Des cheveux de Pélé à Saint-Philippe (actualisé) :

Piton de la Fournaise : l'intensité de l'éruption reste stable


Publié / Actualisé
L'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) informe ce vendredi 16 avril 2021 que l'intensité de l'éruption reste stable. La station qui était menacée par une coulée de lave a été récupérée. Comme indiqué précédemment, le front de coulée située au sommet des Grandes pentes est figé. L'activité se concentre sur le plateau. Trois cônes éruptifs sont confirmés et des cheveux de Pélé ont été observés au Baril, à Saint-Philippe. A ce sujet, la préfecture appelle les agriculteurs et éleveurs de la zone à la plus grande vigilance. (Photos : OVPF)
L'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) informe ce vendredi 16 avril 2021 que l'intensité de l'éruption reste stable. La station qui était menacée par une coulée de lave a été récupérée. Comme indiqué précédemment, le front de coulée située au sommet des Grandes pentes est figé. L'activité se concentre sur le plateau. Trois cônes éruptifs sont confirmés et des cheveux de Pélé ont été observés au Baril, à Saint-Philippe. A ce sujet, la préfecture appelle les agriculteurs et éleveurs de la zone à la plus grande vigilance. (Photos : OVPF)

"L’éruption débutée le 09/04/2021 à 19h (apparition du trémor) se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur d’une émission de lave en surface) sur les dernières 24h est restée relativement stable. Une mission de l’OVPF-IPGP réalisée ce matin avec le concours de la Section aérienne de gendarmerie et du PGHM a permis de sauver et de récupérer une station sismologique qui était sous la menace d’une coulée de lave située à environ 300 m en amont" informe l'observatoire qui note que :

"- que le front de coulée situé dans le haut des Grandes Pentes est désormais figé,
- l'activité de coulée se focalise désormais sur le plateau en aval du site éruptif, avec la mise en place d’un régime en tunnels de lave montrant de nombreuses résurgences
- les trois cônes éruptifs sont désormais entièrement clos latéralement, ne laissant s’échapper la lave que par leur bouche sommitale et par tunnels. Une fusion entre les deux cônes les plus en aval est en train de s’opérer".

Sur les dernières 24 heures, 17 séismes volcano-tectoniques superficiels (entre le niveau de la mer et la surface) ont été enregistrés sous les cratères sommitaux.

Par aiilleurs, des retombées de cheveux de Pélé ont été observées dans le secteur du Baril à Saint Philippe. A ce sujet, la préfecture émet quelques recommandations. "Les éleveurs sont appelés à être vigilants en contrôlant leur pâturage afin d’éviter l’ingestion par leurs animaux. Ces produits volcaniques pourraient présenter un danger et provoquer, en cas d’ingestion de quantités importantes, des lésions digestives. En cas d’observation, les éleveurs sont invités à maintenir les animaux à l'intérieur des bâtiments jusqu’à la survenue de pluies permettant de lessiver le sol" indique la préfecture.

Concernant la production végétale, "pour les secteurs de production de fruits et légumes, la survaillance de retombées de cheveux de Pélé est conseillée. En cas d’observation, il est préconisé de bien laver les récoltes avant de les consommer ou de les commercialiser. Lors de ces opérations de lavage il convient de se protéger les mains."

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !