réunionnaise "accessible à tous"

Posté par IPR, dans Histoire
Il a 26 ans, il vit au Tampon et il est passionné d'histoire : Florent Turpin est l'auteur de la page Facebook "Culture réunionnaise pour tous". Créée en septembre 2019, elle compte plus de 14.000 abonné.e.s, toutes et tous avides des anecdotes de Florent sur l'histoire de La Réunion. Une belle pépite, ponctuée de photographies en noir et blanc, d'anciennes gravures, mais aussi de présentations des plantes de l'île. (Photo : Facebook Culture réunionnaise pour tous)
Illustration : Enfants de la Creuse : un projet de plaque mémorielle à l'aéroport d'Orly
LIKES
TWEETS

Conférence de la "réconciliation" à Saint-Denis

Enfants de la Creuse : un projet de plaque mémorielle à l'aéroport d'Orly

Posté par IPR, dans Histoire
Ce samedi 5 décembre 2020 les 70 anciens enfants de la Creuse venus à La Réunion en début de semaine sont accueillis par la ville de Saint-Denis et la préfecture pour une conférence de la "réconciliation". L'occasion de rappeler l'importance du travail de mémoire face à l'horreur de cette page de notre histoire, lorsque plus de 2.000 mineurs réunionnais ont été envoyés vers la Métropole entre 1962 et 1984, dans la Creuse mais aussi 82 autres départements, afin de repeupler les zones rurales. Le préfet de La Réunion Jacques Billant a insisté sur le nécessaire travail de mémoire et a annoncé un projet de plaque mémorielle à l'aéroport d'Orly. (Photos mm/www.ipreunion.com)
Illustration : Saint-Benoît : la fontaine de la Place Louis Brunet restaurée
LIKES
TWEETS

Elle était abandonnée depuis près de 14 ans

Saint-Benoît : la fontaine de la Place Louis Brunet restaurée

Posté par IPR, dans Histoire
Ce vendredi 13 novembre 2020, Saint-Benoît a inauguré la remise en eau de la fontaine de la place Louis Brunet. Acquise dans les années 1860 et hors d'état depuis près de 14 ans, l'eau coule désormais une nouvelle fois dans la fontaine. Nous publions le communiqué complet ci-dessous (Photo Saint-Benoit)
Illustration : Le 11 novembre, une journée chargée d'Histoire
LIKES
TWEETS

Des esclaves aux poilus

Le 11 novembre, une journée chargée d'Histoire

Posté par IPR, dans Histoire
Si le 11 novembre fait surtout écho à l'armistice entre la France et l'Allemagne lors de la Première Guerre Mondiale en 1918, c'est aussi le jour où l'on célèbre l'arrêt de la convention autorisant l'engagisme indien ainsi que la fin des révoltes des esclaves de Saint-Leu. Nous vous proposons de revenir sur ces différents événements qui ont marqué notre Histoire à cette date (Photo d'illustration rb / www.ipreunion.com )
Illustration : Saint-Denis : une pétition demande le retrait de la statue de Mahé Labourdonnais
LIKES
TWEETS

Une lettre a aussi été adressée aux maires des 24 communes

Saint-Denis : une pétition demande le retrait de la statue de Mahé Labourdonnais

Posté par IPR, dans Histoire
Si la colère semble être retombée ces derniers temps, les militants anti-racistes ne chaument pas pour autant : depuis le 22 août 2020, une pétition a été mise en ligne pour demander le retrait de la statue de Mahé Labourdonnais à Saint-Denis. Figure controversée et esclavagiste de l'Histoire réunionnaise, la statue en son honneur est depuis longtemps dans le viseur des militants. Au quatre coins du monde, de nombreuses statues ont d'ailleurs été déboulonnées, de grès ou de force. C'est notamment le cas en Martinique, où plusieurs statues de figures coloniales ont été retirées par des activistes. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : L'Histoire de La Réunion, c'est aussi le sinistre Bumidom
LIKES
TWEETS

Des dizaines de milliers de Réunionnais exilés

L'Histoire de La Réunion, c'est aussi le sinistre Bumidom

Posté par IPR, dans Histoire
Alors que la France fait actuellement face à ses fantômes du passé colonialiste et esclavagiste, le site Loopsider a récemment mis en avant un autre pan douloureux de l'histoire de France, souvent méconnu, celui du Bumidom. Si à La Réunion, ce terme est certainement tristement évocateur pour les plus âgées, les jeunes générations, quant à elles, ignorent pour la plupart les tenants et aboutissants de cette histoire qui nous touche directement, et qui fait d'ailleurs toujours l'actualité. Sans doute parce que des centaines de milliers d'Ultramarins, dont des dizaines de milliers de Réunionnais ont été exilés avec leur "accord" vers un improbable ailleurs prometteur. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)