Recherche

Illustration : Parachutistes disparus : les recherches interrompues
LIKES
TWEETS

Elles reprendront sur signalement

Parachutistes disparus : les recherches interrompues

Posté par IPR, dans Recherche
Voilà plus d'une semaine que Jérémy et Antoine-Marc ont disparu. Les deux parachutistes expérimentés avaient effectué un saut en groupe dans la matinée du samedi 13 novembre 2021 et devaient atterrir à Grande Coude (Saint-Joseph). Après de nombreuses battues effectuées sur le plateau sommital de la zone prioritaire de recherches, plus d'une dizaine d'heures de vol en hélicoptère, le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) annonce interrompre les recherches. Il déclare toutefois qu'il effectuera des missions de reconnaissance pour "lever les doutes lorsque les bénévoles signalent quelque chose du suspect". Ce samedi 20 novembre au soir, un proche des deux hommes a lui aussi annoncé sur les réseaux sociaux "l'arrêt des recherches", en remerciant avec émotion l'investissement des volontaires. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Disparition inquiétante : Patrice Farlaé est recherché par sa famille
LIKES
TWEETS

Il a disparu depuis le 22 avril

Disparition inquiétante : Patrice Farlaé est recherché par sa famille

Posté par IPR, dans Recherche
Depuis le 22 avril 2020, Patrice Farlaé, 45 ans, est introuvable. Les gendarmes mènent actuellement des recherches pour le retrouver dans les hauts de Sainte-Marie, mais sa famille indique qu'il aurait pu allé dans d'autres communes. Patrice Farléa mesure environ 1 mètres 85, de type créole, de corpulence forte et est chauve. Il est susceptible de porter un chapeau, un marcel et un short. La dernière fois qu'il a été aperçu, il transportait avec lui un gros sac à dos. Il souffre de diabète, et n'a donc pas pris ses médicaments depuis au moins quatre jours. Toute sa famille est extrêmement inquiète : si vous avez des informations, vous pouvez contacter la gendarmerie de Sainte-Marie au 0262 53 40 01 ou sa famille au +33 7 68 29 93 70.
Illustration : Une chercheuse récompensée pour ses travaux à La Réunion
LIKES
TWEETS

Jeunes talents L'Oréal-UNESCO pour les femmes et la science

Une chercheuse récompensée pour ses travaux à La Réunion

Posté par IPR, dans Recherche
Ce mardi 8 octobre 2019 à Paris, six chercheuses ont été récompensées pour leurs recherches scientifiques dans les Outre-mer. Noellie Gay, épidémiologiste, travaille notamment sur la résistance bactérienne aux antibiotiques à La Réunion, Mayotte et Madagascar. Elle a reçu un prix Jeunes talents L'Oréal-UNESCO pour les femmes et la science, parmi les 35 lauréates.
Illustration : Bourse L'Oréal-Unesco : une doctorante de l'Université de La Réunion récompensée
LIKES
TWEETS

Elle a été choisie parmi plus de 1.000 candidates

Bourse L'Oréal-Unesco : une doctorante de l'Université de La Réunion récompensée

Posté par IPR, dans Recherche
Elle fait partie des 30 jeunes femmes récompensées cette année par la bourse l'Oréal-Unesco. Tahina Ralitera, jeune malgache de 24 ans originaire d'Antananarivo (Madagascar), mène actuellement sa troisième année de thèse à l'Université de La Réunion. Elle vient de remporter cette année une bourse de 15.000 euros pour son projet de développement et d'optimisation des voitures électriques sur l'île et dans le monde. Entretien.