Justice

Illustration : Musées régionaux : il travaille deux ans... et part avec plus de 75.000 euros d'indemnités
LIKES
TWEETS

Malgré les difficultés financières de la SPL

Musées régionaux : il travaille deux ans... et part avec plus de 75.000 euros d'indemnités

Posté par IPR, dans Justice
Année 2017 : la SPL RMR (Réunion musées régionaux) recrute un nouveau directeur. Payé 7.000 euros brut par mois, celui-ci quitte la société deux ans plus tard suite à des problèmes de santé. Son ancienneté de 30 ans, négociée dès le départ sur son contrat, lui permettra de partir avec plus de 75.000 euros d'indemnités. Un montant vertigineux alors que dans la même période, neuf personnes ont été licenciées pour raisons budgétaires. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Loyers marrons : cinq ans d'inéligibilité requis à l'encontre d'Ibrahim Patel
LIKES
TWEETS

Décision mise en délibéré

Loyers marrons : cinq ans d'inéligibilité requis à l'encontre d'Ibrahim Patel

Posté par IPR, dans Justice
Le président de la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion Ibrahim Patel est rejugé en Cour d'appel ce jeudi 11 février 2021. L'affaire en question est celle des "loyers marrons" à Saint-Paul. Ibrahim Patel avait été condamné en première instance le 15 mars 2019 à huit mois de prison avec sursis, cinq ans d'inéligibilité et cinq ans d'interdiction de gérer une société. Ce jeudi, l'avocat général requiert à nouveau cinq ans d'inéligibilité. La décision a été mise en délibéré. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Fausse attaque au couteau au Port : le procès de Michel Eckert renvoyé au 8 juillet
LIKES
TWEETS

Il avait avoué avoir menti (actualisé)

Fausse attaque au couteau au Port : le procès de Michel Eckert renvoyé au 8 juillet

Posté par IPR, dans Justice
Il avait avoué avoir menti et avoir fait une fausse déposition au commissariat du Port : Michel Eckert devait être jugé ce jeudi 11 février 2021 après la "fausse attaque" du 18 novembre dernier. L'homme s'était précipité au commissariat indiquant avoir été attaqué par un individu muni d'un couteau, qui s'était soi-disant exclamé "Allah Akbar". Tout ceci est finalement faux et l'homme a avoué avoir fabulé. Il a été mis en examen pour fausse déposition. Son procès a finalement été renvoyé au 8 juillet 2021. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Municipales à L'Etang-Salé : le tribunal administratif met sa décision en délibéré
LIKES
TWEETS

Mathieu Hoarau avait déposé un recours

Municipales à L'Etang-Salé : le tribunal administratif met sa décision en délibéré

Posté par IPR, dans Justice
Le tribunal administratif, qui étudiait ce mardi 9 février 2021 le recours déposé par Mathieu Hoarau suite aux élections municipales de 2020, a mis sa décision en délibéré. L'ancien candidat à la mairie avait en effet déposé ce recours suite à sa défaite contre Jean-Claude Lacouture, qui l'avait devancé d'une seule voix. La décision sera rendue le 17 février prochain
Illustration : Affaire Cap Sacré Coeur : Olivier Hoarau réagit sur les réseaux sociaux
LIKES
TWEETS

Il mentionne une épreuve "difficile"

Affaire Cap Sacré Coeur : Olivier Hoarau réagit sur les réseaux sociaux

Posté par IPR, dans Justice
Au lendemain de sa mise en examen et son placement sous contrôle judiciaire, le maire du Port Olivier Hoarau réagit sur les réseaux sociaux. L'édile, mis en cause dans l'affaire supposée de corruption au Port, qui porte sur l'extension du Cap Sacré Coeur, a mentionné une "épreuve difficile" pour lui comme pour ses administrés. Sa défense avait déjà communiqué dès ce jeudi 4 février 2021 sur cette affaire (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Olivier Hoarau mis en examen et placé sous contrôle judiciaire
LIKES
TWEETS

[LIVE] Une information judiciaire ouverte pour corruption

Olivier Hoarau mis en examen et placé sous contrôle judiciaire

Posté par IPR, dans Justice
Après deux nuits passées en garde à vue au commissariat Malartic de Saint-Denis, le maire du Port Olivier Hoarau a été déféré au tribunal ce jeudi 4 février 2021. Il a quitté le palais de justice de Champ Fleuri aux côtés de son avocat aux alentours de 13h, après une matinée d'audition. L'élu portois est mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Il peut cependant continuer à exercer ses fonctions de maire. Le cadre du groupe Casino, Eric Heinz, le conseiller municipal portois Fayzal Ahmed Vali et le directeur de cabinet du Port Bernard Payet, eux aussi entendus ce jeudi, sont également mis en examen et placés sous contrôle judiciaire. Les quatre mis en cause étaient entendus dans le cadre de l'affaire supposée de corruption au Port, qui porte sur l'extension du Cap Sacré Coeur. D'importantes sommes d'argent sont en jeu. Une information judiciaire a été ouverte pour corruption. (Photos rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Défilé du 31 décembre au Port : des peines allant de 1 an de prison ferme à 12 mois avec sursis
LIKES
TWEETS

[LIVE] Pour non respect du couvre-feu et non port du masque

Défilé du 31 décembre au Port : des peines allant de 1 an de prison ferme à 12 mois avec sursis

Posté par IPR, dans Justice
Les organisateurs présumés du défilé de deux roues qui s'est tenu au Port le soir de la Saint-Sylvestre malgré le couvre-feu sont jugés ce mercredi 3 février en comparution immédiate. Le 31 décembre 2020, La Réunion a dû en effet respecter un couvre-feu exceptionnel pour le réveillon de la Saint-Sylvestre, instauré à 1h et jusqu'à 5h du matin. Malgré ça, des dizaines de deux roues ont défilé dans les rues du Port, sous les yeux de centaines de spectateurs. Un défilé traditionnel pour Le Port mais qui n'a pas plu aux autorités. Quatre personnes sont jugées ce mercredi, toutes affirment avoir participé au défilé pour assurer la sécurité des autres et vérifié qu'il n'y ait pas d'affrontement avec la police. Aucun incident n'a en effet été reporté ce soir-là. La procureure n'a pas été convaincue par ces justifications. Les prévenus écopent de peines allant de 1 an de prison ferme - à l'encontre de Dany Dubard qui a donc été incarcéré - à 12 mois avec sursis. (Photos rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Olivier Hoarau et les trois autres mis en cause sont toujours en garde à vue
LIKES
TWEETS

[LIVE] Affaire supposée de corruption au Port

Olivier Hoarau et les trois autres mis en cause sont toujours en garde à vue

Posté par IPR, dans Justice
Le maire du Port Olivier Hoarau et trois des quatre autres mis en cause dans l'affaire supposée de corruption ont passé la nuit du mardi 2 février au mercredi 3 février 2021 en garde à vue au commissariat Malartic de Saint-Denis. Les faits présumés qui leur sont reprochés portent sur des dysfonctionnements financiers qui auraient eu lieu lors de la mise en place de l'extension du centre commercial Cap Sacré-Coeur. L'édile Portois, son directeur de cabinet, Bernard Payet, son ancien premier adjoint et actuel conseiller municipal Fayzal Ahmed Vali, un représentant de la société Casino et la compagne de Fayzal Ahmed Vali, libérée lundi soir, ont été interpellés à leur domicile à 6h ce mardi 2 février. Un fait suffisamment rare pour être souligné. Selon l'avocat de Fayzal Ahmed Vali, maître Yannick Mardenalom, une confrontation est possible ce mercredi. C'est encore une longue journée d'auditions qui s'annonce, ajoute-t-il. L'avocat d'Olivier Hoarau pour sa part, maître Normane Omarjee, a souligné la "violence, légitime, de l'Etat quand on vient au saut du lit récupérer un individu", il met aussi en avant "la difficulté à préserver sa dignité" pour son client. (Photos rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Ravine des Cabris : 835 pieds de Zamal saisis par la police
LIKES
TWEETS

Un an de prison avec sursis pour le propriétaire

Ravine des Cabris : 835 pieds de Zamal saisis par la police

Posté par IPR, dans Justice
La police a annoncé ce samedi 23 janvier 2021 avoir découvert un site de culture de zamal le 19 janvier dernier à la Ravine des Cabris. Leur perquisition a permis de saisir 835 pieds pour un poids total de 421 kg et la somme de 455 euros en espèce. Le propriétaire de la culture, inconnu des services de police, a directement été placé en garde à vue. Il a écopé en outre d'un an de prison avec sursis et 3000 euros d'amende, dont 2500 avec sursis. (Photos : page Facebook/Police nationale de La Réunion)
Illustration : Un an de prison ferme à l'encontre de Jean-Bernard Caroupaye
LIKES
TWEETS

Condamné pour fraude fiscale

Un an de prison ferme à l'encontre de Jean-Bernard Caroupaye

Posté par IPR, dans Justice
Selon nos confrères du Journal de l'île, la Cour de Cassation a condamné Jean-Bernard Caroupaye à un an de prison ferme pour fraude fiscale (jusqu'à 3 millions d'euros). Gifure historique des transporteurs, il pourrait demander le port d'un bracelet électronique plutôt que l'incarcération. (Photo d'archives rb/www.ipreunion.com)
Illustration : "Les accusations contre Joé Bédier sont fantasques et malfaisantes" réagit Maître Robin Binsard
LIKES
TWEETS

[LIVE] Affaire des Anges

"Les accusations contre Joé Bédier sont fantasques et malfaisantes" réagit Maître Robin Binsard

Posté par IPR, dans Justice
Après celle des Anges, c'est au tour de la défense de Joé Bédier de se faire entendre. Maître Robin Binsard, avocat du maire de Saint-André, tient ainsi à donner sa version des faits ce lundi 18 janvier 2021. L'affaire remonte au 10 janvier dernier, où une bagarre avait éclaté entre la famille Bédier et plusieurs membres des Anges de la télé-réalité. Le jeudi 14 janvier, les avocats de Nehuda et Ricardo avançaient que leurs clients étaient les victimes dans cette altercation. Ayant plusieurs vidéos à disposition, ils indiquaient en outre que celles-ci montraient un membre de la famille Bédier asséner des coups, supposant qu'il pourrait s'agir du fils, Benjamin. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Sébastien Lecornu, ministre des outre-mer, visé par une enquête  prise illégale d'intérêts
LIKES
TWEETS

Parquet national financier

Sébastien Lecornu, ministre des outre-mer, visé par une enquête prise illégale d'intérêts

Posté par IPR, dans Justice
Une enquête préliminaire pour "prise illégale d'intérêts" vise le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu pour ses activités passées à la tête du département de l'Eure, a indiqué mercredi à l'AFP le Parquet national financier (PNF), confirmant des informations du Canard enchaîné et de Libération. Au mopent des faits suposés, le minsitre occupait aussi une poste d'administrateur de la Société des autoroutes Paris-Normandie (SAPN) (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Didier Robert abandonne ses poursuites contre le Quotidien
LIKES
TWEETS

Affaire des Musées régionaux

Didier Robert abandonne ses poursuites contre le Quotidien

Posté par IPR, dans Justice
Attaquant le journal le Quotidien pour diffamation et propos mensongers, Didier a finalement abandonné ses poursuites ce mercredi 3 décembre 2020. Son avocat a annoncé ce désistement au cours de l'audience du tribunal judiciaire de Saint-Denis. La procédure en justice faisait suite à une information parue dans le Quotidien du 7 décembre 2018. Dans cet article il était question d'un montant de 111 870 euros qu'aurait empoché en arriéré de salaires le président de Région en tant que président directeur général de la SPL Réunion des Musées Régionaux en juillet 2018. Cela au titre d'arriérés de salaires depuis mars 2016. L'affirmation avait été immédiatement démentie par le patron de la Pyramide inversée. Il ajoutait que cette somme serait versée sur un compte séquestre au profit d'une fondation consacrée aux actions culturelles et scientifiques. Il annonçait dans la foulée un dépôt de plainte contre le Quotidien mais aussi contre Imaz Press Réunion et Freedom qui avaient repris cette information (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Les avocats de La Réunion félicitent Nathalie Jay pour sa réélection
LIKES
TWEETS

Réélue au collège ordinal du conseil national des barreaux

Les avocats de La Réunion félicitent Nathalie Jay pour sa réélection

Posté par IPR, dans Justice
"Le Bâtonnier Nathalie Jay vient d'être réélue au collège ordinal du conseil national des barreaux", se félicitent les avocats des barreaux de Saint-Denis et de Saint-Pierre. Nathalie Jay a été bâtonnière de l'ordre des avocats de Saint-Pierre en 2016 et 2017. Nous publions le communiqué des avocats ci-dessous (Photo d'illustration AFP)