24 séismes à la mi-journée :

Piton de la Fournaise : "tous les feux sont au vert" pour une éruption


Publié / Actualisé
Depuis le 13 mars déjà, le Piton de la Fournaise montre d'importants signes de réveil. La reprise de la sismicité se confirme ce mardi 23 mars 2021 avec 24 séismes enregistrés à la mi-journée, contre 27 pour toute la journée du lundi. Des chiffres importants qui montrent une "tendance qui peut conduire à une éruption" indique la directrice de l'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF). (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Depuis le 13 mars déjà, le Piton de la Fournaise montre d'importants signes de réveil. La reprise de la sismicité se confirme ce mardi 23 mars 2021 avec 24 séismes enregistrés à la mi-journée, contre 27 pour toute la journée du lundi. Des chiffres importants qui montrent une "tendance qui peut conduire à une éruption" indique la directrice de l'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF). (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Va-t-on bientôt assister à la première éruption de l'année 2021 ? Le Piton de la Fournaise semble continuer à s'agiter, avec quasiment autant de séismes enregistrés à la mi-journée que ce lundi pour la journée entière. "Des chiffres importants" reconnaît la directrice de l'observatoire Aline Peltier. "Le réservoir de magma continue de se remplir, et les flux de CO2 continuent d'augmenter" précise-t-elle. Les émissions de CO2 s'échappent du magma qui remonte, un indicateur précieux quand une éruption se prépare. "Tous les feux sont au vert" estime la volcanologue.

Lire aussi - Piton de la Fournaise : l'inflation se poursuit

Une éruption qui pourrait avoir lieu "très prochainement", dans les prochains jours peut-être, mais qui pourrait tout aussi bien avorter. Prudence, comme aime le rappeler Aline Peltier : "nous l'avons déjà vu plusieurs fois en 2019 et 2020", cette reprise de la sismicité peut ne rien donner dans l'immédiat.

Impossible de savoir pour l'instant à quel endroit précis du volcan pourrait avoir lieu l'éruption. "Nous le saurons quand le magma quittera le réservoir" note Aline Peltier, soit quand le passage en alerte 1 sera déclaré par la préfecture. Ce n'est pas encore le cas, et le volcan est toujours en phase de vigilance actuellement.

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !