Violences urbaines

Illustration : La sous-préfète de Saint-Paul et le maire du Port sur les lieux de l'incendie
LIKES
TWEETS

La mairie annexe de la Rivière des Galets sinistrée

La sous-préfète de Saint-Paul et le maire du Port sur les lieux de l'incendie

Posté par IPR, dans Violences urbaines
Ce mercredi 20 février 2013, les habitants du Port sont sous le choc après une longue nuit d'affrontements entre émeutiers et forces de l'ordre. Dans le quartier de la Rivière des Galets où on a assisté à des scènes de guérilla urbaine et où la mairie annexe a été incendiée, ce matin, on constate les nombreux dégâts. C'est la désolation et la tristesse qui règnent dans le regard des habitants. Les employés de la mairie sont en pleurs. Sur place, Chantal Ambroise, sous-préfète de Saint-Paul, qui a tenu à montrer sa "solidarité" à la commune du Port, et Jean-Yves Langenier, maire de la ville. Ce dernier n'a pas manqué de déplorer un acte "inqualifiable" et "scandaleux". Il a notamment souligné que le problème de l'emploi dépasse largement la compétence des collectivités. À noter qu'il n'y a pas de rupture du service public puisque tous les services ont été transférés dans les locaux qui n'ont pas brûlé. Quant aux archives de 2012 et 2013, elles sont parties en fumée.
Illustration : Le Port - Nouvelle nuit d'émeutes
LIKES
TWEETS

Mairie annexe incendiée, station-services dévalisée, barrages enflammés

Le Port - Nouvelle nuit d'émeutes

Posté par IPR, dans Violences urbaines
Emeutes et violences urbaines ont de nouveau secoué la ville du Port dans la nuit de ce mardi 19 au mercredi 20 février 2013. Dès la tombée de la nuit, alors que la journée avait été plutôt calme -malgré quelques tensions -, dans le quartier de la Rivière des Galets, dès la tombée de la nuit, des incidents ont éclaté : voiture incendiée, mairie annexe de la Rivière des Galets à moitié brûlée, une station-services dévalisée dans l'avenue Rico Carpaye, poubelles incendiées, barrages dressés aux ronds-points de la Rivière des Galets et des Danseuses. Des affrontements ont, pour la deuxième nuit d'affilée, opposé des manifestants aux forces de police et de gendarmerie. Les premiers ont provoqué les seconds à coups de galets, de fumigènes et de cocktails Molotov. Ce à quoi les grenades lacrymogènes ont répondu. Au moins six interpellations ont eu lieu cette nuit.
Illustration : Rivière des Galets : les manifestants demandent 200 contrats
LIKES
TWEETS

Le Port (actualisé à 18h30)

Rivière des Galets : les manifestants demandent 200 contrats

Posté par IPR, dans Violences urbaines
A 18h35 ce mardi 19 février 2013, la situation n'a pas vraiment évolué dans le quartier de la Rivière des Galets au Port. Les manifestants sont toujours rassemblés autour du rond-point dans le quartier. Ils continuent à réclamer 200 contrats et de meilleurs conditions de vie dans le secteur. Ils ont tout de même libéré une partie de la chaussée dans le rond-point, permettant une circulation plus fluide. Les forces de l'ordre sont toujours présentes à la Rivière des Galets mais le climat est plutôt calme en ce début de soirée.
Illustration : Blocage dans le rond-point de la Rivière des Galets
LIKES
TWEETS

Le Port - Manifestation des chômeurs (actualisé à 14h15)

Blocage dans le rond-point de la Rivière des Galets

Posté par IPR, dans Violences urbaines
A 14h10 ce mardi 19 février 2013, le barrage filtrant installé dans le rond-point de la Rivière des Galets est toujours en place. Les automobilistes peuvent passer à intervalles réguliers. Yoan Mongin, porte-parole des manifestants, a indiqué attendre la tenue d'une réunion en vue de débloquer la situation.
Illustration : Colère des sans emplois, le Port s'embrase
LIKES
TWEETS

Nuit d'émeutes et d'affrontements

Colère des sans emplois, le Port s'embrase

Posté par IPR, dans Violences urbaines
Le Port a été le théâtre de scènes de violences urbaines ce lundi 18 février 2013. Jets de galets contre grenades lacrymogènes, le jeu du chat et de la souris entre les manifestants en colère face au chômage grandissant et les forces de l'ordre a duré plusieurs heures. Retour en images sur une nuit d'affrontements et de violences urbaines, après une journée pleine de tensions.
Illustration : Nuit d'émeutes et d'affrontements
LIKES
TWEETS

Le Port sous tension

Nuit d'émeutes et d'affrontements

Posté par IPR, dans Violences urbaines
La ville du Port a été le théâtre de scènes d'émeutes et d'affrontements dans la nuit de ce lundi 18 février 2013 à ce mardi 19 février 2013. A 0h30, le calme n'était toujours pas revenu. Les affrontements entre forces de l'ordre et manifestants ont commencé avant la tombée de la nuit dans le quartier de la Rivière des Galets, où les jets de galets ont répondu aux grenades lacrymogènes jusque très tard. Le climat a été également très tendu dans le rond-point des Danseuses et dans l'avenue Rico Carpaye, où des poubelles ont été incendiées. Dans le centre-ville aussi, plusieurs incidents ont été signalés.
Illustration : Tensions, heurts et incidents
LIKES
TWEETS

Le Port (actualisé à 00h05)

Tensions, heurts et incidents

Posté par IPR, dans Violences urbaines
A 23h50 ce lundi 18 février 2013, les forces de l'ordre interviennent avec des grenades lacrymogènes dans l'avenue Rico Carpaye au Port, où un groupe de manifestants a érigé un barrage à l'aide de poubelles en feu. Dans de nombreux ronds-points de la ville, des galets et des poubelles incendiées ont été entreposées. Par ailleurs, les affrontements entre manifestants et forces de l'ordre se poursuivent à la Rivière des Galets.