Présidentielle 2022

Illustration : Marine Le Pen s'oppose à l'enseignement des langues régionales à l'école
LIKES
TWEETS

Pas de créole en classe

Marine Le Pen s'oppose à l'enseignement des langues régionales à l'école

Posté par IPR, dans Présidentielle 2022
Contrairement à ce qui se fait déjà dans les écoles réunionnaises, la candidate du Rassemblement national dit s'opposée à l'enseignement des langues régionales directement à l'école, dans les colonnes du journal Ouest-France. C'est donc le cas du créole mais aussi en Métropole du basque ou du breton. Marine Le Pen est favorable à cet enseignement dans le milieu "parascolaire ou associatif" mais "pas à l'école" (Photo d'illustration AFP)
Illustration : Emmanuel Macron propose finalement une revalorisation du salaire des enseignants sans conditions
LIKES
TWEETS

[VIDÉO] Il modifie sa proposition

Emmanuel Macron propose finalement une revalorisation du salaire des enseignants sans conditions

Posté par IPR, dans Présidentielle 2022
Alors que le candidat LREM à la présidentielle Emmanuel Macron avait proposé la revalorisation du salaire des enseignants dans le cadre de "nouvelles missions" dans un premier temps, il revient sur sa proposition. Au dernier jour officiel de la campagne, le président-candidat indique au micro de France Inter que cette revalorisation ne sera finalement "pas conditionnée à quoi que ce soit". (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Deuxième tour : voter (ou pas) en son âme et conscience
LIKES
TWEETS

Présidentielle

Deuxième tour : voter (ou pas) en son âme et conscience

Posté par IPR, dans Présidentielle 2022
Les Français se rendront aux urnes ce dimanche 24 avril 2022 dans le cadre du second tour de l'élection présidentielle. Ils devront choisir qui d'Emmanuel Macron ou de Marine Le Pen présidera le pays pour les cinq années à venir. Deux oppositions de styles, d'idées et de fondamentaux. Cela avec en filigrane une très claire banalisation de l'extrême droite désormais soutenue sans complexe par bon nombre de Français et même de Réunionnais, sur cette terre de vivre ensemble par excellence. Le 24 avril, un choix sera donc fait. Quel qu'il soit, chacun devra assumer son acte, celui de voter ou de ne pas voter, celui aussi de choisir un camp ou l'autre.