Activité volcanique :

Le Piton de la Fournaise toujours calme


Publié / Actualisé
L'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) vient de publier le bulletin d'activité du volcan pour la période du 1er mai au 1er juin 2014. Celui-ci indique que le niveau d'activité "reste faible "et qu'"une faible sismicité a été détectée à l'aplomb du cratère sommital Dolomieu".
L'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) vient de publier le bulletin d'activité du volcan pour la période du 1er mai au 1er juin 2014. Celui-ci indique que le niveau d'activité "reste faible "et qu'"une faible sismicité a été détectée à l'aplomb du cratère sommital Dolomieu".

Concernant le Piton de la Fournaise, l’OVPF note que "les mesures de géodésie ne montrent qu’une légère déflation sommitale qui se poursuit au niveau du cône sommital. Les mesures de gaz ont détecté de faibles émissions de dioxyde de soufre (SO2) pendant la période indiquée".

Au niveau de la sismologie, le nombre de séismes volcano-tectoniques "reste faible, avec une moyenne de 1,3 événements par jour". De plus, "un nombre modéré d’éboulements sommitaux de petit volume (25/jour en moyenne) est détecté au sein du cratère Dolomieu". De faibles émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont également été détectées dans la période indiquée.

"Le niveau d’activité sismique à l’échelle de l’île dont la zone du Piton des Neiges a diminué par rapport au mois d'avril et redevient faible. En moyenne 2,7 séismes par semaine ont été enregistrés", poursuit l’OVPF. "La magnitude de ces événements est faible, toujours inférieure à 1,0 en dehors de deux événements profonds dont la magnitude a été mesurée à 2 et 2,3. Les foyers de ces événements sismiques sont localisés en profondeur entre 8 et 28 km sous le niveau de la mer. Ces séismes concernent l’ensemble de l'île. La profondeur et la magnitude de ces événements sont telles qu’ils n’ont aucune influence en surface", conclut l’Observatoire.

   

1 Commentaire(s)

Lou Andrea, Posté
Je voudrais savoir si on a noté un recrudescence de l'activité sismique les jours d'attaque de requin(dans l'idéal 8j avant et après .Si ces données sont disponibles où puis- je les trouver merci