L'épisode désormais terminé :

Saint-Joseph : pic de pollution lié à l'éruption du Piton de la Fournaise


Publié / Actualisé
L'Observatoire réunionnais de l'air (ORA) a enregistré une concentration de particules de dioxyde de soufre (SO2), ce dimanche 9 mai, de 5h à 8h sur la commune de Saint-Joseph, avec la station d'observation mobile Grand Galet installée au lieu dit " La Passerelle ". Cet épisode de pollution, désormais terminé est lié à l'éruption du Piton de la Fournaise, indique la préfecture, dont nous publions ici le communiqué. (Photo : OVPF)
L'Observatoire réunionnais de l'air (ORA) a enregistré une concentration de particules de dioxyde de soufre (SO2), ce dimanche 9 mai, de 5h à 8h sur la commune de Saint-Joseph, avec la station d'observation mobile Grand Galet installée au lieu dit " La Passerelle ". Cet épisode de pollution, désormais terminé est lié à l'éruption du Piton de la Fournaise, indique la préfecture, dont nous publions ici le communiqué. (Photo : OVPF)

Le seuil d’information et de recommandations correspond à un niveau de concentration de polluants dans l’atmosphère au-delà duquel une exposition de courte durée peut présenter des effets limités et transitoires sur la santé humaine pour des populations sensibles et vulnérables.

Dans ces circonstances, et en cas de dépassement des seuils, il est recommandé aux personnes vulnérables* ou sensibles** :

- de limiter les activités physiques ou sportives intenses, dont les compétitions, autant en plein air qu'à l'intérieur ;

- de limiter les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe .

Plus généralement, il est conseillé de prendre conseil auprès de votre pharmacien ou consulter un médecin en cas d’apparition de tout symptôme (toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux) ou d'inquiétude.

Des informations sur la qualité de l’air sont disponibles sur le site internet de l’ORA, Association agréée de surveillance de la qualité de l’air à La Réunion.

* Les personnes vulnérables sont les femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques.

** Les populations sensibles sont les personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple : personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d'affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux).

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !