Incendie

Illustration : Incendie : Éva Joly vient constater les dégâts au Maïdo
LIKES
TWEETS

Europe Écologie Les Verts

Incendie : Éva Joly vient constater les dégâts au Maïdo

Posté par IPR, dans Incendie
La candidate d'Europe Écologie Les Verts à la présidentielle de 2012, Éva Joly, arrivera à La Réunion le samedi 26 novembre 2011. Dès son arrivée elle se rendra au Maïdo ravagé par le gigantesque incendie de ces dernières semaines. Elle ira ensuite à la Grande Fontaine, Saint-Paul, où elle rencontrera des femmes et des jeunes du quartier pour un échange sur le thème de l'économie solidaire. Elle terminera sa journée par une réunion avec les membres de son parti.
Illustration : Roche Plate approvisionnée par hélicoptère
LIKES
TWEETS

Suite aux incendies dans les Hauts de l'Ouest

Roche Plate approvisionnée par hélicoptère

Posté par IPR, dans Incendie
Suite aux incendies qui ont touché les hauts de Saint-Paul, le sentier qui relie le Maïdo à la Brèche s'avère difficilement praticable et dangereux poussant les autorités préfectorales à en interdire l'accès. Face aux difficultés rencontrées par les habitants de Roche Plate pour s'approvisionner en denrées alimentaires, la municipalité de Saint-Paul a décidé de mettre en place une rotation hélicoptère hebdomadaire pour le transport de produits de première nécessité des habitants de Roche Plate, entre la Rivière des Galets et Roche Plate et ce, jusqu' à la réouverture du sentier du Maïdo. La première rotation aura lieu le mercredi 23 novembre 2011.
Illustration : Maïdo : la route forestière ouverte au public
LIKES
TWEETS

Après l'incendie dans les hauts du sud-ouest

Maïdo : la route forestière ouverte au public

Posté par IPR, dans Incendie
L'incendie qui a ravagé 2 900 hectares dans les hauts du sud-ouest est quasiment éteint. La préfecture a donc décidé d'autoriser au public l'accès de la route forestière du Maïdo jusqu'au belvédère le samedi 19 et le dimanche 20 novembre 2011 de 6 heures à 16 heures. Le stationnement est autorisé uniquement sur le parking du belvédère. "L'utilisation des aires de pique nique est interdite" précise la préfecture. Toutes les autres routes forestières et leurs accès ainsi que tous les sentiers de randonnées du massif des hauts de l'ouest continuent d'être fermés.
Illustration : Sinistre éteint ou maîtrisé
LIKES
TWEETS

Incendie dans les hauts du sud-ouest

Sinistre éteint ou maîtrisé

Posté par IPR, dans Incendie
"La situation s'améliore progressivement d'une part du fait de l'action de sape au sol et d'autre part, à la faveur de conditions météorologiques favorables" indique la préfecture dans un communiqué publié ce mercredi soir 9 novembre 2011. Le traitement des points chauds et le refroidissement des lisières se poursuivent sur l'ensemble du sinistre en complément d'une surveillance active généralisée. "Le feu est considéré éteint sur le secteur Piton des Orangers - Maïdo. Il est maîtrisé et sous surveillance sur l'ensemble du front Est. Il est circonscrit sur les secteurs Sud et Ouest" dit encore la préfecture.
Illustration : La situation s'améliore
LIKES
TWEETS

Incendie dans les hauts du sud-ouest

La situation s'améliore

Posté par IPR, dans Incendie
Ce samedi 5 novembre 2011, la physionomie de l'incendie qui sévit dans les hauts du sud-ouest depuis plus de dix jours continue de s'améliorer sur l'ensemble des secteurs concernés, indique la préfecture dans un communiqué. Les améliorations sont particulièrement nettes sur le secteur du Piton des Orangers et du Maïdo, à l'extrême nord. Elles le sont également sur le flanc sud, où seuls quelques foyers résiduels se sont manifestés dans la journée ce samedi. Le flan ouest reste le plus difficile à maîtriser. En ce jour, il a vu l'intervention des sapeurs-pompiers pour traiter les points chauds.
Illustration : Le Dash est là, le feu reprend
LIKES
TWEETS

Incendie dans les hauts du sud-ouest

Le Dash est là, le feu reprend

Posté par IPR, dans Incendie
À 18 heures ce jeudi 3 novembre, l'incendie qui ravage toujours le massif du Maïdo depuis une semaine reste contenu dans une enveloppe de 2 834 hectares. Selon la préfecture, aucune propagation n'a été constatée ce jour dans la forêt des Hauts sous le Vent. Toutefois, malgré l'entrée en action du premier bombardier ce jeudi 3 novembre, la situation générale a été rendue difficile avec des reprises de feu sur l'ensemble des secteurs. "Ces reprises sont dues à un réchauffement global des températures à la faveur d'un temps sec et dégagé", indique la préfecture. Le second bombardier d'eau devrait arriver ce jeudi 3 novembre en cours de nuit.
Illustration : Reprise de feu sur la route forestière des Tamarins
LIKES
TWEETS

Incendie dans les hauts du sud-ouest

Reprise de feu sur la route forestière des Tamarins

Posté par IPR, dans Incendie
Si à la mi-journée l'incendie qui ravage toujours le massif du Maïdo depuis une semaine ne s'est pas propagé dans la forêt des Hauts sous le Vent, plusieurs reprises de feu ont été signalées en début d'après-midi ce jeudi 3 novembre. Toutefois, l'enveloppe de 2 834 hectares est stabilisée. Pour rappel, le premier DASH, avion bombardier d'eau, est entré en action ce jeudi matin. Un second arrivera à La Réunion en fin de journée. A 11 heures déjà, 7 largages avaient été effectués.
Illustration : Le bombardier d'eau entre en action
LIKES
TWEETS

Incendie dans les hauts du sud-ouest (actualisé à 11h45)

Le bombardier d'eau entre en action

Posté par IPR, dans Incendie
Arrivé à La Réunion ce mercredi soir 2 novembre 2011, le premier bombardier d'eau est entré en action ce jeudi matin dans le secteur de la route forestière des Tamarins. Il doit effectuer plusieurs rotations au-dessous des zones de feu du massif du Maïdo. À chaque passage, il larguera 15 tonnes d'eau. Le but est de noyer totalement les brasiers encore actifs. Depuis le mardi 25 octobre près de 2 900 ont déjà brûlé au c?ur même du parc national provoquant ainsi une immense catastrophe environnementale. Ce jeudi matin, le sinistre était contenu sur tous ses fronts, même si plusieurs reprises de feu étaient signalées. Le second bombardier arrivera en fin de journée, indique la préfecture.
Illustration : Deux motions sur l'incendie du Maïdo adoptées
LIKES
TWEETS

Conseil général - Orientations budgétaires 2012

Deux motions sur l'incendie du Maïdo adoptées

Posté par IPR, dans Incendie
Les orientations budgétaires pour l'année 2012 du conseil général ont été débattues, ce mercredi 2 novembre 2011, lors d'une séance publique. À l'ordre du jour, une dizaine de dossiers, parmi lesquels, la création d'une société publique locale (SPL), la mise en place d'un chèque "Marmaille", ou encore l'internalisation de l'Agence Départementale d'Insertion. En début de séance, suite au gigantesque incendie qui ravage le massif du Maïdo depuis bientôt une semaine, deux motions ont été présentées, puis votées à l'unanimité.
Illustration : Le sinistre ne se propage plus
LIKES
TWEETS

Incendie dans les hauts du Sud-Ouest

Le sinistre ne se propage plus

Posté par IPR, dans Incendie
En milieu de journée ce mercredi 2 novembre 2011, l'incendie qui ravage le massif du Maïdo depuis une semaine déjà, ne s'est pas propagé dans la forêt des Hauts sous le Vent, indique la préfecture dans un communiqué. L'enveloppe de 2834 hectares est stabilisée. L'absence de vent aura certainement été d'un grand secours. Toutefois, la lutte contre le feu continue. Le premier bombardier d'eau arrivera à La Réunion ce mercredi soir.
Illustration : Une journée d'accalmie
LIKES
TWEETS

Incendie dans les hauts du sud-ouest

Une journée d'accalmie

Posté par IPR, dans Incendie
En début de soirée ce mardi 1er novembre 2011, l'incendie qui ravage le massif du Maïdo depuis une semaine déjà, reste contenu dans une enveloppe de 2 834 hectares. Depuis la fin de la matinée, aucune augmentation de surface n'est à signaler, indique la préfecture dans un communiqué. L'absence de vent en ce jour aura certainement été d'un grand secours. Toutefois, les flammes n'ont pas encore rendu les armes, et les pompiers continuent leur lutte acharnée contre le feu.
Illustration : L'incendie contenu
LIKES
TWEETS

Incendie dans les hauts du sud-ouest

L'incendie contenu

Posté par IPR, dans Incendie
En milieu de journée ce mardi 1er novembre, l'incendie qui ravage le massif du Maïdo depuis le mardi 25 octobre, est contenu dans une enveloppe de 2 834 hectares, indique la préfecture, dans un communiqué, ce mardi 1er novembre 2011. Depuis ce lundi 31 octobre, si les flammes ne veulent pas rendre les armes, la situation sur les fronts de l'incendie semble se stabiliserLe. Les 171 sapeurs-pompiers arrivés en renfort ce matin seront engagés sur le front ouest dès la mi-journée.
Illustration : Le lézard vert et les invertébrés sûrement détruits
LIKES
TWEETS

Incendie du Maïdo - Catastrophe environnementale

Le lézard vert et les invertébrés sûrement détruits

Posté par IPR, dans Incendie
Selon un premier bilan établit par les agents du parc national, "tous les invertébrés vivant dans ces habitats naturels (dans le massif du Maïdo - ndlr) ont vraisemblablement été détruits" par l'incendie. Pour les oiseaux également, les pertes sont considérables. "Toutes les nichées de l'année des oiseaux verts, tec-tec, papangues et autres passereaux ont été brûlées". Très territoriaux, les adultes affolés continuent à survoler les paysages désolés à la recherche de leur nid. Les écosystèmes du massif du Maïdo abritaient jusqu'à présent de nombreuses espèces endémiques.
Illustration : Deux avions bombardiers d'eau vont arriver
LIKES
TWEETS

Incendie dans les hauts du sud-ouest

Deux avions bombardiers d'eau vont arriver

Posté par IPR, dans Incendie
Claude Guéant, ministre de l'Intérieur, annonce ce lundi 31 octobre 2011 à 22 heures 31 que les deux Dash 8 (avions bombardiers d'eau) dont dispose la France vont arriver à La Réunion "afin d'accélérer l'extinction des feux et de commencer à traiter les secteurs difficiles à l'intérieur du périmètre incendie". Jusqu'à présent l'État avait refusé d'envoyer ces bombardiers d'eau sur place au motif que leur action serait inefficace sur ce type de sinistre. Cela alors même qu'un Dash 8 était intervenu pour contribuer à lutter contre l'incendie d'octobre 2010 dans le massif du Maïdo... Ce refus avait soulevé la très vive indignation de plusieurs élus à commencer par celle d'Huguette Bello, députée-maire de Saint-Paul.