Incendie

Illustration : La désolation
LIKES
TWEETS

Incendie dans les hauts du sud-ouest (Actualisé à 18h25)

La désolation

Posté par IPR, dans Incendie
L'incendie ne veut pas rendre les armes mais il a peu progressé au cours de cette journée du lundi 31 octobre 2011. La surface parcourue par le feu reste estimée à 2 700 hectares et c'est un spectacle de désolation extrême que le sinistre laisse derrière lui. Sur le front ouest dans les hauts de la Chaloupe Saint-Leu "la zone parcourue par le feu reste très active" note la préfecture. Les habitants du chemin Vaudeville évacués dimanche n'ont pas été autorisés à réintégrer leurs maisons, mais ils ont pu "gérer leur bétail et récupérer des affaires personnelles" dit encore la préfecture. À Mafate où une partie du rempart s'est enflammé dans la matinée, des rochers ont été déstabilisés par le feu. Une quarantaine d'habitants des îlets de Roche Plate et des Orangers, dont les cases sont situées sous le rempart du Maïdo, a dû être évacuée
Illustration : "La réaction de l'Etat est insuffisante"
LIKES
TWEETS

Incendie dans le massif du Maïdo - Éva Joly et Cécile Duflot

"La réaction de l'Etat est insuffisante"

Posté par IPR, dans Incendie
Suite au gigantesque incendie qui touche le massif du Maïdo depuis le mardi 25 octobre après-midi, dans un communiqué, Éva Joly, candidate EELV à la prochaine électionss présidentielle, et Cécile Duflot d'Europe Écologie Les Verts (EELV) dénoncent "la réaction dramatiquement insuffisante de l'Etat et des autorités locales". Elles demandent "l'ouverture d'une enquête publique afin d'identifier les responsabilités impliquées dans ce désastre". Eva Joly sera en visite à La Réunion le vendredi 5 et samedi 6 novembre.
Illustration : "Des pompiers ont vu la mort"
LIKES
TWEETS

Incendie dans les hauts du sud-ouest

"Des pompiers ont vu la mort"

Posté par IPR, dans Incendie
La catastrophe commencée ce mardi 25 octobre 2011 dans le massif du Maïdo a viré au cauchemar dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 octobre. Exténués par des longues journées de lutte acharnée contre les flammes et les vents contraires, les pompiers ont été débordés à l'ouest par l'incendie. Ce qu'ils voulaient éviter à tout prix s'est produit : le feu a traversé la route forestière des Tamarins à plusieurs reprises. Dès lors, le combat déjà très dur est devenu titanesque. Pour la première fois depuis le début de l'incendie, les flammes ont foncé vers une zone habitée. Elles ont directement menacé des fermes de la Chaloupe Saint-Leu. Des familles ont dû évacuer les lieux (voir aussi article par ailleurs). Les pompiers ont une nouvelle fois lutté pied à pied "et certains d'entre eux ont vu la mort" disait ce dimanche matin le préfet Michel Lalande. La surface parcourue par le feu affiche maintenant le chiffre tristement record de 2 677 hectares.
Illustration : 1 800 hectares ravagés
LIKES
TWEETS

Incendie dans le massif du Maïdo

1 800 hectares ravagés

Posté par IPR, dans Incendie
L'incendie qui ravage le massif du Maïdo depuis le mardi 25 octobre 2011 a légèrement baissé d'intensité dans ce samedi 29 octobre. Quatre points chauds sont désormais sous contrôle. Le feu qui avait repris ce samedi matin sur Piton des Orangers est contenu. Un foyer à l'est est encore actif mais ne présente pas de risque de propagation important. Tous les efforts se portent maintenant sur un foyer encore virulent au sud-ouest. 1 800 hectares ont déjà été parcourus par le feu.
Illustration : Route forestière: le PC des pompiers menacé
LIKES
TWEETS

Incendie dans le massif du Maïdo (actualisé à 13 heures)

Route forestière: le PC des pompiers menacé

Posté par IPR, dans Incendie
En milieu de journée ce samedi 29 octobre 2011, les pompiers envisageaient de déplacer en urgence leur PC qui se trouve non loin du gîte de la route forestière des Tamarins (hauts de Saint-Paul). Le foyer à proximité de ce point n'a cessé de se renforcer au cours des dernières heures et les flammes se sont dangereusement rapprochées du PC. Les soldats du feu continuent de lutter avec acharnement contre un deuxième foyer sur le front sud-ouest au niveau de la ravine du Gol (haut du sud-ouest) et un troisième au piton des Orangers. Au total, plus de 1 700 hectares ont déjà été parcourus par le feu.
Illustration : L'armée lutte aussi contre les flammes
LIKES
TWEETS

Incendie dans le massif du Maïdo

L'armée lutte aussi contre les flammes

Posté par IPR, dans Incendie
Plus de 400 personnes sont engagées dans la lutte contre le gigantesque incendie qui ravage le massif du Maïdo. Trente volontaires du RSMA-Réunion et trente parachutistes du 2ème RPIMa participent à cette action. En coordination avec l'office national des forêts, ils nettoient et implantent des coupes et de fossés pare-feu.
Illustration : L'enfer dans le rempart de Cilaos
LIKES
TWEETS

Incendie dans les hauts du sud et de l'ouest (actualisé à 20h30)

L'enfer dans le rempart de Cilaos

Posté par IPR, dans Incendie
Le vent, ennemi juré des pompiers depuis ce mardi 25 octobre 2011, n'avait toujours pas faibli ce vendredi 28 octobre après-midi. Pour le plus grand bénéfice du gigantesque incendie qui ravage les hauts de l'ouest et, depuis ce vendredi, ceux du sud. La situation, qui a viré à la catastrophe depuis la nuit de jeudi à vendredi, continue d'être extrêmement préoccupante. Les flammes ont embrasé toutes les ravines situées en haut du massif du Maïdo et se sont attaquées au rempart de Cilaos. Elles continuent de le dévorer ce vendredi après midi et menacent toujours la forêt des Makes. Une note d'espoir est arrivée en début de soirée lorsque Météo France a annoncé un possibletaux d'humidité de 60 % pour la nuit ce qui devrait aider le travail des sapeurs pompiers.
Illustration : Europe Écologie Les Verts demande un avion bombardier d'eau
LIKES
TWEETS

Incendie dans le massif du Maïdo

Europe Écologie Les Verts demande un avion bombardier d'eau

Posté par IPR, dans Incendie
Suite au gigantesque incendie qui touche le massif du Maïdo depuis ce mardi 25 octobre après-midi, Europe Écologie Les Verts Réunion (EELVR) demande "au gouvernement de doter notre département d'un avion bombardier d'eau le plus rapidement possible et de le maintenir dans la région". "Cet outil permettra non seulement de protéger La Réunion des risques futurs mais également de contribuer à la mise en oeuvre d'une politique de protection commune avec Mayotte, Maurice, Madagascar, Les Comores, Les Seychelles. EELVR salue également "le dévouement de l'ensemble des personnels sur le terrain ainsi qu'au commandement qui luttent depuis plusieurs jours".
Illustration : 1 500 hectares en feu
LIKES
TWEETS

Gigantesque incendie dans le massif du Maïdo

1 500 hectares en feu

Posté par IPR, dans Incendie
La préfecture indique, ce vendredi 28 octobre 2011, dans un communiqué, que 1 500 hectares ont été parcourus par le feu. Dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 octobre 2011, la situation s'est dégradée. Le feu, attisé par un vent violent, a progressé en direction du sud vers la forêt des Makes et vers l'est atteignant le sommet des remparts de Cilaos. Météo France prévoit un renforcement des vents ce vendredi. Ce qui risque de compliquer la tâche des pompiers. La priorité est donnée à la lutte contre la propagation du feu sur le front sud pour tenter de préserver la forêt domaniale des Makes.
Illustration : Le feu fonce vers Cilaos et les Makes
LIKES
TWEETS

Gigantesque incendie dans le massif du Maïdo

Le feu fonce vers Cilaos et les Makes

Posté par IPR, dans Incendie
La situation est désormais catastrophique dans les hauts du sud. Dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 octobre 2011, le feu a pris une ampleur encore jamais atteinte. Malgré la lutte acharnée que livrent les pompiers, le sinistre a réussi à entrer dans la forêt des Bénares. Les flammes ont embrasé le rempart de Cilaos et foncent vers la forêt domaniale des Makes. Le village d'Îlet à Corde (cirque de Cilaos) d'une part, et de Marla (cirque de Mafate) d'autre part, sont menacés. 1 300 hectares sont touchés par les flammes. En début de matinée ce vendredi, l'intensité du sinistre s'était encore renforcée
Illustration : 1 000 hectares dévastés
LIKES
TWEETS

Incendie dans le massif du Maïdo

1 000 hectares dévastés

Posté par IPR, dans Incendie
Alors qu'on le pensait en partie circonscrit, le feu a redoublé de violence ce jeudi après-midi 27 octobre 2011. Attisées par un vent violent qui s'est déclenché dans le courant de la journée, les flammes sont redevenues extrêmement virulentes. Des langues de feu se sont rapidement propagées vers le sud en direction du Petit Bénare. Le rempart de Cilaos et la forêt des Makes sont maintenant directement menacés. À 18 heures 30 ce jeudi, 1 000 hectares étaient touchés par les flammes et près de 500 avaient déjà brûlé. Selon les prévisions météo, les vents devraient encore fortement souffler dans les prochains jours et compliquer encore la tâche des pompiers
Illustration : "Il faut maîtriser le feu aujourd'hui"
LIKES
TWEETS

Incendie dans le massif du Maïdo

"Il faut maîtriser le feu aujourd'hui"

Posté par IPR, dans Incendie
Dans la nuit du mercredi 26 au jeudi 27 octobre 2011 et pour la première fois depuis le début de l'incendie ce mardi après-midi, les pompiers ont pris le contrôle du sinistre. Le feu est "circonscrit", mais loin d'être totalement maîtrisé. 8 foyers sont en cours de traitement, indique la préfecture ce jeudi en milieu de journée. 665 hectares ont déjà été la proie des flammes. La météo prévoyant une reprise des vents forts dès vendredi, les pompiers estiment que ce jeudi "est crucial en termes de maîtrise du feu".
Illustration : Le feu attaque des espèces endémiques
LIKES
TWEETS

Incendie du Maïdo

Le feu attaque des espèces endémiques

Posté par IPR, dans Incendie
Le gigantesque incendie qui ravage depuis ce mardi 25 octobre 2011 le massif du Maïdo a déjà attaqué plusieurs espèces de flore remarquables et certaines endémiques, indique le parc national dans ce mercredi en milieu d'après midi. Nous publions ci-après le communiqué du parc