L'hypothèse d'une éruption s'éloigne :

Le nombre de séismes sous le Piton de la Fournaise continue de diminuer


Publié / Actualisé
Suite à la crise sismique qui s'est déroulée vendredi 4 décembre 2020 de 5h10 à 5h54, le nombre de séismes sous le Piton de la Fournaise continue de diminuer avec cinq séismes volcano-tectoniques enregistrés ce samedi, selon l'observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF). (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Suite à la crise sismique qui s'est déroulée vendredi 4 décembre 2020 de 5h10 à 5h54, le nombre de séismes sous le Piton de la Fournaise continue de diminuer avec cinq séismes volcano-tectoniques enregistrés ce samedi, selon l'observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF). (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"Aucune variation de flux de CO2 dans sol ou de flux de SO2 dans l’air n’a été enregistrée pendant ou suite à l’intrusion du 4 décembre" ajoute l'OVPF. "Côté déformation, l’inflation de l’édifice volcanique (gonflement) semble repartir suite à l’intrusion du 4 décembre. Ce paramètre sera à confirmer ces prochains jours."

Contactée, Aline Peltier, directrice de l'observatoire, confirme qu'il n'y a "pas de reprise" de la crise sismique. L'alerte 1 du plan Orsec est toujours active cela dit. L'accès du public à la partie haute de l'enclos du Piton de la Fournaise, que ce soit depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier reste interdit.

L'alerte a été donnée vendredi dans la matinée. La crise observée était accompagnée de déformation rapide. "Une éruption est probable à brève échéance dans les prochaines minutes ou heures" indiquait alors la préfecture.

Lire aussi : Piton de la Fournaise : l'activité sismique a fortement diminué

Mais peu de temps après cette brusque agitation, le volcan s'est un peu calmé. Le nombre de séismes et de déformation était en baisse dès 6h30 du matin. 14 séismes seulement ont été enregistrés entre 6 et 14 heures.

N'oublions pas que le volcan est capricieux et qu'une reprise est toujours possible, à tout moment. Si le volcan venait à se réveiller pour de bon, il s'agirait de la troisième éruption de l'année, sans doute la dernière en ce mois de décembre. Contrairement à l'année 2019 qui a connu cinq éruptions, cette année n'en a connu que deux, dont une en plein confinement.

Lire aussi : Volcan : deux éruptions en 2020 et beaucoup de fausses alertes

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !