Plusieurs véhicules incendiés et des commerces pillés (actualisé à 0h30) :

Le Port et le Chaudron s'enflamment


Publié / Actualisé
Ce jeudi soir 30 janvier 2014, une centaine de personnes - dont une cinquantaine de jeunes actifs - se sont rassemblées pour manifester à Saint-Denis, au mail du Chaudron, entre le Jumbo Score et la rue François-Châtelain. Des poubelles ont été enflammées et des barricades dressées afin de mettre en place des barrages. Les jeunes ont également pénétré dans la cour du Jumbo Score et incendié un conteneur. Un PMU a été pillé au Chaudron, ainsi qu'un bar-tabac boulevard de la Providence. Au Port, un camion enflammé a été placé en travers du rond-point donnant accès à la Rivière des Galets, tandis que plusieurs groupes de jeunes ont mis le feu à des poubelles, s'attaquant également à des commerces. Deux personnes ont été interpellées au Port.
Ce jeudi soir 30 janvier 2014, une centaine de personnes - dont une cinquantaine de jeunes actifs - se sont rassemblées pour manifester à Saint-Denis, au mail du Chaudron, entre le Jumbo Score et la rue François-Châtelain. Des poubelles ont été enflammées et des barricades dressées afin de mettre en place des barrages. Les jeunes ont également pénétré dans la cour du Jumbo Score et incendié un conteneur. Un PMU a été pillé au Chaudron, ainsi qu'un bar-tabac boulevard de la Providence. Au Port, un camion enflammé a été placé en travers du rond-point donnant accès à la Rivière des Galets, tandis que plusieurs groupes de jeunes ont mis le feu à des poubelles, s'attaquant également à des commerces. Deux personnes ont été interpellées au Port.

0h30 : Au Port, toute l'avenue Rico-Carpaye est bloquée par des feux de poubelles ayant été allumés tout au long de la rue. Une centaine de protestataires tentent de fracturer des commerces. Au Chaudron, les policiers ont dispersé les jeunes du boulevard principal pour permettre l'intervention des pompiers afin d'éteindre le véhicule incendié. Les manifestants se rabattent dans les rues adjacentes, où des incendies éclatent un peu partout.

0h20 : À hauteur du rond-point du mail du Chaudron, des manifestants ont renversé une voiture avant d'y mettre le feu. Ils ont été pris en chasse par des hommes du GIPN (Groupe d'intervention de la police nationale).

0h05 : Après un PMU au Chaudron, c'est un bar-tabac qui a été vandalisé et pillé boulevard de la Providence, à Saint-Denis.

0h00 : Au Port, des petits groupes de jeunes sillonnent différents quartiers de la ville, multipliant les tentatives d'effraction sur des commerces et des pharmacies.

23h45 : Dans le quartier du Moufia, à Saint-Denis, un véhicule a été enflammé, ainsi que des poubelles et des branchages, autour du rond-point à proximité du lycée Georges-Brassens. Les incendiaires se sont ensuite dispersés.

23h35 : les manifestants ont coupé le courant alimentant les réverbères, les alentours du mail du Chaudron sont dans le noir.

23h25 : Au Chaudron, les forces de l'ordre ont pris place sur le parking du Jumbo Score, une cinquantaine de jeunes s'étant regroupés de l'autre côté du mail. Des restes de barrages enflammés jonchent le sol. Les policiers tentent de dégager le rues adjacentes, essuyant des jets de galets, répondant par des grenades lacrymogènes. Côté police, une cinquantaine d'hommes sont mobilisés sur les lieux.

22h50 : Deux personnes ont été interpellés au Port en marge de ces manifestations.

22h35 : Après le PMU, les manifestants ont tenté de s'attaquer à d'autres commerces du quartier du Chaudron, mais ont été repoussés par des vigiles.

22h30 : Au Port, des petits groupes de jeunes mettent le feu à des poubelles avenue Rico-Carpaye.

22h15 : Au Chaudron, le PMU situé à proximité du Jumbo Score est en train d'être pillé.

22h10 : Un nouveau barrage enflammé est dressé au Port, au niveau du rond-point des Danseuses, tenu par un petit groupe de jeunes.

22h05 : Au Port, le camion incendié sur le rond-point de la Rivière des Galets a pu être éteint par les pompiers. Selon les premiers éléments, les jeunes auraient arrêté le véhicule et fait descendre ses occupants avant d'y mettre le feu. À noter que les réverbères ont été coupés et que le quartier a été plongé dans le noir. Les manifestants auraient également tenté de s'attaquer au Jumbo Score, mais n'y seraient pas parvenus.

21h45 : Un camion enflammé est signalé au Port, placé en travers du rond-point donnant accès à la Rivière des Galets. Plusieurs groupes de jeunes se sont également positionnés autour du rond-point du Coeur-Saignant.

21h30 : À Saint-Denis, une centaine de personnes sont rassemblées au mail du Chaudron, entre le Jumbo Score et la rue François-Châtelain. Des poubelles ont été enflammées et des barricades dressées afin de mettre en place des barrages. Les jeunes ont également pénétré dans la cour du Jumbo Score et incendié plusieurs conteneurs.

18 heures : En marge des manifestations lycéennes, plusieurs débordements ont été enregistrés au Port. Le calme semblait être revenu en fin d'après-midi.

www.ipreunion.com

   

8 Commentaire(s)

Alsarun, Posté
in kréol,pokoué ou ve la loi francaise i change oui li doi changé mé pa seleman po punir ban "mal élevé" i fo ban politisyen metropole i rekoné ke la réunion c la france done a nou légalité social,de prpfoté des mêmes droit et salaire kin métropolitain é si ou ve la justice i change c plutot ban magistrat et juge en france ki doi changé en france in "mal élevé" i vol i agresse i pran souvan peine en sursis la rényon lo rényoné i fé lo mém zafér i pran 3 ans ferme,donc in kréol mi di a ou alé tir in féye c pa parce que zordi ou lé méssié ou pe permet a ou parske in zour la desante sera danzéré po ou
Tondour, Posté
Ces jeunes subissent la politique désastreuse a la réunion ...ils sont a plaindre ! La situation social est catastrophique voilà la preuve arrêter de dire que c est des fumiste ils subissent l immolisme et l'assistanat car on achète la paix social a la réunion !
Jean-pierre espéret, Posté
"une centaine de personnes - dont une cinquantaine de jeunes actifs -" une formule qui résume bien la situation : actifs dans la violence car inactifs dans la vie!
Rudy c97427, depuis son mobile, Posté
y faut pas fout le feu i faut juste que la population i comprend la zot na le plein a coze nous tout i met la main ensemble et nous sa pas met carburant pendant 2 jours et nous achète pas rien dans les stations na voir si 2 jours zot i vend ps carburant comment sera zot chiffe d'affaire, zot i fait grève po que la population la peur et tout i fait le plein avec la pluie que la tombé dernièrement i faut que la population i néttoy lé cuve nous lé couillon!!!! nous tombe ds panneau!!!!
In kreol, Posté
Pitoyable.
Tant que la loi française ne changera pas, ça va empirer.
A quand les travaux forcé pour cette jeunesse mal élevée.
Nadia, Posté
C'est lamentable... Toujours les mêmes, je pense.. Qu'ont-il à gagner ? Rien. Toujours désolant de voir qu'après ces pillages ce sont les gens de leur quartier qui seront les plus lésés, car ces bandes cassent tout, sans aucun d'état d'âme et sans même penser que parmi les victimes il y en a qui s'accrochent à leur gagne pain pour essayer de s'en sortir. Souvenez-vous de la petite du salon d'esthétique de la Rivière-des-Galets, à qui il ne restait que ces larmes pour pleurer devant son magasin brûlé et détruit après le passage de ces bandes d'abrutis... C'était, il y a quelques années de cela... Elle l'avait dit à l'époque, toutes ses économies elle les avait mis dans son outil de travail...
Ben10 974, Posté
Voila le résultat de 40 ans d'assistanat une classe politque corrompus (presque tous ) ! la Reunion se reveille petit a petit et voie qu on se fou de sa geule !
Run-tropik, Posté
De part la gréve des stations services,la chaleur dans les écoles et les élections municipales qui approche,cette année,le peuple risque d'étre plus présent dans les rues..dommage pour l'image de carte postal