violence

Illustration : Unir OI lance une campagne de sensibilisation contre les violences intrafamiliales
LIKES
TWEETS

Des messages seront affichés sur écran géant

Unir OI lance une campagne de sensibilisation contre les violences intrafamiliales

Posté par IPR, dans violence
L'association Unir Océan Indien lance une importante campagne de sensibilisation aux violences familiales sur affichage public tout au long du mois d'avril 2021. "Unir OI accompagne les victimes de violences intrafamiliales grâce à une cellule d'écoute composée de professionnels expérimentés" indique l'association dont nous publions ci-dessous le communiqué de Unir OI, Ensemble construisons notre avenir (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Mayotte : la préfecture publie son premier baromètre de la délinquance
LIKES
TWEETS

Un état des lieux chaque semaine

Mayotte : la préfecture publie son premier baromètre de la délinquance

Posté par IPR, dans violence
Pour renforcer la lutte contre la violence sur l'île au parfum, la préfecture de Mayotte a publié le 5 mars 2021 son premier baromètre de la délinquance qui relève les délits sur la semaine du 22 au 28 février. Si tous les indicateurs sont en baisse par rapport à 2020, 16 cambriolages de domiciles ont été recensés sur une semaine, un chiffre en hausse en comparaison de la moyenne hebdomadaire de 2020. Le baromètre de la délinquance comparera les délits chaque semaine avec les données de 2020. Le baromètre sera publié chaque semaine par la préfecture de Mayotte. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Interpellation à Saint-Philippe : les gendarmes n'ont commis "aucune faute" selon le général Poty
LIKES
TWEETS

[LIVE] Explications après la diffusion d'une vidéo polémique

Interpellation à Saint-Philippe : les gendarmes n'ont commis "aucune faute" selon le général Poty

Posté par IPR, dans violence
La vidéo d'une interpellation musclée à Saint-Philippe agite la toile réunionnaise depuis plusieurs jours. On y voit un homme se faire arrêter par les gendarmes : l'un d'eux lui assène alors un coup de pied. Le député Jean-Hugues Ratenon notamment, choqué par la vidéo, a adressé ce mardi 1er décembre un courrier au général Pierre Poty, commandant de la gendarmerie de la Réunion, pour lui proposer une rencontre vendredi 4 décembre. Ce mardi le général Poty a souhaité faire la lumière sur cette interpellation et donner sa version des faits. Il a indiqué que l'homme était déjà connu des forces de l'ordre, qu'il était alcoolisé au moment de l'interpellation, près des lieux de l'accident mortel du 29 novembre qui a coûté la vie à deux personnes. Le général affirme "qu'aucune faute" n'a été commise par les gendarmes mobilisés et que par conséquent, aucune enquête interne ne serait ouverte. Le coup de pied que l'on voit dans la vidéo est, dit-il, un "coup d'arrêt" qui fait partie des procédures, et aucun autre coup n'a été porté. (Photos rb/www.ipreunion.com)
Illustration : La vidéo de l'interpellation musclée d'un homme par les gendarmes déchaîne les réseaux sociaux
LIKES
TWEETS

Saint-Philippe

La vidéo de l'interpellation musclée d'un homme par les gendarmes déchaîne les réseaux sociaux

Posté par IPR, dans violence
Une vidéo montrant un homme se faire interpeller de manière très musclée par les gendarmes agite les réseaux sociaux. La scène a été tournée à Saint-Philippe ce dimanche soir 29 novembre 2020 à proximité du lieu de l'accident ayant coûté la vie à un pilote de deux roues et à sa passagère. La vidéo en question génère déjà de nombreuses réactions, dont celle du député Jean-Hugues Ratenon, "Si ces images sont vraies (...) je condamne cela avec la plus grande fermeté" a-t-i écrit sur son compte Facebook ce lundi(Photo : Facebook - Jean-Hugues Ratenon)
Illustration : Loi Sécurité globale : la tension monte à Paris, des affrontements et incendies en cours
LIKES
TWEETS

[LIVE] Plusieurs vidéos de violences policières ont émergé cette semaine

Loi Sécurité globale : la tension monte à Paris, des affrontements et incendies en cours

Posté par IPR, dans violence
Le vendredi 21 novembre 2020, les députés français ont voté pour l'interdiction de diffuser le visage des policiers si cette diffusion est considérée comme "malveillante". Un terme vague qui a soulevé l'indignation, notamment chez les journalistes, mais pas que. Si l'exécutif tente de rassurer, le récent passage à tabac d'un producteur noir par des policiers et dont les images ont été diffusées, menant à l'ouverture d'une enquête, prouve une nouvelle fois la nécessité de filmer les forces de l'ordre. En métropole, une marche des libertés est organisation dans une cinquantaine de villes ce samedi, au lendemain de nouvelles incriminations contre la police. Suivez notre live (Photo d'illustration AFP)
Illustration : Ecole supérieure d'art : un enseignant accusé de harcèlement
LIKES
TWEETS

Son avocat réfute les accusations

Ecole supérieure d'art : un enseignant accusé de harcèlement

Posté par IPR, dans violence
Alors que l'Ecole supérieure d'art (ESA) de La Réunion serait en butte à "de dysfonctionnements majeurs au sein de l'enseignement", selon plusieurs sources, une ancienne élève accuse l'un des professeurs de viol. Elle aurait porté plainte en mai 2020, cinq ans après les faits, d'après la FSU. Une accusation que réfute l'avocat de l'enseignant, "cela m'étonnerait fortement qu'une plaine ait été portée" déclare-t-il (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Saint-Benoît : inauguration d'un espace d'écoute pour les victimes de violences intrafamiliales
LIKES
TWEETS

Soutien et prise en charge

Saint-Benoît : inauguration d'un espace d'écoute pour les victimes de violences intrafamiliales

Posté par IPR, dans violence
La prise en charge des victimes de violences intrafamiliales se renforce, à l'initiative de la préfecture, en créant le premier point d'accueil et d'information relatif aux violences conjugales à Saint-Benoît. Il se situe à l'entrée du centre commercial de Beaulieu et ouvrira lundi 2 novembre 2020 pour soutenir les victimes comme les témoins de violences. Nous publions ci-dessous le communiqué de la préfecture. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Dans les Outre-mer, les infractions sont plus violentes qu'en Métropole
LIKES
TWEETS

Bilan de la délinquance 2019

Dans les Outre-mer, les infractions sont plus violentes qu'en Métropole

Posté par IPR, dans violence
Le service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) a publié son bilan 2019 de l'insécurité et de la délinquance. Il en ressort que les infractions sont plus fréquentes dans les territoires ultramarins qu'en Métropole. A La Réunion, les infractions violentes de type vol ou cambriolage sont proches de la moyenne nationale mais les violences sexuelles y sont supérieures. Nous publions ci-dessous les principaux éléments du rapport ministériel.
Illustration : Saint-Joseph : journée de rencontre sur les violences intra-familiales le 11 septembre
LIKES
TWEETS

A la Maison pour tous

Saint-Joseph : journée de rencontre sur les violences intra-familiales le 11 septembre

Posté par IPR, dans violence
Le CLSPD (Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance) et la ville de Saint-Joseph organisent la 36ème rencontre VIF (Violences Intra Familiales) à la Maison pour tous du centre ville, de 8h30 à 12h le vendredi 11 septembre 2020. (Photo d'illustration Saint-Joseph rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Ecriture bienveillante : un atelier pour ouvrir la parole des femmes victimes de violences
LIKES
TWEETS

Briser les tabous

Ecriture bienveillante : un atelier pour ouvrir la parole des femmes victimes de violences

Posté par IPR, dans violence
Ce vendredi 17 juillet, à la cité des arts de Saint Denis, s'est tenue une conférence de presse en présence de la sous-préfète Isabelle Rebattu sur le thème des violences intrafamiliales. Six femmes ayant subies des violences sexuelles, physiques, morales ont décidé de raconter leurs histoires au travers de textes écrits lors de l'atelier. Une initiative menée par Isabelle Kichenin, créatrice d'"Écriture Bienveillante". Un atelier "ouvert à toutes les femmes qui souhaitent s'exprimer et échanger sur leur vie, quel que soit leur rapport à l'écriture" précise-t-elle. (Photo es/www.ipreunion.com)
Illustration : Le Colosse aux pieds d'argile sensibilise contre les violences sexuelles
LIKES
TWEETS

L'association est en visite dans l'île

Le Colosse aux pieds d'argile sensibilise contre les violences sexuelles

Posté par IPR, dans violence
Ce mercredi 4 mars 2020, le Centre de Ressources, d'Expertise et de Performance Sportive (CREPS) de La Réunion accueillait l'association Colosse au pied d'argile pour discuter de la problématique des violences sexuelles au sein du milieu sportif. Alors que des témoignages affluent depuis plusieurs semaines sur les violences sexuelles présentes dans le sport, l'association fait le tour des centres sportifs pour sensibiliser sportifs et formateurs. (Photo as/www.ipreunion.com)
Illustration : Féminicides : La Réunion est le troisième département le plus violent envers les femmes
LIKES
TWEETS

Sept plaintes sont déposées chaque jour

Féminicides : La Réunion est le troisième département le plus violent envers les femmes

Posté par IPR, dans violence
Ce samedi 8 février 2020 étaient présentés les résultats d'une étude de plusieurs mois sur les féminicides à La Réunion. L'étude porte sur la période de 2006 à 2019, où 50 femmes ont été tuées, soit en moyenne quatre par an. L'objectif était étudier les spécificités de ces agressions mortelles, afin d'en dégager les similarités et établir un schéma d'action efficace pour endiguer ce phénomène. La Réunion est le troisième département le plus violent de France envers les femmes. Chaque jour, sept plaintes qui sont déposées pour violences conjugales. De nombreuses préconisations ont été apportées par les acteurs juridiques et associatifs qui ont participé à l'étude
Illustration : Pourquoi une si longue attente pour être entendues...
LIKES
TWEETS

Victimes de violences sexuelles

Pourquoi une si longue attente pour être entendues...

Posté par IPR, dans violence
Nous sommes en 2020. Les langues continuent de se délier, parfois vingt ans plus tard, sur l'horreur que peuvent vivre certaines (beaucoup) de femmes dans leur quotidien. Agressions, violences sexuelles, conjugales, psychologiques...Les femmes ont de tout temps été malmenées, le plus souvent par des hommes. Depuis le mouvement #MeToo, la prise de parole s'est améliorée, mais certains continuent de protéger ceux qui en sont coupables. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : A La Réunion, un mineur est violé tous les deux jours
LIKES
TWEETS

130 000 fillettes agressées tous les ans à l'échelle nationale

A La Réunion, un mineur est violé tous les deux jours

Posté par IPR, dans violence
Chaque année, en France, environ 130 000 fillettes et 35 000 petits garçons subiraient des violences sexuelles. Cela équivaut à une fillette sur cinq et un garçon sur treize. Si les chiffres exacts ne sont pas connus à La Réunion, on sait cependant qu'un viol sur mineur a lieu tous les deux jours sur notre île - de ce que l'on sait. Par ailleurs, notre île est de manière générale plus violente envers les femmes que la métropole, avec 0,9 femmes sur 1000 victimes de violences sexuelles dans le cadre familal à La Réunion contre 0,6 dans l'hexagone. En dehors du cadre familial, c'est 2,8 victimes dans l'île contre 2 en métropole. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Mobilisation pour les femmes et enfants victimes de violences
LIKES
TWEETS

[PHOTOS/VIDÉOS] Contre les violences intrafamiliales (actualisé)

Mobilisation pour les femmes et enfants victimes de violences

Posté par IPR, dans violence
Dimanche 30 juin 2019 une mobilisation citoyenne se tient depuis 14h devant le tribunal de Champ fleuri, pour demander une meilleure protection des femmes et des enfants victimes de violences. Environ 40 personnes sont réunies, la députée Huguette Bello s'est jointe au mouvement. Une action à l'initiative des associations E.P.A (Ecoute-moi, protège-moi, aide-moi), le CEVIF (collectif pour l'élimination des violences intrafamiliales) et AFECT. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)