Route du littoral

Illustration : Importation des roches de Madagascar : un avis favorable en attendant l'arrêté préfectoral
LIKES
TWEETS

NRL - Conseil départemental de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques

Importation des roches de Madagascar : un avis favorable en attendant l'arrêté préfectoral

Posté par IPR, dans Route du littoral
Le conseil départemental de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques a mis un avis favorable sur l'importation de roches en provenance de Madagascar, indique la préfecture ce mardi après-midi 10 novembre 2015. Le préfet doit maintenant prendre un arrêté "fixant de nouvelles prescriptions au conseil régional (...) ces mesures visent une réduction maximale du risque d'introduction d'espèces exotiques envahissantes, possibles menaces pour la santé humaine, l'agriculture et la biodiversité de La Réunion" indique la préfecture. Ces roches malgaches, lorsqu'elles arriveront, serviront à renforcer le chantier de la Grande Chaloupe contre les assauts de la houle cyclonique. 221 000 tonnes de galets sont attendues
Illustration : Le parquet national financier dément toute garde à vue ou auditon chez les gendarmes
LIKES
TWEETS

Enquête sur l'attribution des marchés de la NRL

Le parquet national financier dément toute garde à vue ou auditon chez les gendarmes

Posté par IPR, dans Route du littoral
Le parquet national financier (PNF) dément, ce mercredi 28 octobre 2015 en début d'après-midi, toute garde à vue ou audition chez les gendarmes dans le cadre de l'enquête sur l'attribution des marchés de la Nouvelle route du littoral (NRL). À la mi-journée, Réunion 1ere télé avait annoncée que "deux à cinq personnes seraient actuellement dans les locaux de la caserne Vérines à Saint Denis".
Illustration : Fin de la grève, le travail reprend jeudi matin
LIKES
TWEETS

Chantier de la nouvelle route du littoral

Fin de la grève, le travail reprend jeudi matin

Posté par IPR, dans Route du littoral
Après une réunion longue de près de huit heures, syndicats et direction du groupement attributaire du chantier de la nouvelle route du littoral (NRL) ont trouvé un accord, ce mercredi 28 octobre 2015. Le travail reprendra dès jeudi matin. A l'issue de la réunion de négociations, qui avait débuté ce mercredi à 10h30, syndicats et direction se sont mis d'accord sur une prime de phasage qui sera versée à l'ensemble des ouvriers, même aux intérimaires au prorata de leur présence sur le chantier (Photo du blocage du mardi 27 octobre 2015)
Illustration : Les transporteurs lèvent le blocage à l'entrée du port Est (actualisé à 12h45)
LIKES
TWEETS

NRL - Le chantier toujours bloqué par les salariés du BTP

Les transporteurs lèvent le blocage à l'entrée du port Est (actualisé à 12h45)

Posté par IPR, dans Route du littoral
Les transporteurs ont dû lever le blocage de l'entrée et de la sortie du port Est, à la demande des dockers qui leur reprochaient de les impliquer dans un conflit qui n'était pas le leur. Les camions de transport de galets restent eux interdits d'accès à l'enceinte portuaire et la situation est toujours compliquée aux alentours du chantier de la NRL ce mardi 27 octobre 2015 où les salariés du groupement GTOI, SBTPC et Vinci ont reconduit la grève entamée vendredi 23 octobre, faute d'accord sur leur demande de "prime de poste". Les grévistes, en attente de nouvelles négociations, empêchent tous les camions transporteurs de galets d'entrer sur le chantier du côté de la Grande Chaloupe, du rond-point des Pêcheurs et du port Est. La circulation des autres automobilistes n'est pas entravée par le mouvement, mais la police est présente sur les lieux afin de veiller à la sécurité de tous.
Illustration : Route du littoral : réouverture sur 4 voies à 15h10
LIKES
TWEETS

Trafic

Route du littoral : réouverture sur 4 voies à 15h10

Posté par IPR, dans Route du littoral
La direction de l'exploitation et de l'entretien annonce la réouverture de la route du littoral sur quatre voies, mardi 27 octobre 2015, à partir de 15h10, sauf nouvel épisode pluvieux ou évènement imprévu. Cependant, côté mer la circulation restera sur des voies réduites. Une gestion débutera ce soir aux alentours de 20h30 pour la remise à zéro de la chaîne de blocs.
Illustration : Le parquet financier n'a pas besoin d'information judiciaire "pour aller jusqu'au bout"
LIKES
TWEETS

Enquête sur les marchés de la nouvelle route du littoral

Le parquet financier n'a pas besoin d'information judiciaire "pour aller jusqu'au bout"

Posté par IPR, dans Route du littoral
Les investigations sur la passation des marchés de la nouvelle route du littoral (NRL) sont toujours menées dans le cadre d'une enquête préliminaire, mais cela ne préjuge en rien de l'issue qui sera donnée à l'affaire. "Nous pouvons parfaitement aller jusqu'au bout de l'enquête sans avoir besoin d'ouvrir une information judiciaire" souligne le parquet national financier (PNF) qui mène les investigations. L'enquête préliminaire - menée en l'occurrence pour corruption et favoritisme, autorise en effet tous les actes de procédure des écoutes téléphoniques judicaires aux auditions en passant par les perquisitions et les gardes à vue (Photo - Lors de la perquisition au conseil régional le jeudi 8 octobre 2015).
Illustration : Grande Chaloupe - Chantier bloqué par les salariés qui réclament une prime
LIKES
TWEETS

Nouvelle route du Littoral

Grande Chaloupe - Chantier bloqué par les salariés qui réclament une prime

Posté par IPR, dans Route du littoral
Les salariés du groupement GTOI, SBTPC et VInci, attributaire du marché de la Nouvelle route du littoral (NRL) sont toujours en grève ce lundi matin 26 octobre 2015. Ils bloquent les accès au chantier. Soutenus par la CGTR BTP, les grévistes réclament l'attribution d'une prime. La direction du groupement veut que cette dernière soit liée à la réalisation d'objectifs, ce que refusent les salariés. Une réunion de concertation entre la direction et les grévistes est en cours
Illustration : Madagascar - L'exploitation de la carrière de galets de Tamatave est arrêtée
LIKES
TWEETS

Nouvelle route du littoral

Madagascar - L'exploitation de la carrière de galets de Tamatave est arrêtée

Posté par IPR, dans Route du littoral
Conséquence de l'inexistence d'une autorisation d'importation à La Réunion, l'exploitation de la carrière de Tamatave (Madagascar), d'où doivent être extraits les grosses roches pour le chantier de la Nouvelle route du littoral, a été suspendue. "Nous n'allons pas continuer à extraire des matériaux sans savoir quand nous pourrons les exporter" explique Frédéric Gardes, président de la GTOI, mandataire du groupement NRL et directeur régional de la Colas. La carrière malgache appartient à cette multinationale du BTP. Les roches devaient servir à protéger le chantier des assauts d'une houle cyclonique éventuelle
Illustration : Le débarquement des roches malgaches n'aura pas lieu pour le moment
LIKES
TWEETS

Nouvelle route du Littoral

Le débarquement des roches malgaches n'aura pas lieu pour le moment

Posté par IPR, dans Route du littoral
La barge chargée de roches "de toutes tailles" en provenance de Madagascar n'arrivera pas à La Réunion. Du moins pas dans l'immédiat. "Nous sommes dans l'attente d'une demande officielle d'importation de la part du donneur d'ordre. En l'état, une barge chargée de galets ne peut pas arriver à La Réunion " indique la préfecture ce vendredi 16 octobre 2015. C'est pour s'assurer que la réglementation, en matière de protection sanitaire notamment, est bien respectée que ces précautions sont prise par l'État. Importés par GTOI - Colas (membre du groupement attributaire de la NRL), les enrochements doivent servir au chantier de la nouvelle route du littoral. Pour le moment les galets restent à quai à Tamatave. Un port dans lequel est arrivé le North Endurance, un bateau sur lequel se trouvaient des scorpions et des scolopendres (sanpié).
Illustration : Des roches de "toutes tailles" vont débarquer de Madagascar
LIKES
TWEETS

Nouvelle route du littoral

Des roches de "toutes tailles" vont débarquer de Madagascar

Posté par IPR, dans Route du littoral
La Réunion se prépare à partir de ce jeudi 15 octobre 2015 à recevoir 221 000 tonnes de roches en provenance de Madagascar. Une première livraison est prévue dans les jours à venir pour sécuriser le chantier de la Nouvelle route du littoral. Frédéric Gardes, président de GTOI et directeur régional de la COLAS, avait annoncé une importation ponctuelle de "très gros enrochements." Mais un transporteur qui a fait le déplacement jusqu'à Tamatave assure que des roches de "toute taille" sont prêtes. De quoi ajouter un peu plus de confusion à ce dossier.
Illustration : Péage à Saint-Denis : un débat confus
LIKES
TWEETS

Gilbert Annette répond à Jean-Hugues Ratenon

Péage à Saint-Denis : un débat confus

Posté par IPR, dans Route du littoral
C'est Jean-Hugues Ratenon qui, le premier, s'est alarmé du retour du projet d'un péage à l'entrée Ouest de la Nouvelle route du littoral. Un projet qui revient par le biais de Gilbert Annette, maire de Saint-Denis, qui a lancé un avis d'appel public à la concurrence sur une étude de faisabilité d'un péage. Ce dernier a tenu à s'expliquer ce mercredi 14 octobre 2015.
Illustration : Transporteurs : les discussions coincent pour les andains
LIKES
TWEETS

Nouvelle route du littoral

Transporteurs : les discussions coincent pour les andains

Posté par IPR, dans Route du littoral
Si le débrayage des travailleurs de la Grande Chaloupe a pu déboucher sur un accord, les discussions des transporteurs autour des andains de la Nouvelle route du littoral ont échoué ce lundi 12 octobre 2015. Le syndicat professionnel des sous-traitants de La Réunion a quitté la table des négociations, estimant que les engagements pris il y a quelques jours par Dominique Fournel, vice-président de la Région en charge de la NRL, n'ont pas été tenus. (photo archives)
Illustration : Nouvelle route du littoral : fin du débrayage, le travail reprend
LIKES
TWEETS

Les anciens horaires sont rétablis

Nouvelle route du littoral : fin du débrayage, le travail reprend

Posté par IPR, dans Route du littoral
A l'arrêt ce lundi matin 12 octobre 2015 suite à un débrayage du personnel, le chantier de la Nouvelle route du littoral a repris à la mi-journée au niveau de la Grande Chaloupe et du rond-point des Pêcheurs. En négociations au sujet des nouveaux horaires de travail, les syndicats et la direction du groupement GTOI / SBTPC / Vinci construction ont trouvé un signé un protocole de fin de débrayage après plusieurs heures de discussions. Les anciens horaires sont de nouveau appliqués. Le travail le samedi se fera sur la base du volontariat.
Illustration : Nouvelle route du littoral : le chantier à l'arrêt suite à un débrayage
LIKES
TWEETS

Les salariés contestent le changement des horaires de travail

Nouvelle route du littoral : le chantier à l'arrêt suite à un débrayage

Posté par IPR, dans Route du littoral
La construction de la Nouvelle route du littoral est à l'arrêt ce lundi 12 octobre 2015. Au niveau de la Grande Chaloupe et du rond-point des Pêcheurs, plus de 100 travailleurs de GTOI/SBTPC /Vinci Construction ont débrayé suite à un changement des horaires de travail. Les salariés affirment ne pas avoir été prévenus en amont de cette modification. Selon la direction du groupement, l'accord a été négocié, accepté et signé avec les syndicats. Mais de son côté, Jacky Balmine, secrétaire général de la CGTR BTP, réfute totalement.
Illustration : "Les Réunionnais doivent entendre qu'on ne touche pas à notre président"
LIKES
TWEETS

Les proches de Didier Robert s'adressent aux militants de Didier Robert...par SMS

"Les Réunionnais doivent entendre qu'on ne touche pas à notre président"

Posté par IPR, dans Route du littoral
Depuis l'annonce ce jeudi 8 octobre 2015 de la vague de perquisitions menées dans le cadre de l'enquête sur les marchés de la nouvelle route du littoral, des proches de Didier Robert essayent de sauver ce qui peut l'être. Ainsi dès jeudi soir un message sms a été adressé aux militants du sénateur et président de la Région dont le domicile de Didier Robert a été perquisitionné. "Sans le (Didier Robert) faire passer pour une victime, mais les Réunionnais doivent entendre qu'on ne touche pas à notre président" s'exclame l'auteur du sms