Une activité sismique faible, une inflation élevée :

Piton de la Fournaise : 33 séismes enregistrés au mois de juillet


Publié / Actualisé
Au mois de juillet 2021, l'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) a enregistré au niveau du massif 33 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km au-dessus du niveau de la mer) sous les cratères sommitaux, mais aucun séisme profond (en dessous du niveau de la mer). 256 effondrements dans le Cratère Dolomieu, les remparts de l'Enclos Fouqué et du Piton de Crac, et de la Rivière de l'Est ont été relevés. La sismicité sous le volcan au cours du mois est donc restée faible avec en moyenne un séisme par jour. Nous publions le communiqué ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Au mois de juillet 2021, l'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) a enregistré au niveau du massif 33 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km au-dessus du niveau de la mer) sous les cratères sommitaux, mais aucun séisme profond (en dessous du niveau de la mer). 256 effondrements dans le Cratère Dolomieu, les remparts de l'Enclos Fouqué et du Piton de Crac, et de la Rivière de l'Est ont été relevés. La sismicité sous le volcan au cours du mois est donc restée faible avec en moyenne un séisme par jour. Nous publions le communiqué ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

- Déformation -

L’inflation de l’édifice, initiée en avril 2021, s’est poursuivie tout le long du mois de juillet2021 (Figures 3 et 4).Cette  inflation  montrait  une  mise en  pression  du  réservoir magmatique superficiel localisé  aux alentours de 2km de profondeur.

- Géochimie des gaz, concentration en CO2 dans le sol -

Suite à l’éruption de décembre 2020, une augmentation continue des émissions de CO2 du sol a été enregistrée  au  niveau des sites  distaux  (secteurs  Plaine des Cafres)  mais  aussi  proximaux  (Gîte  du volcan).

Sur les sites distants, une inversion des tendances (baisse des émissions de CO2) s’est produite le 12 février 2021, témoin d’un possible transfert de magma vers les niveaux crustaux plus superficiels. Une nouvelle augmentation a suivi cette phase, avec l’augmentation la plus importante enregistrée entre le 4 et le 16 avril. Sur  les  sites  proximaux,  l’augmentation a été continue jusqu’à début mai, annonçant le début  de l’éruption de longue durée du 9 avril-24 mai 2021

En juin 2021, une nouvelle tendance à l’augmentation des flux de CO2 a été enregistrée à la fois en champ lointain, et dans une moindre mesure en champ  proche. Depuis les flux de CO2 en champ distant sont stables sur des valeurs élevées.

- Bilan -

L’inflation de l’édifice et les teneurs en  CO2 dans le sol qui sont restées élevées au mois de juillet 2021 ont été les témoins de transferts magmatiques depuis des zones profondes vers le réservoir magmatique superficiel qui se sont poursuivis après la fin de l’éruption du 9 avril -25 mai 2021.

- Activité sismique locale et régionale -

Au mois de juillet 2021, l’OVPF a enregistré au niveau local et régional :

• 36 séismes locaux (dans un rayon de 200 km de l’île, majoritairement sous l’île)

• 2 séismes régionaux(dans la zone océan Indien).

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !